Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

34 résultats pour “Thierry

Mots pour Maux : Thierry Charton auteur calédonien nous offre un texte autour. de Hiva Oa, un exercice de style

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

« Comme un déconfinement, une levée des barrières, un texte sans ponctuation, le souffle seul guide la lecture ».

Publié dans Nouvelles

Partager cet article
Repost0

Deux auteurs calédoniens vous attendent à l'As de Trèfle

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de Trèfle
Nicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de TrèfleNicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de Trèfle
Nicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de TrèfleNicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de TrèfleNicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de Trèfle

Nicolas Kurtovitch et Thierry Charton à l'As de Trèfle

Pensez à vos cadeaux de Noël,

des livres font toujours plaisir

Publié dans Evénement culturel

Partager cet article
Repost0

Conférence de Thierry CHARTON, professeur de philosophie jeudi à l’UPNC

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Conférence de Thierry CHARTON, professeur de philosophie jeudi à l’UPNC
Conférence de Thierry CHARTON, professeur de philosophie jeudi à l’UPNC

L'université Populaire de Nouvelle-Calédonie a le plaisir de vous inviter à la conférence de Thierry CHARTON, professeur de philosophie 

 

"L'illusion en philosophie"  

 

Jeudi 2 septembre à 18H00 à l'amphithéâtre du lycée Blaise Pascal. La conférence sera suivie d'échanges avec le public.

Lors de sa conférence Bessette au centre culturel JMT

THIERRY CHARTON

Professeur de Philosophie, Thierry CHARTON est auteur de trois ouvrages.

Né à Châlons-Sur-Marne, 25 juin 1968. Il est arrivé en Nouvelle-Calédonie en 1994 pour rejoindre un copain Wallisien, joueur de rugby comme lui.

Livres : La libre mort, Fin du malentendu, Dans le tumulte de la joie : romans qui ont fait découvrir un auteur talentueux aux Calédoniens

Conférence : Il a fait découvrir au public une écrivaine oubliée au centre culturel Jean-Marie Tjibaou  Hélène Bessette l’oubliée de l'histoire littéraire, une conférence éclairage sur un partie de sa vie en Calédonie complètement méconnue comme l'a souligné son biographe Julien Doussinault qui est intervenu en direct en visioconférence.

Thierry Charton sera aussi sous le Chapitô du SILO à Poindimié le 16 septembre.

Publié dans conférences

Partager cet article
Repost0

Thierry Charton, l’Illusion en Philosophie à l’université populaire ce jeudi soir

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Thierry au début de la conférence
Thierry au début de la conférence

Thierry au début de la conférence

Une illusion (du latin illusio) est une perception qui diffère de la réalité considérée comme objective. Dans le domaine de la pensée, l'illusion d'un individu est une conception erronée, une croyance, causée par un jugement biaisé ou un raisonnement incorrect. Ça, c’est, la définition officielle, mais Thierry Charton a été beaucoup plus loin dans sa réflexion pour expliquer que l’illusion dont il a fait le thème de sa conférence était un mécanisme complexe meut par une machine comme la machine du baron de Kempelen, (voir vidéo en fin d’article) qu’il a choisi pour illustrer son propos. La pensée, machine philosophique et l’illusion, de grosses ficelles utilisées par tous les philosophes. Thierry en a fait la démonstration avec sa machine à remonter le temps de son cerveau, en commençant par Kant dans sa critique de la raison. Ensuite la machine à penser qui remonte le temps de Thierry Charton a fait un détour par Strauss, Platon, Aristote, Socrate, Aristote et d’autres, mais en laissant toujours une place au doute : machine philosophique, machine de l’illusion ? Avec ce point d’interrogation. Convaincu d’avoir mis le doigt sur un concept, il s’est servi de Descartes, philosophe apiculteur. De Platon sur l’allégorie de la caverne avec l’illustration d’une bagarre générale au rugby, Toulon-Bègles, il y a 30 ans, je crois. C’est un philosophe quinziste Thierry, la bagarre, un passage obligé pour sortir de la caverne, pour préparer la troisième mi-temps philosophique. Il faut oser ! Mais très sérieusement Thierry Charton a peut-être réussi à faire comprendre à son auditoire que la représentation du monde de Platon était une pièce de théâtre. Difficile de résumer ses propos, mais il est convaincant, plein d’enthousiasme. Il semble prendre goût aux conférences. Il a trouvé un public, car il maitrise parfaitement la rhétorique. On le reverra surement à Nouméa pour une autre conférence en attendant le 18 septembre, il sera sous le Chapitô pour le SILO 2021 à Poindimié, les gens du nord vont découvrir un philosophe auteur pas banal.

NB : Les deux objets océaniens qui décorent désormais les murs de l'amphithéâtre sont des cadeaux du lycée Balise Pascal à l'UPNC

“L'homme est une marionnette consciente qui a l'illusion de la liberté.”

C’est de Félix Le Dantec un philosophe des sciences breton, comme mon grand-père Le Gohlisse. Internet est une mine d’information.

 

Thierry Charton, l’Illusion en Philosophie à l’université populaire ce jeudi soir
Thierry Charton, l’Illusion en Philosophie à l’université populaire ce jeudi soirThierry Charton, l’Illusion en Philosophie à l’université populaire ce jeudi soir
Thierry Charton, l’Illusion en Philosophie à l’université populaire ce jeudi soir

Publié dans conférences

Partager cet article
Repost0

Dans le tumulte de la joie de Thierry Charton

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le livre en rayon chez Calédo Livres

Le livre en rayon chez Calédo Livres

Présentation de l'éditeur

Je pénètre dans un sanctuaire idéologique, premier lycée kanak. D'emblée, le sauvage m'impressionne. La forêt pousse en pagaille. Les arbres sont des gratte-ciels, des ascenseurs à oiseaux. Les odeurs, sous la canopée, c'est du blaire en extase. Les hommes se fabriquent dans les graines et naissent dans les fleurs. La nature est gorgée de nickel. Les montagnes en suintent à ciel ouvert pour des millions de dollars. Je loge dans un bloc de studios en compagnie d'autres profs. Ma fenêtre donne sur des vallonnements somptueux. La cambrousse, c'est des fleurs en essence qui tombent du ciel en goutte à goutte. La lune se hisse sur un azur d'or. La nuit est une machine à lucioles. Ca me colle le vertige. J'en chiale tout seul. Pas la berlue. Mes yeux, c'est pas rien comme vision fantastique. Le cœur ne bat que pour ça, la beauté, rien que la beauté. Elle rachète toutes les saloperies du monde et les hommes avec.

 

Dans le tumulte de la joie est le récit d'un homme qui cherche à se connaître en traversant toutes les expériences qui lui sont données de vivre. Eloge de la vie sitôt qu'on cesse de vouloir la refuser, ce livre percutant nous protège contre les tentations du désenchantement et prône une philosophie de la joie dont nous sommes les seuls créateurs.

 

Auteur(s) : Thierry Charton,

Genre : Récit,

Editeur : Editions Spinelle,

 

Biographie de l'auteur

Thierry Charton vit et travaille en Nouvelle-Calédonie.

 

Ce livre m’a été recommandé par Frédéric Ohlen l’auteur est un ami de Charles Juliet, un laissez-passer indiscutable pour moi. Ce livre est disponible à la librairie Calédo Livres au prix de 2250 F. JP

Publié dans Roman

Partager cet article
Repost0

Le dernier roman de Thierry Charton La Mort Libre disponible en librairie à Nouméa.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le dernier roman de Thierry Charton La Mort Libre disponible en librairie à Nouméa.
Le dernier roman de Thierry Charton La Mort Libre disponible en librairie à Nouméa.

J’ai lu le dernier roman de Thierry Charton. Je l’ai lu d’une traite. Une admiratrice de l’auteur a écrit sur page Face Book que ce court roman est à lire lentement pour mieux le savourer mais personnellement quand j’accroche de cette manière et que je ne lâche pas l’ouvrage, c’est plutôt bon signe pour le billet que je vais rédiger.

On peut effectivement y revenir pour le savourer, pendre son temps, mais je suis un homme pressé. J’avais hâte de retrouver le philosophe, son style et son écriture vive. Le philosophe est présent dès les premières pages mais cet ouvrage n’est pas comme les précédents, le philosophe bulldozer est absent ou à contre emploi. C’est un roman d’une grande tendresse, d’une grande beauté.

Il est dédié à Dominique Buzance. Ceux qui l’ont connu comprennent pourquoi, c’est un sceau de qualité. Dominique était très exigeant, Thierry a relevé le pari en l’honorant. Il a su se renouveler avec brio. Ce roman de la maturité parle d’amour, du temps qui passe et du terminus, la mort après la rencontre avec Philippe, le quatrième personnage. Deux, des protagonistes de cette histoire sont le couple Julien et Jeanne qui s’aiment. « Ils craignent toujours de frapper l’autre injustement de prononcer des mots qui eussent dépassé leurs pensées. Comme des enfants jurent de s’aimer jusqu’à la mort en taillant leurs initiales sur l’écorche d’un arbre… », Dit le narrateur. On imagine en lisant ces lignes le cœur gravé, avec « Jullien aime Jeanne », un bel hommage de Julien pour Jeanne férue de botanique. Ce livre est un petit bijou de tendresse même après l’arrivée de Philippe qui traîne la mort dans son sillage. Un autre personnage Raphaël et ses mains rugueuses apporte le terroir, le bon sens paysan, de la rusticité dans un univers d’intellectuels. Du tout bon, bravo chez Calédo Livres 1950 F

Thierry Charton signe ici son troisième roman, une méditation philosophique sur notre capacité à aimer la vie au moment même où nous sommes conduits à la quitter.

Publié dans Roman

Partager cet article
Repost0

Thierry Charton signe son troisième roman, La libre mort, à paraître prochainement

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Thierry Charton signe son troisième roman, La libre mort, à paraître prochainement

La libre mort aux éditions Spinelle, un roman très attendu, ses deux premiers romans ont un peu bouleversés le paysage littéraire calédonien. Le philosophe a renversé la table avec son écriture sans tabou. On espère que l’ouvrage sera bientôt disponible en librairie à Nouméa et que le prof de philo après la rentrée organise des causeries pour nous en parler. Il est à l’aise dans cet exercice. JP

Sa vie lui parut en tout point lamentable. Comment cette idée avait-elle germé dans son esprit qui consistait à nourrir une croyance sublimée à l'égard de la mort ? En définitive, Philippe était bien loin du compte. Son terminus était à l'image de son existence désordonnée. Pourquoi nier encore la terreur qui le terrassait ? Que lui importait de paraître fort quand cette force n'était plus qu'un piètre rempart derrière lequel son ombre même ne réussissait plus à se dissimuler ? Quelle révolte continuait-il à fomenter contre lui-même ? Pourquoi n'avait-il toujours pas appris à s’aimer ?

Thierry Charton signe ici son troisième roman, une méditation philosophique sur notre capacité à aimer la vie au moment même où nous sommes conduits à la quitter. Plus sur cet auteur en suivant ce lien

Publié dans Roman

Partager cet article
Repost0

Nouveau : Outre-chœur (livre-CD) de Thierry Machuel

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

20 poètes du monde entier par la musique et le chant

Dans la collection Passage des arts, Éditions Bruno Doucey, 2017

Poésie

3 100 XPF / 25.98€

Cette anthologie, présentée par Thierry Machuel, réunit – par la musique et par le chant – vingt poètes du monde entier, dont Nicolas Kurtovitch de Nouvelle-Calédonie et Chantal Spitz de Polynésie française.

FICHE DÉTAILLÉE (source Pacifique Book’in)

Derrière ce titre, qui évoque l’Outremer, se cache un projet de voyage : celui que le musicien et compositeur Thierry Machuel nous propose à travers les richesses insoupçonnées des poésies du monde, convoquant tour à tour, Guillevic et Mahmoud Darwich, Gabriela Mistral du Chili et Maram al- Masri de Syrie, Gérald Bloncourt d’Haïti et le poète noir américain Langston Hughes. Vingt poètes du monde entier, reliés par un même territoire du souffle et de la voix. Car chaque texte de cette anthologie humaniste, accompagnée d’un CD, a été confié à l’ensemble vocal et instrumental que Thierry Machuel a su réunir autour de ses compositions. Des voix d’hommes et de femmes, ainsi que plusieurs instrumentistes entraînent la poésie vers la forme singulière, et souvent sublime, de l’opéra choral. 

Sommaire :

J’ai mal au monde - Gérald Bloncourt (Haïti)

Porque de Sophia - Mello Breyner (Portugal)

Qui-vive (Un coup. Un seul…) - Gerty Dambury (Guadeloupe)

Afraid & Homesick blues - Langston Hughes (Etats-Unis)

Dis-leur (Un oiseau passe…) - Ernest Pépin (Guadeloupe)

Ma fille, la mer… - Guillevic (France métropolitaine)

Rien n’est plus paradoxal… - Alexis Gloaguen

Dano mnie tielo… - Ossip Mandelstam (Russie, ex URSS)

Je suis d’ici devant toi… - Chantal Spitz (Polynésie française)

Eis, Eden (Es ist ein Land verloren…) - Paul Celan (Roumanie/Autriche)

Au-delà du présent (Nous parlions…) - Joseph Polius

Mbâgë tî lâ - Jean-Dominique Pénel (France métropolitaine)

Ceux dont les mains nous parlent (Tes doigts dessinent…) - Assunta Renau Ferrer (Guyane)

Niño mexicano - Gabriela Mistral (Chili)

Cris - Lucie Julia (Guadeloupe)

Amal waqti (n° 5) - Mahmoud Darwich (Palestine)

Humanitudes (Visages-Métis) - Édouard J. Maunick (île Maurice) & Gérald Bloncourt (Haïti)

Humanitudes (Frontière 2) - Tanella Boni (Côte d’Ivoire)

Humanitudes (Frontière 3) - Tanella Boni (Côte d’Ivoire)

Humanitudes (Cœur offert) - Maram al-Masri (Syrie)

L’homme en exil… - Nicolas Kurtovitch (Nouvelle-Calédonie)

Humanitudes (Final) - Tanella Boni (Côte d’Ivoire)

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Thierry Charton, l’auteur révélation de ce SILO sur le Deck

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Thierry Charton sur deck du centre culturel SILO 2020
Thierry Charton sur deck du centre culturel SILO 2020

Thierry Charton sur deck du centre culturel SILO 2020

Mes Charton de la Vallée des Colons

Mes Charton de la Vallée des Colons

Encore inconnu du grand public il y a quelques mois, Thierry Charton s’est déjà fait une belle réputation. L’enseignant philosophe détonne dans le train-train des causeries et des rencontres avec les auteurs calédoniens. Thierry, ancien rugbyman, fonce tête baissé dans la mêlée des idées reçues, du politiquement correct. Il martèle qu’il faut mouiller sa chemise, se donner à fond pour écrire et parler vrai. Quand votre serviteur lui pose cette question « On te dit timide malgré les apparences ? », réponse, avec un regard de tueur : « Non, sauvage ! » C'est un sacré numéro !

 Pour entrer dans la mêlée, on disait « « Flexion, touchez, stop, entrez ! ». Il est entré dans le monde de la littérature calédonienne avec deux ouvrages Fin du Malentendu ou il affirme qu’il faut vivre sa vie et oser s’y perdre pour vivre pleinement une vie d’homme. Dans Le Tumulte de la Joie, il a écrit le récit fort d’un homme qui cherche à se connaître en traversant toutes les expériences qui lui sont données de vivre. Il fallait une journaliste expérimentée et hardie pour affronter le monstre sur le Deck. Stéphanie Chenais l’a fait avec assurance.

Le joueur clé de la mêlée, c’est le demi de mêlée ça devait être son poste. Son ballon, c’est le talent. Il vient de l’introduire dans le pack des écrivains du caillou pas des petits, comme dirait un journaliste pas très sportif, mais des grands de la littérature du pays, « wait and see ! ». Après ces deux ouvrages publiés, un troisième est déjà sur les rails. JP

PS : J’ai mis en illustration mes deux exemplaires. Ils trônent sur un meuble chez moi avec un ballon du rugby en peluche qui ma fille Mélissa m’a ramené d’une boutique des Blacks de Auckland il y a une vingtaine d’années. C’est pour lui faire plaisir, je ne tiens pas à me faire plaquer par le bonhomme, je n’ai plus l’âge.

Les ouvrages des éditions Spinelle sont disponibles en librairie à Nouméa au prix de 2500 F

Dans le tumulte de la joie

Dans le tumulte de la joie est le récit d'un homme qui cherche à se connaître en traversant toutes les expériences qui lui sont données de vivre. Eloge de la vie sitôt qu'on cesse de vouloir la refuser, ce livre percutant nous protège contre les tentations du désenchantement et prône une philosophie de la joie dont nous sommes les seuls créateurs.

Fin du Malentendu

« La vie est pas une création de la morale mais un fluide dans nos veines, un souffle de l’esprit, une dilatation du cœur. Ce qui compte, c’est vivre l’émotion pure et être son instrument. Faire l’amour dans une église est l’occase de nous aimer dans une dimension plus grande. Vivre sa vie, voilà le miracle de la vie ! Est lâche celui qui la refuse et passe tragiquement à côté de la sienne » Source l’éditeur

Publié dans Roman, Evénement culturel

Partager cet article
Repost0

Nouveauté de Thierry Charton Fin Du Malentendu, aux éditions Spinelle

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Date de publication 05 juin 2020

Fin Du Malentendu est disponible aux éditions Spinelle, et le sera bientôt sur les réseaux comme la FNAC. Après Dans le tumulte de la joie, Thierry Charton signe ici son deuxième roman. Son premier roman nous a fait découvrir un vrai talent calédonien, il a eu la bonne idée d’enchaîner de suite. Quand on surfe sur une bonne vague, il ne faut pas lâcher. De plus un amateur de rugby ne peut produire que des bons textes forts. En parlant des rugbymans : «Leur pudeur est une vraie réalité. Ce sont des gens qui ont développé entre eux leur propre culture. Ils partagent une humilité récurrente qui leur est commune.» disait Jean-Christophe Collin journaliste à L’Equipe Magazine en 2015 à propos de la première ligne, les gros (j’aime bien cette expression). JP

Résumé du roman par l'éditeur :

« La vie est pas une création de la morale mais un fluide dans nos veines, un souffle de l’esprit, une dilatation du cœur. Ce qui compte, c’est vivre l’émotion pure et être son instrument. Faire l’amour dans une église est l’occase de nous aimer dans une dimension plus grande. Vivre sa vie, voilà le miracle de la vie ! Est lâche celui qui la refuse et passe tragiquement à côté de la sienne » Extrait.

La vie, c’est une odyssée à travers des nuits et des jours, cherchant souvent à l’aventure sa place et qui l’on est. Ce livre raconte, dans une écriture lyrique où les mots se donnent aux choses, en chair et en os, combien il faut vivre sa vie et oser s’y perdre pour vivre pleinement une vie d’homme. Fin du malentendu est un récit d’apprentissage, l’histoire d’une libération intérieure. Chacun y trouvera sa part d’ombre et de lumière. Chacun y puisera la force vitale nécessaire pour avancer et être soi-même.

Bientôt en librairie à Nouméa

Photo rempruntée au FB de Thierry Charton

Photo rempruntée au FB de Thierry Charton

Publié dans Roman

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>