Nouvel An Vietnamien : Têt Nguyên Dán

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Année du cheval 2

Le 31 janvier, nous entrerons dans l’année du Cheval. Pour les Vietnamiens, le passage au nouvel an Asiatique est l’occasion d’une célébration particulière, la fête du Têt, au cours de laquelle les esprits des ancêtres reviennent sur terre le temps d’une unique journée. Au Vietnam et partout où réside sa diaspora, on fête l’événement à grand renfort de fleurs, de pétards et de banh chung. À Nouméa dans les foyers des calédoniens d’origine vietnamienne on fêtera le réveillon jeudi 30 janvier. Quelques pétards fuseront probablement.  

Têt Nguyên Dán plus généralement appelé Têt, est le Nouvel An Vietnamien. C’est incontestablement la fête la plus importante et la plus populaire du calendrier vietnamien : elle marque le début de l’année, et apporte le renouveau. Ce jour, tous les vietnamiens fêtent leur anniversaire, on efface les compteurs et on repart de zéro. Le Têt mêle le culte des ancêtres, le culte du foyer. Plusieurs jours sont nécessaires à sa préparation : offrandes, visite des ancêtres, repas familial.

La fête du Têt célèbre l’arrivée du printemps selon le calendrier traditionnel chinois et tombe le même jour que la Fête du Printemps (chinoise) plus communément connue sous le nom de « Nouvel An Chinois ». Il arrive cependant qu’il y ait des différences (d’une journée) dans la date résultant du décalage horaire (d’une heure) entre Pékin et Hanoï.

Voir mon article sur Calédonian Post : http://www.caledonianpost.com/le-nouvel-vietnamien-annee-du-cheval#axzz2rGppRqTY

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article