Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divers

LA FILLE QUI COURT COMME LE VENT LES 6, 7, 8 ET 9 AVRIL AU CENTRE D’ART

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

LA FILLE QUI COURT COMME LE VENT LES 6, 7, 8 ET 9 AVRIL AU CENTRE D’ART
Le centre d’Art de la Ville de Nouméa accueille le spectacle de théâtre visuel et poétique La fille qui court comme le vent présenté par Marie M.
SPECTACLE THEÂTRAL SUR L’HISTOIRE DE SADAKO SASAKI,
JEUNE JAPONAISE DEVENUE SYMBOLE DE PAIX

Gabrielle, botaniste passionnée, fait une étrange découverte dans le maquis minier : une plante en voie d’apparition. Cette plante extraordinaire, la mènera pas à pas jusqu’aux berges du fleuve Ota, au Japon. Gabrielle rencontrera Sadako Sasaki, une fillette atteinte du « mal de la bombe » qui lui demandera de prendre le relais de son message de paix.

Marie M. a écrit le texte de la pièce, l’a mis en scène et l’interprète.

Elle avait envie de parler d’espoir et de paix à travers un spectacle théâtral qui met en scène l’histoire de Sadako Sasaki, une jeune fille japonaise devenue symbole de paix.

Elle a situé l’action de cette fiction en Nouvelle-Calédonie, dans le maquis minier, car elle voulait à la fois transposer son amour pour sa terre natale et rapprocher cette fillette des enfants d’ici, pour dire à quel point le désir de paix est universel.

Marie M a créé cette pièce dans le désir de toucher, de livrer une histoire sensible, de dire : « oui, le monde va mal, mais il faut garder espoir et avancer ».

Conseillère artistique : Marcela Pizzaro

Conseillère et coaching marionnette : Emilie Féron

Montage voix off : Pierre Hoaro - MARIE M.

Marie M est une artiste pluridisciplinaire (arts plastiques et arts dramatiques).

Artiste peintre autodidacte, elle expose régulièrement dans des galeries et des lieux publics à Nouméa depuis 2002 et participe également à des expositions collectives en France depuis 2007.

Formée aux Ateliers théâtre de Nouméa de 1993 à 1996, elle a suivi régulièrement les formations développant différentes pratiques (jeu, texte, écriture) proposées aux professionnels du territoire par des compagnies métropolitaines dans des structures culturelles locales comme le Théâtre de l’Île.

Elle a joué dans différentes pièces montées par des compagnies locales.

De 2004 à 2007, elle coécrit et met en scène une trilogie (Désirs de femmes) mêlant théâtre et chant.

Sa pratique de l’écriture théâtrale s’est concrétisée par une résidence à Saint-Brieuc en 2010 initiée par Roland Fichet, directeur artistique du théâtre de la Folle Pensée.

Elle a également créé des spectacles pour enfants : Marie Tambouille, la marchande d’histoires à partir d’albums jeunesse, Sakamo pour les tout-petits et Les aventures de Kancil, des contes indonésiens, un héritage maternel qu’elle souhaite partager avec le public.

Elle anime régulièrement des ateliers de contes, d’arts plastiques et d’origami dans différents lieux culturels du territoire.

Sa dernière création La fille qui court comme le vent est un objet théâtral alliant les différentes disciplines qu’elle pratique. Une séance en avant-première a été offerte au public à la médiathèque de Rivière-Salée en 2016.

INFOS PRATIQUES

Centre d’Art. 6, boulevard Extérieur, Faubourg-Blanchot.

6 et 8 avril à 14h et 18h, 7 et 9 avril à 18h

Durée : 45 min. À partir de 8 ans

Plein tarif : 1 500 F. Tarif réduit : 1 000 F. Tarif Pass : 800 F.

Nouveaux horaires de billetterie :

La billetterie est ouverte sur place du mardi au vendredi de 11h30 à 16h30 et 1h avant le début de la représentation.

Renseignements au 25 07 54, pas de réservation par téléphone.

Nouveau : possibilité d’acheter les places en ligne sur tickets.nc.

Photos du spectacle du site Facebook de Marie M
Photos du spectacle du site Facebook de Marie M

Photos du spectacle du site Facebook de Marie M

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

11e édition du festival Rochefort Pacifique c'est parti !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

11e édition du festival Rochefort Pacifique c'est parti !
11e édition du festival Rochefort Pacifique c'est parti !
 

La thématique portera principalement sur la Nouvelle-Calédonie, la Papouasie (PNG & West Papua) et le monde mélanésien en général.

Cependant d'autres parties de l'Océanie pourront être présentées.

Rochefort Pacifique, cinéma et littérature, 11ème édition :
Unique en Europe, ce festival est le rendez-vous des passionnés du cinéma d’ailleurs, des acteurs et des observateurs du monde océanien et des découvreurs de la littérature du Pacifique. 


Le festival met en valeur la diversité culturelle d’Océanie et invite, pour combiner cinéma et littérature, des auteurs et des réalisateurs de toute la zone du Pacifique : la Polynésie Française, Wallis et Futuna, la Papouasie, la Nouvelle Zélande, l’Australie et la Vanuatu. 


Le Festival 2017 a pour invité la Nouvelle-Calédonie. 

Autour des films et des livres, Rochefort va vivre au rythme du Pacifique : 

Quelques exemples :

L’ouvrage d’Alban BENSA Les sanglots de l’aigle pêcheur, Nouvelle-Calédonie : la guerre kanak de 1917 et le film d’Alan NOGUES La dernière révolte seront suivis d’une table ronde. 

Parmi les fictions
- Yam : quand l’igname raconte l’histoire des Hommes de Dominique ROBERJOT et Christine DELLA-MAGGIORA 
- Cap Bocage de Jim MABROOK 
- Papous, mémoire de boucliers de Daniel VIGNE…. 


Rendez-vous : Palais des congrès et la médiathèque, la Corderie Royale 

11e édition du festival Rochefort Pacifique c'est parti !

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Seconde édition du prix Amazon Les Plumes Francophones

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

A l’occasion du salon Livre Paris, Amazon Kindle Direct Publishig (KDP) a annoncé le lancement de la seconde édition du Prix Les Plumes Francophones sous le haut patronage de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État chargé du Développement et de la Francophonie.

A l’occasion du salon Livre Paris, Amazon Kindle Direct Publishig (KDP) a annoncé le lancement de la seconde édition du Prix Les Plumes Francophones sous le haut patronage de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État chargé du Développement et de la Francophonie.

Source article du 27 mars 2017 par·ELIZABETH SUTTON idbox

Amazon Plumes Francophones 2017

Ce concours littéraire s’adresse aux auteurs indépendants de langue française à travers le monde.

Pour la seconde édition du Prix Les Plumes Francophones, TV5Monde et l’Alliance Française renouvellent leur partenariat avec Amazon.

C’est Yasmina Khadra, le sémillant écrivain qui parrainera le concours d’écriture cette année (Photo – en dédicace ci-dessous lors de l’annonce des prix avec un très jeune lecteur).

Frédéric Duval, Country Manager, Amazon France a déclaré à propos du concours : « La précédente édition des Plumes Francophones a remporté un vif succès auprès des auteurs et lecteurs et nous espérons que cette année révèlera encore davantage de talents qui séduiront les lecteurs à travers le monde ».

Comment proposer son livre ?

Du 1er mai au 31 août 2017, les auteurs pourront publier leurs manuscrits originaux simplement, au format papier et numérique sur KDP, le service d’autoédition d’Amazon.

Comme tous les auteurs publiés sur KDP, les participants au concours garderont le contrôle total de leur publication, dont ils fixeront notamment le prix, toutefois, ils devront faire le choix d’intégrer KDP Select.

Les ouvrages en compétition seront mis à la disposition du public sur le site en versions papier et numérique.

Les lecteurs du monde entier seront invités à découvrir les livres en compétition, à les lire puis à partager leurs commentaires.

Les deux lauréats seront annoncés début octobre 2017 à l’occasion d’une cérémonie spéciale, seront remis:

• La Plume du jury sera attribuée sur des critères d’originalité, de créativité et de qualité par le jury : Yasmina Khadra, Slimane Zeghidour, Rédacteur en Chef de TV5MONDE, Jérôme Clément, Président de la fondation Alliance Française, Arnaud Codeville (lauréat des Plumes Francophones 2016), Frédéric Duval ainsi que d’autres experts littérature d’Amazon.

• La Plume des lecteurs sera attribuée au manuscrit qui aura obtenu les meilleurs scores sur Amazon.

En 2016, plus de 1 000 auteurs issus de 55 pays avaient participé à ce concours d’écriture !

Les lauréats remporteront un dispositif marketing d’une valeur équivalente à 20 000 € destiné à la promotion de leur manuscrit auprès des clients d’Amazon, la publication gratuite de leur manuscrit en livre audio par Audible, un support promotionnel, ainsi qu’une liseuse Kindle Oasis d’une valeur de 289,99 € TTC.

Le lauréat de la Plume des Lecteurs remportera également 3 000 € et la traduction de son manuscrit en anglais.

En outre, les lecteurs auront l’opportunité de rencontrer le lauréat de la Plume des Lecteurs à l’occasion d’une séance de dédicace organisée à Paris, et le lauréat de la Plume du Jury à l’occasion d’un événement littéraire en présence des ambassadeurs du concours (Fondation Alliance Française, TV5MONDE et Yasmina Khadra).

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017

Les auteurs et éditeurs de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie française seront présents sur leur stand Océanie P16, au sein du village Outre-mer où le ministère des Outre-mer accueille, sur un espace commun, les éditeurs et auteurs ultramarins.

Lire un Pays… la Nouvelle-Calédonie (Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie) et l’Association des éditeurs de Tahiti et ses îles (AETI), sont partenaires depuis plusieurs années des événements culturels liés aux livres, en Océanie comme en France métropolitaine.

Depuis 2006, un stand commun est organisé, au Salon du Livre de Paris, afin de valoriser l’identité du Pacifique, le partage des cultures et le patrimoine littéraire et documentaire de chacun.
Comme de coutume, Lire un Pays… la Nouvelle-Calédonie représentera les ouvrages du Vanuatu et de Wallis-et-Futuna et l’AETI proposera des ouvrages autochtones d’écrivains polynésiens, néo-calédoniens, néo-zélandais, australiens, papous ou encore samoans, représentant une diversité de plumes littéraires qui forment un ensemble culturel commun.

La participation de la Nouvelle-Calédonie est possible grâce aux soutiens du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la Mission aux affaires culturelles auprès du Haut-Commissariat, avec la collaboration étroite de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, ainsi que de la Province Sud pour la représentation d’un auteur émergent.

La participation des éditeurs de Polynésie est possible grâce aux soutiens du ministère des Outre-mer, du ministère de la Culture de la Polynésie française et de Air Tahiti Nui.

Les Océaniens et amis de l’Océanie sont chaleureusement invités à venir visiter l’espace des auteurs et éditeurs du Pacifique. Venez naviguer sur un océan de culture.

Jean-Brice Peirano, directeur de la MLNC

Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie

Lire un Pays… la Nouvelle-Calédonie.

 

Christian Robert, président de

l’Association des éditeurs de Tahiti et des îles,

directeur des éditions Au vent des îles.

Informations pratiques

Dates : du vendredi 24 au lundi 27 mars 2017

Lieu : Paris Porte de Versailles – Pavillon 1, Boulevard Victor, Paris 15ème

Horaires :

Jeudi 23 mars : soirée d’inauguration 18h-22h (sur invitation uniquement)

Vendredi 24 mars : 10h-20h (tout public)

Samedi 25 mars : 10-20h (tout public)

Dimanche 26 mars : 10h-19h (tout public)

Lundi 27 mars : 9h-19h

(accès réservé aux professionnels accrédités de 9h à 13h – ouvert au public à partir de 13h)

 

Pour de plus amples informations, consultez le site Internet de la manifestation : http://www.livreparis.com

Découvrez la présentation de la Région Océanie au Salon du Livre de Paris : https://www.livreparis.com/fr/Programmation/Regions/Oceanie/

Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017

En présence d’auteurs océaniens, il s’agit de porter une littérature méconnue en Métropole et de présenter un fonds d’ouvrages représentatifs de la richesse et de la qualité des productions océaniennes, allant de la Polynésie française à la Nouvelle-Calédonie, en passant par la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Vanuatu, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, afin de valoriser l’identité du Pacifique, le partage des cultures et le patrimoine littéraire et documentaire de chacun.

Lire un pays… la Nouvelle-Calédonie, porté par la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie,représente 35 maisons d’éditions néo-calédoniennes qui abordent l’ensemble du champ éditorial : littérature, littérature jeunesse, la BD, ouvrages scientifiques, documentaires, beaux livres, etc.:

ADCK-Centre culturel Tjibaou / Académie des langues kanak / Association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti / Badaboom / Centre de Documentation pédagogique de Nouvelle-Calédonie / De Bas en Haut / Écrire en Océanie /Éditions du Cagou / Éditions Catherine Ledru / Éditions Caouanne / Éditions de la Province Nord / Éditions de la Province des îles Loyauté / Éditions Traversées / Expressions / Footprint Pacifique / Fortunes de Mer / Grain de Sable / GRHOC / Humanis /Jilème éditions / La Brousse en Folie / L’Éclectique / L’Herbier de Feu / Le Rayon Vert / Les Trois Chouettes / Lilia Calédonie / Madrépores / Manta Moon / Musée de la Ville de Nouméa / Noir au Blanc / Photosynthèse / Plume de notou / Presse Universitaire de la NC / Société d’études historiques / Solaris

Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017
Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017
Les délégations océaniennes présentes au 37e Salon du livre de Paris 2017

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Dans la mémoire de Bernard Pivot

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Bernard Pivot, ici avec Arthur Miller en 1988 dans "Apostrophes". (©Giniès/Sipa)

Bernard Pivot, ici avec Arthur Miller en 1988 dans "Apostrophes". (©Giniès/Sipa)

Avec "la Mémoire n'en fait qu'à sa tête", l'ex-grand chambellan d'"Apostrophes" se souvient. A sa manière.

Jérôme Garcin Jérôme GarcinPublié le 13 mars 2017 à 16h22 dans l'"OBS"

Il n'a fait, tout au long de sa vie professionnelle, au «Figaro littéraire» et à la télé, que poser des questions. (A l'en croire, la maladie de la «questionnite» aurait même contaminé sa vie privée.) Parvenu à l'âge où il convient de donner des réponses, Bernard Pivot persiste, fût-ce pour parler de soi, à en appeler aux écrivains et à interroger leurs textes.

Dans «la Mémoire n'en fait qu'à sa tête» (Albin Michel, 18 euros), le président octogénaire de l'Académie Goncourt pousse en effet la modestie, le doute ou simplement la délicatesse jusqu'à attribuer à d'autres que lui le réveil inopiné de ses propres souvenirs. Ce serait de petites phrases glanées chez Proust, Nabokov, Michaux, Vialatte, Blondin, Tournier ou Sollers qui auraient provoqué des ricochets sur l'eau calme de son passé. En somme, chez Pivot, le lecteur commanderait à l'auteur. En lisant en écrivant, professait déjà Julien Gracq.

L'ex-grand chambellan d'«Apostrophes» prétend ainsi que, sans Jean d'Ormesson, il n'aurait jamais évoqué la seule gifle que son père lui donna après qu'il eut, à 12 ans, brisé une fenêtre avec un ballon de foot. Sans Jean Echenoz, il n'aurait pas osé écrire que, du temps où il était pensionnaire dans un collège religieux, il trouvait «très bandantes» Martine Carol, Françoise Arnoul, Jeanne Moreau, Brigitte Bardot et qu'elles lui «chauffaient le croupion». Sans Pierre Hebey, aurait-il confié qu'il avait une fiancée à Varsovie? Et sans Gilles Lapouge, aurait-il raconté comment le cinéaste Jean-Pierre Melville, chroniqueur de polars à «Ouvrez les guillemets», quitta l'émission dont il jugeait désastreuse et disgracieuse la réalisation de Claude Barma?

"Apostrophes" : la fièvre du vendredi soir

Dans ce livre mutin qui ressemble tant à son auteur - comment fait-il pour être si joyeux dans la mélancolie et si peu vaniteux dans l'égotisme? -, Bernard Pivot offre un artichaut, chez Drouant, à Karen Blixen (la nouvelliste osseuse du «Festin de Babette» était rongée par la syphilis et avait subi une gastrectomie), se souvient du vieil Ezra Pound, qui «puait le soufre», dans l'appartement du général Hallier, ressuscite Louise Labé pour un tête-à-tête de soixante-quinze minutes, dit sa flamme au mot «libellule» et se demande si des académiciens Goncourt ont déjà été saisis par «l'audace et le plaisir troublant de faire l'amour» dans le fameux salon de la place Gaillon.

On y apprend aussi que le maître du «bavardage littéraire» a tenu un rôle muet dans une pièce de Feydeau et trouvé un étrange bien-être à se taire. Même son silence est éloquent.

Jérôme Garcin Paru dans "L'OBS" du 9 mars 2017 suivre le lien pour l’article complet avec des extraits du livre

Dans la mémoire de Bernard Pivot

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Paroles de Thio 16 mars - 19 mars au Centre D'art à Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Paroles de Thio 16 mars - 19 mars au Centre D'art à Nouméa

Un spectacle à voir et revoir avec des amis. JP

Les Artgonautes du Pacifique et la Bibliothèque Bernheim présentent Paroles de Thio.

Pour certains la richesse de la Calédonie c’est le Nickel. L’entreprise symbole : La SLN. Cette SLN est née à Thio en 1880. Autour d’elle une commune s’est créée avec de nouvelles normes, de nouvelles règles. Des populations de là-bas déplacées à ici et des populations d’ici déplacées à là-bas. Un destin commun se forgeait dans la mine et la douleur. Pendant un siècle la commune a vécu au rythme de La SLN et son histoire a toujours été intimement liée à l’Histoire du Pays : colonisation, évangélisation, Guerres mondiales, fin de l’indigénat, Boom du Nickel, « événements » pour certains, guerre civile pour d’autres.

Aujourd’hui, beaucoup sont partis de Thio, arrachés comme les cultures lors des inondations. Beaucoup d’autres tentent de trouver un chemin entre la Mine et la Tradition. Certains se perdent, d’autres se retrouvent….

Paroles de Thio, ce sont des graines de Parole données par les gens de Thio ou ayant habités à Thio, graines plantées dans le terreau fertile d’auteurs du Pays qui en ont fait naitre des boutures de Paroles. Trois comédiens entremêlent leur art et vous les offrent en bouquet.

C’est où ? Théâtre de Poche le Centre d'art à Nouméa, Nouvelle-Calédonie

6 Boulevard Extérieur, Nouméa 98800, Nouvelle-Calédonie

Téléphone : +687 25.07.50

Pour entendre les comédiens parler du spectacle cliquez sur ce lien

Pour voir ma page sur ce spectacle

Direction Artistique : Sylvain Lorgnier

Mise en scène : Nordine Hassani (son site)

Comédiens : Maité Siwéné, Erwan Botrel, Siman Wenethem

Ecrivains : Fly, Joël Paul, Denis Pourawa, Maité Siwéné, Erwan Botrel, Kevin Rolland ; Sylvain Lorgnier

Enquêteurs : Sylvain Lorgnier, Igor Deseneux

Recherches documentaire : Sylvain Lorgnier, Jean Pascal Roullet-Audy

Présentation sur site du metteur en scène
Présentation sur site du metteur en scène

Présentation sur site du metteur en scène

Nordine Hassani à Thio, Spectacle à Bernheim, Maité et Sylvain l'artiste qui tire les ficelles
Nordine Hassani à Thio, Spectacle à Bernheim, Maité et Sylvain l'artiste qui tire les ficelles
Nordine Hassani à Thio, Spectacle à Bernheim, Maité et Sylvain l'artiste qui tire les ficelles
Nordine Hassani à Thio, Spectacle à Bernheim, Maité et Sylvain l'artiste qui tire les ficelles

Nordine Hassani à Thio, Spectacle à Bernheim, Maité et Sylvain l'artiste qui tire les ficelles

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Julia Paul séduit le jury de The Voice ! 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Julia Paul séduit le jury de The Voice ! 2017
Ce soir, pour le deuxième épisode, M. Pokora, Zazie, Florent Pagny et Mika ont poursuivi les auditions à l'aveugle.
Ils étaient près de 7 millions samedi dernier à assister aux premières auditions à l'aveugle de la saison 6 de "The Voice". Ce soir, TF1 et Shine France proposent le deuxième épisode des castings du télé-crochet. L'objectif de Florent Pagny, M. Pokora, Zazie et Mika est clair : décrocher les meilleurs talents pour enrichir leur équipe et avoir le plus de chances de s'imposer en finale. (Source puremedias.com)

Extrait de l’article sur le passage de Julia

Julia Paul, 23 ans, venue tout droit de Nouvelle-Calédonie, vient interpréter "Jacques a dit" de Christophe Willem. En plus de ses grimaces, la chanteuse a un drôle d'accent durant sa prestation, qu'elle s'est accaparée à sa manière. Zazie et M. Pokora buzze à la dernière seconde. "Je croyais que c'était un garçon qui chantait. Tu as créé de la curiosité. Au bout d'un moment, le mystère interpelle tellement qu'il cogne le coeur. Je suis ouf qu'on se soit retourné", lâche Zazie, surprise. "Il y a eu ces envolées en fin de phrase, c'est super précis. Techniquement, il y a le respect de la chance. C'était impossible de te laisser partir", glisse Pokora. Logiquement, Julia désigne Zazie.

Pour voir la vidéo de son passage

Publié dans Notre Caillou, Divers

Partager cet article
Repost0

14ème FIFO !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

14ème FIFO !
14ème FIFO !
14ème FIFO !
Le 14ème FIFO a démarré ce mardi 7 février.
14 Films en compétition seront présentés au Jury dans la catégorie Films-En-Compétition lors du 14è édition du Festival International du Film Documentaire Océanien à la Maison de la Culture à Papeete du lundi 7 au dimanche 12 février 2017.
Gros plan sur Yam.
Yam: Quand l'igname raconte les Hommes (12 juillet 2016)
Extrait de l’article de Karine Boppdupont, publié le 05/07/ dans Itinéraire le magazine de Patrick Durand-Gaillard
"Yam: Quand l'igname raconte les Hommes" est le premier film documentaire du Réseau de télévisions de la Mélanésie. Ce réseau a été initié à Maré en juillet 2014 par les directeurs des chaînes de télévision des différents pays de la Mélanésie.

Extrait Yam

Dans ce film, l’igname raconte… Elle nous parle des hommes à travers sa propre histoire et laisse les hommes parler d’elle à travers leur histoire… De la Nouvelle-Calédonie, à la Papouasie Nouvelle-Guinée, en passant par les Îles Salomon et le Vanuatu, elle nous raconte les chemins coutumiers qui tissent les liens entre les peuples de la Mélanésie. Elle nous parle d’hier, d’aujourd’hui et des questionnements sur demain… Elle nous fait appréhender ce lien intrinsèque qui l’unit aux mélanésiens dans un cycle de vie qu’il faut perpétuellement renouveler…

Les réalisatrices

Dominique Roberjot et Christine Della-Maggiora sont les deux fondatrices de la maison Latitude 21 Pacific. Elles travaillent depuis 15 ans avec les Peuples Premiers d’Afrique, du Pacifique et d’Amérique Latine pour donner la parole aux communautés isolées et parler de la diversité culturelle. C’est en organisant l’exposition «rencontres sur la même latitude» qu’elles se rencontrent. Cette exposition itinérante a été présentée dans les écoles, villages, centres culturels de nombreuses communautés autochtones à travers le monde et à l’UNESCO au Paraguay. Elles se lancent dans la réalisation en 2003 d’abord dans le cadre de leur association «Dekomane» (en nengone «il n’y a pas d’argent», puis avec leur société de production Latitude 21 Pacific. A ce jour une dizaine de collaborations, ont déjà été réalisées avec les 1ère et France Ô.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Donald Trump fait vendre des livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Donald Trump fait vendre des livres
Donald Trump booste les ventes du livre d’Orwell, "1984"
Le "ministère de la vérité" décrit par George Orwell trouve un écho d’actualité après l'investiture du président américain et l'invention du concept de "faits alternatifs" par son entourage. "1984" se retrouve propulsé en tête des meilleures ventes d'Amazon US.

Le roman de George Orwell met en scène une Londres fictive en 1984 dans laquelle la liberté d'expression n'existe plus et la moindre pensée surveillée par un régime totalitaire, représenté par "Big Brother". Il existe, dans cette société, un "ministère de la vérité", qui est en réalité un ministère de la propagande. Un organe du pouvoir qui réécrit l'histoire aussi souvent que nécessaire.

Ce n'est pas la première fois que les ventes de "1984" bondissent en réaction à l'actualité et aux faits de société. En 2013, le livre s'était déjà retrouvé dans la catégorie "best sellers" d'Amazon après les révélations d'Edward Snowden . L'ex-employé de la CIA avait dévoilé au monde entier que l'Agence de sécurité nationale (NSA) pratiquait une surveillance des communications téléphoniques et sur Internet à grande échelle, digne de Big Brother.

Au cours de sa première conférence de presse formelle à la Maison Blanche lundi, un journaliste a demandé à Sean Spicer s'il entendait toujours dire la vérité. "Notre intention est de ne jamais vous mentir", a-t-il répondu, avant de défendre son droit à donner le point de vue de l'administration. Des propos qui viennent également faire écho au "best-seller"...

En savoir plus sur l’extrait de cet article des Echos

Espérons qu’il booste aussi les ventes de mon livre « 3 Minutes avant la fin du monde ». L'horloge de l'apocalypse, qui symbolise l'imminence d'un cataclysme planétaire, a été avancée de 30 secondes à 2 minutes et 30 secondes avant minuit, ont annoncé jeudi des scientifiques invoquant entre autres la rhétorique de Donald Trump. Je vais modifier mon titre (en ôtant 30 secondes) et c’est dans la poche. JP

Lien 3 minutes avant la fin du monde Amazone ou librairies calédoniennes

Donald Trump a eu son petit effet sur l'horloge de l'apocalypse. Elle a été avancée de 30 secondes, passant de 23h57 à 23h57 et 30 secondes, ont annoncé des scientifiques qui ont invoqué, entre autres, la rhétorique du président des Etats-Unis.

Plus voir l’Express

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Les tortues de Nouvelle-Calédonie.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

de Domix LAFAGE merci à lui, plus sur Youtube

Les tortues de Nouvelle-Calédonie.
Dans le sillon des tortues marines 
Filets, pollution, braconnage, destruction des nids, aménagements et éclairage des plages, collisions avec des bateaux,… Les tortues marines sont menacées d’extinction en raison des activités humaines.

Première en Nouvelle-Calédonie, une thèse universitaire*, menée par Tyffen Read, s’intéresse aux tortues vertes du Grand Lagon Sud, l’une des zones inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, située de Yaté à l’île des Pins. Objectif : étudier la biologie et la migration des tortues vertes.

Pour identifier er les tortues, une bague en titane est placée sur une nageoire de chaque animal capturé. Au total, 800 bagues seront posées d’ici 2015. Avec l’appui des populations locales, des missions de recapture sont régulièrement entreprises afin de savoir si les tortues se déplacent beaucoup sur leur site d’alimentation. Ce baguage permettra, à terme, d’estimer le nombre de tortues vertes de la zone. Pour repérer les lieux de ponte, 10 balises satellites seront aussi placées sur la carapace de 10 femelles afin d’étudier leurs déplacements à grande échelle (Pacifique) pendant un an.

Cycle de vie des tortues marines

Après deux mois d’incubation et un marathon le long de la plage et dans la mer pour éviter leurs nombreux prédateurs, les bébés tortues profitent des grands courants marins pour s’éloigner des côtes.

Après une trentaine d’années, les tortues marines sont en âge de se reproduire. Elles commencent ensuite leur long voyage de retour vers la plage pour pondre à leur tour là où elles sont nées.

Elles s’accouplent tous les deux à six ans... (Source l'Oeil)

Pour en savoir plus sur le travail de Tyffen Read

Les tortues en Nouvelle-Calédonie sont très appréciées pour leur chair, ci-dessous d’anciennes images de cartes postales. La pêche est encore autorisée pour certaines coutumes.

Les tortues de Nouvelle-Calédonie.
Les tortues de Nouvelle-Calédonie.
Voir aussi le livre des tortues pour la jeunesse de Catherine C. Regent de 2015

Voir aussi le livre des tortues pour la jeunesse de Catherine C. Regent de 2015

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>