Les deux guillotines de Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Guillotine de Bourail 3

La guillotine du musée de Bourail

Le musée de Bourail renferme toute l’histoire de la commune de Bourail et de la Nouvelle Calédonie : des pétroglyphes à l’art kanak en passant par l’établissement agricole pénal, la guillotine, la présence arabe, la présence néo-zélandaise ou encore les comices agricoles. Je devais y retourner cette semaine mais le mauvais temps m’en a dissuadé. Kevin mon petit-fils voulait voir la guillotine. Il faut dire que l’objet macabre et imposant est la plus « belle » pièce du musée. Même en France ils en ont peu et presque toutes sont hors d’état de fonctionner mais nous en Calédonie nous avons deux et capable encore de faire une décollation  comme pendant la terreur.

Avant de revenir sur la « Veuve », car j’ai une histoire de guillotiné pas piqué des vers à suivre (suivre le lien en fin d'article). Il faut savoir qu’il y a deux guillotines en Nouvelle-Calédonie. Celle de Fort Teremba et celle du musée de Bourail, celle de Bourail est la 2ème qui est arrivée en 1906. La dernière exécution a eu lieu en 1940

La guillotine et le bourreau Macé - (île Nou).

La première guillotine arrive à l'île Nou, en 1867. Jusque là, les condamnés à mort étaient fusillés. Le bourreau " Petit " œuvre jusqu'en 1874, date de son suicide. Deux guillotines encore appelées « bois de justice » fonctionnèrent en Nouvelle-Calédonie.

A l'île Nou, « boulevard du crime », les autres condamnés étaient contraints d'assister, à genoux, au « spectacle ». A partir de 1882, un autre bourreau est resté célèbre. Il se nommait Macé, alias « Monsieur Nou ».

La veuve a été utilisée plusieurs fois après 1902 mais en ville et pas sur l'Ile Nou. Elle s'est même déplacée à Port-Vila, Nouvelles Hébrides, pour une sextuple exécution en 1931. (voir cidessous et suivre le lien)


La vengeance du bourreau Jugaret dit « La gueule » 

A lire sur mon article de CalédonianPost : http://www.caledonianpost.com/histoire-de-guillotine-la-veuve#axzz2rGppRqTY

Les guillotinés Tonkinois de Port-Vila. 

A lire sur un autre article de CalédonianPost : http://www.caledonianpost.com/les-guillotines-tonkinois-de-port-vila#axzz2rGppRqTY 

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Commenter cet article