Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

43 résultats pour “champlain

LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières

Le verdict est tombé mercredi soir 25 septembre. Les lycéens de Do Kamo ont fait fort, la CCI et le lycée Lapérouse n’ont pas pu rivaliser avec eux cette année. Ils devaient avoir à cœur d’honorer les 40 ans de leur lycée. Les élèves de Do Kamo participent chaque année à ce concours avec succès. Ils sont devenus des pros des mots d’or ! 

Melle TOLOFUA Filitonu lauréat 2018 a raconté son beau voyage grâce au prix avant de passer le flambeau à Dizzy ITREMA qui va lui aussi profiter d’un séjour d’une semaine à Paris, tous frais payés. JP

 

32e édition des Mots d’Or dans le Monde francophone

 

22e année en Nouvelle-Calédonie

 

LAURÉATS 2019
Dizzy ITREMA 

 

1er      Dizzy ITREMA                                  du Lycée Do Kamo

2e       Noëlle KODEMES                             du Lycée Do Kamo

3e       Séra UJICAS                                    du Lycée Dick Ukeiwe

4e            Jenaya POIRHANE                       du Lycée Dick Ukeiwé

 

L'Alliance Champlain est mandatée depuis 1998 par l'importante association française "actions pour promouvoir le français des affaires", (A.P.F.A) pour organiser en Nouvelle-Calédonie, le concours international du Mot d'Or qui en est à sa vingt-deuxième édition sur le Caillou.

 

Le concours est organisé en Nouvelle-Calédonie grâce à l'aide du Vice-rectorat et de la Chambre de commerce et d'industrie. Il est lancé officiellement chaque année pendant la semaine de la langue française et de la Francophonie qui se déroule au cours de la troisième semaine de mars.

 

Plusieurs centaines d’élèves de terminale et de BTS et plusieurs dizaines d’enseignants ont accepté en 2019 de faire participer leurs élèves en prenant sur leur temps de cours.

 

Le concours s’est échelonné sur plusieurs semaines en fonction de l’emploi du temps des établissements scolaires.

La lauréate 2018 a raconté son séjour. Daniel Miroux était ravi de l'entendre raconté son aventure

 

La lauréate 2018.2019, Filitonu TOLOFUA a séjourné à Paris à la fin mars 2019 pour participer pendant une semaine aux manifestations organisées pour les lauréats de la Francophonie, tant au Ministère de l’Économie et des Finances qu’auprès de l’O.I.F., à l’occasion de la semaine internationale de la Francophonie.

 

Que sont les Mots d'Or ?

 

Ce concours a été créé en 1988 à l'initiative de l'association « A.P.F.A. ». Il regroupe la coupe francophone des affaires pour les candidats francophones et la coupe du français des affaires pour les candidats francisants.

 

En 2019, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont concouru aux Mots d'Or,

dans près de 40 pays.

 

Le patronage est particulièrement élogieux puisqu’outre le Haut conseil de la francophonie et l'Organisation Internationale de la Francophonie, nous trouvons le Ministère de l'Économie et des Finances ainsi que le Ministère de la Culture.

 

 

Les Mots d'Or permettent aux élèves et étudiants d'affiner leurs connaissances en français des affaires. ainsi que tout ce qui a trait à l'économie d'entreprise, aux techniques commerciales, à l'informatique de gestion et également aux techniques de communication. En effet, c'est bien souvent dans ces matières que sont employées de nombreuses expressions en langue étrangère, prêtant souvent à confusion car mal assimilées et bien souvent déformées.

 

Le vocabulaire en langue française est beaucoup plus riche qu'on l'imagine. Il est clair et précis. Chaque jour de nouveaux termes sont créés par les commissions de terminologie, en particulier celles du Ministère de l'Économie et des Finances à Paris ainsi que de l'Office de la langue française au Québec.

 

La pauvreté du vocabulaire de la jeunesse actuelle est l’un des défis à relever. Certes, on ne peut plus parler, pour des élèves de terminale et de BTS, d’illettrisme au sens propre du terme mais plutôt d’une pauvreté terminologique. Un même mot est utilisé pour plusieurs sens différents. C’est d’autant plus dramatique que l’atout du français c’est la nuance dans les mots.

 

Le concours "Les Mots d'Or" consiste en quatre parties (durée : environ 1h30)

 

  • Trouver un mot de la langue des affaires dont la définition est donnée
  • Remplacer dans un texte des mots étrangers par leurs équivalents français
  • Chercher des mots nouveaux pour des concepts nouveaux
  • Présenter enfin en quelques lignes un projet de création d'entreprise (un délai de deux semaines de réflexion est accordé)

 

De nombreux prix couronnent les lauréats dont un voyage à Paris, tous frais payés, pour une semaine, au cours de la 3e semaine du mois de mars 2020 à l'occasion de la journée annuelle du français des affaires qui aura lieu le mardi 17 mars 2020 pendant la semaine de la Francophonie. Le lauréat calédonien passera son séjour avec une trentaine d’autres gagnants venant d’autant de pays différents.

LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
LES MOTS D’OR : Remise des prix à la Maison Célières
Partager cet article
Repost0

Des conteurs et des lectures avant la clôture d’un SILO 2019 plutôt fade.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Des conteurs et des lectures avant la clôture d’un SILO 2019 plutôt fade.
Nom des lectrices : Laurence Samson, Christelle, Ghislaine, Stell Pon-c, Clem Brn, Pat Lara, Chiquita Nie, Pau Line Pierrel
Nom des lectrices : Laurence Samson, Christelle, Ghislaine, Stell Pon-c, Clem Brn, Pat Lara, Chiquita Nie, Pau Line Pierrel Nom des lectrices : Laurence Samson, Christelle, Ghislaine, Stell Pon-c, Clem Brn, Pat Lara, Chiquita Nie, Pau Line Pierrel Nom des lectrices : Laurence Samson, Christelle, Ghislaine, Stell Pon-c, Clem Brn, Pat Lara, Chiquita Nie, Pau Line Pierrel

Nom des lectrices : Laurence Samson, Christelle, Ghislaine, Stell Pon-c, Clem Brn, Pat Lara, Chiquita Nie, Pau Line Pierrel

Un SILO plutôt fade, pourtant des amateurs de beaux textes, de littérature comme les membres des ateliers d’écriture qui ont fait des lectures ou les conteurs comme ceux du spectacle Paroles mêlées avec les Argonautes, Sylvain Lorgnier et Erwan Botrel ont fait la démonstration que les talents existent chez les auteurs. Mais dans le domaine de la littérature calédonienne, c’est comme au foot. Beaucoup de talents individuels mais un jeu collectif qui laisse souvent à désirer. Au foot, il progresse mais tout reste à faire dans le domaine littéraire.

 

J’ai suivi par le passé des SILO, excentrés dans le Nord, partagés entre le Nord et le Sud, mais ce SILO, éparpillé, éclaté ne m’a pas permis de le suivre partout. De plus, la nouvelle formule, un Salon International du Livre Océanien sans Océaniens des autres régions du Pacifique me laisse dubitatif. Où sont passés mes amis de Polynésie, du Vanuatu ? Pourquoi ne pas offrir plus de place à la production locale de l’année littéraire. Au moins 60 ouvrages paraissent annuellement mais on recycle de vieux succès. Des ouvrages dit « incontournables » que l’on n’oubliera assurément pas, mais comme ils ont déjà eu leur heure de gloire, on devrait privilégier les nouveautés. Un salon du livre ce n’est pas un tribunal qui décide de la vie ou de la mort des livres. Le seul jugement tolérable intervient pour le choix des lauréats des prix littéraires avec des jurys souverains. J’attends néanmoins le 13ème SILO avec impatience ! JP

 

Ci-dessous des lauréats des prix glanés hors territoire qui n’ont pas été, étonnamment, invités au Salon de leur pays.

Daniel Miroux, pour Le lexique français-iaai et iaai-français (Alliance Champlain) au 21e salon international du livre insulaire de Ouessant. Prix sciences.

André BRIAL pour sa nouvelle La Nuit du Solstice à la 7ème édition du Prix Littéraire Alain Decaux de la Francophonie.

Et d’autres qui ont publiés récemment : Charton, Soulard, Saudeau, Jéliane, Ali, Trompas, Isch, Angleviel, Rosada, Papou, Mussard etc…

Parutions 2019

 

Je vais quand même parler de mon travail sur mon blog :

 

J’ai participé à trois recueils de nouvelles des ouvrages collectifs qui permettent pour une somme modique de lire des textes d’une vingtaine d’auteurs de notre région. Je remercie chaleureusement les coordonateurs de ces ouvrages, Jean Vanmai pour Sillages d’Océanie de l’AENC, Frédéric Angleviel et Georges Combo de l’alliance française du Vanuatu. J’ai lu toutes les nouvelles. J’ai eu trois coups de cœurs :

 

Le jour où le ciel s’est déchiré de Frédéric Ohlen dans Sillages : Un texte flamboyant, une machine à remonter le temps dans un style inégalable.

Transit Ville de Marcel Melthérorong dans Pirogues à la dérive : Génial ! Loin des banlieues et des HLM de métropole et des petits trafiquants d’herbe qui n’ont jamais vu un arbre avec Wani dealer du Pacifique, on est chez nous, avec nos méthodes directement du producteur au consommateur, notre shit, c’est du bio. Je vous recommande cette nouvelle.

Chronique référendaires de Paul Magulue Fizin dans Chroniques Calédoniennes d’hier et d’Aujourd’hui : Une nouvelle à faire pâlir les sociologues, l’historien a écrit plus qu’une nouvelle. C’est un témoignage, une enquête de terrain que beaucoup de gens seraient bien inspirer de lire, histoire de mieux se connaître.

 

Je décerne les « Popeye » sans épinard mais avec chou kanak de la Vallée des Colons à ces auteurs. JP

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Les Afro-Américains, également nommés Noirs américains et de plus en plus Africains-Américains pourquoi ?

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Comme beaucoup de téléspectateurs j’ai découvert qu’on utilisait de plus en plus dans les médias français Africains-Américains pour dénommés les Afro-Américains. Pourquoi nos « Affreux-journalistes » se tortillent les méninges ainsi, j’ai trouvé quelques réponses que je partage avec vous ci-dessous. Joël PAUL

Dans Langue à la sauce piquante le blog des correcteurs du Monde.fr

4 JUIN 2020

George Floyd, Afro-Américain ou Américain ?

George Floyd a été assassiné par un flic aux Etats-Unis. La presse française, en ce qui le concerne, passe progressivement du mot « décès », à « meurtre ». Floyd n’est pas « décédé », il a été tué. Les mots comptent.

Elle emploie aussi le mot « Afro-Américain » pour le désigner. Mais George Floyd n’est-il pas d’abord un Américain (ou un Etats-Unien) ? Nous savons qu’Afro-Américain est un mot popularisé par Malcolm X (image ci-dessus), pour revendiquer la fierté d’être Noir. Mais dans le contexte de cet énième assassinat policier, le présenter comme Afro-Américain, c’est ajouter à la discrimination.

George Floyd est un Américain. 

L’utilisation du terme « Afro-Américain » : réponse de Pap Ndiaye

Extrait d’un article de Karem Yucef afp du 5 juin, 2020 à 15 :16

L’utilisation du terme « afro-américain » sur les antennes, pour qualifier les personnes noires aux États-Unis, soulève des remarques d’auditeurs. Nous publions une sélection de leurs messages ci-dessous.

Pap Ndiaye, historien et professeur des universités à Sciences Po Paris, spécialiste des États-Unis, répond aux questions d’Emmanuelle Daviet, médiatrice des antennes de Radio France.

Pour aborder le sujet il paraissait nécessaire de croiser les analyses. Trois chercheurs ont donc été sollicités entre le mardi 2 juin et le jeudi 4 juin. Nous remercions Pap Ndiaye d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Les deux autres chercheuses, spécialistes des Etats-Unis, pour des raisons d’agenda et de sollicitions multiples, n’ont pu participer à cette interview croisée, l’une d’elle nous indiquant : « Je n’ai pas le temps de faire ce travail rigoureusement dans le temps imparti », travail nécessitant « rigueur et de vérification des éléments ». Il était important de porter ces éléments à votre connaissance.

Quelle est l’origine du terme « afro-américain » ? 

Le terme prend son essor dans les années 1970, Malcom X l’utilisait déjà fréquemment dans les années 1960. Il existait déjà au début du 20e siècle, mais le terme était alors rare. Il décline dans les années 1990.

Le terme « afro-américain » est très courant en France pour désigner les Noirs américains. Aux Etats-Unis, on parle plutôt, aujourd’hui, de « Africains-Américains » ou, classiquement, de « Black Americans ».  

Ces termes ne sont aucunement péjoratifs, et ils sont généralement utilisés par les premiers concernés eux-mêmes. Il y a eu un mouvement de fierté noire important depuis les années 1960, qui fait qu’être noir n’est pas considéré comme une tare morale ou une difformité physique qu’il s’agirait de cacher… Vous savez, les Noirs n’ont pas honte de l’être, à condition de ne pas être considérés seulement comme tels.

Utiliser ce terme est-ce stigmatisant aux Etats-Unis ? En France ? 

Pourquoi parle-t-on de ces personnes comme afro-américaines, africaines-américaines ou noires ? Tout simplement parce que si cette caractéristique était omise, on ne comprendrait rien à la situation : en l’occurrence un homme noir qui se fait tuer par un policier, à Minneapolis (et ailleurs dans le passé). Comment comprendre un féminicide si on ne dit pas que la victime est une femme ? Une violence homophobe si on cache que la victime est homosexuelle ? Un crime antisémite si on ne dit rien sur l’identité juive de la victime ? Bref, il faut bien nommer pour comprendre, ce qui ne veut pas dire que les personnes ne seraient que cela (noires, femmes, homos, juives…) 

Cela n’est pas stigmatisant. Le vocabulaire stigmatisant (« Nigger », « nègre ») a été depuis longtemps banni, et il fait l’objet d’une forte réprobation. 

Donc cette caractéristique de la couleur de peau est essentielle pour les événements actuels. S’il s’agissait de parler des visiteurs d’une exposition, par exemple, cette caractéristique mélanique n’aurait pas d’importance (a priori). Mais on parle ici de violences raciales, qui sont fondées sur un fait, c’est qu’il y a des gens qui sont vus comme noirs… Suite de cet article sur le blog Radio France la médiatrice

Une bonne source d'information "langue française" : Avenir de la langue française -Journal de l’association Avenir de la langue française, ALF :

Avenir de la Langue Française a été fondée en décembre 1992 pour contribuer à la défense et à l’expansion de la langue française gravement menacée aux plans national et international. À ce titre, elle veille notamment à l’application de la loi du 4 août 1994 sur l’emploi du français (dite "Loi Toubon") dans notre pays, par des interventions écrites, des études, des réunions et des démarches auprès des pouvoirs publics. D’autre part, elle veille à défendre l’usage du français partout où il est mis en cause, notamment dans les organisations internationales (ONU, Union Européenne, Organismes internationaux).

Cette association est rigoureusement apolitique, son seul but étant de soutenir et développer l’usage d’une langue porteuse de valeurs communes aux 50 pays francophones, indépendamment de leurs différences et de leurs rapports passés et présents avec la France elle-même.

À noter que Alain Diter, vice-président de l'Association des Amis de Bougainville, éditeur, docteur en sciences et monsieur Philippe Prudhomme, professeur de lettres et d’histoire, président-fondateur de l’association Les amis de Bougainville à Papeete, Tahiti ont été admis au sein du Haut Conseil de la Langue française et de la Francophonie !

Dans la liste de personnalités à solliciter pour constituer le Haut Conseil français de la Langue française et de la Francophonie de la proposition au 3 juin 2020 figure un Calédonien bien connu Daniel Miroux, président, journaliste de Alliance Champlain (Nouméa – Nouvelle-Calédonie).

NB : Philippe Prudhomme est l’un des administrateurs L’ALF  que préside Albert Salon, ancien ambassadeur, président d’honneur d’ALF.

La liste des personnalités qui figurent au Haut conseil de la langue française est très longue, j’ai relevé des noms d’amis du Pacifique que je connais uniquement. JP

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5