Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain caledonien

La journée culturelle avec La couleur des mots de l’association Ecrire en Océanie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés
La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés
La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés

La remise des prix Nana Coco. Photos Joël Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés

La remise des prix du concours Nana Coco 2018 a été le temps fort de la journée.

Avec la participation des élèves venus nombreux, accompagnés de Mme DESEEZ, professeure de lettres-histoire au Lycée professionnel commercial et hôtelier Auguste Escoffier, et son mignon toutou. Ce concours a eu beaucoup de succès dans les collèges du Mont Dore. Le jury a eu beaucoup de mal pour désigner les lauréats. Les textes ont été lus par les élèves devant un public de connaisseurs puisqu’une douzaine d’écrivains calédoniens était présent. Tous ont salué cette production littéraire de qualité.

Nicole Isch présidente de l’association Ecrire en Océanie et Claudine Jacques la présidente d’honneur ont récompensé les lauréats. Nicolas Kurtovitch président de la MLNC a clôturé cette remise de prix par un petit discours pour féliciter et encourager les auteurs en herbe à persévérer dans l’écriture et à lire les auteurs calédoniens, qui se sont ensuite présentés à tour de rôle. Avec les lectures de contes pour enfants, l’exposition des peintres, les ateliers slam de Simane Wenethemet les démonstrations de Pilate et danses wallisiennes entrecoupés d’un repas gargantuesque préparé par le chef du restaurant l’Envergure dans ce cadre magnifique au dessus du marche du Mont Dore, l’événement a été réussite pour les participants mais le public a répondu timidement au rendez-vous. C’était pourtant jour de marché !

PS : la vice-présidence d’EEO est assurée par Macate Wenehoua. Il a grandement participé l’animation de cette journée. C’est un boute-en-train Macatte quand il veut.

Textes sélectionnés

Nana Coco et le requin affamé Ariioehau Vaiana prix humour

Nana Coco et le fils d'Huguette Atua Nîcolas prix Claudine Jacques

Nana Coco et la drôle de vieille dame Digoué Vayana

Nana Coco et le bébé cerf Matikarai Ataata

Nana Coco et les cailloux tabous  Larissa Nateawe Micheline

Nana Coco et les mangeurs de fruits de Pougin Marie-Ashley

Nana Coco et le mangeur de roussettes Taine Françoise

Nana Coco et l'œil du cyclone Uparu Ketsia

Nana Coco et le tricot tout blanc  Naser Vaïa

1er prix Nana Coco et l’oeil du cyclone Uparu Ketsia

2ème prix Nana Coco et les cailloux tabous de Larissa Neateawe Micheline

3ème prix Nana Coco et le requin affamé d’Ariioehau Vaiana

Prix spécial Claudine Jacques

Nana Coco et le fils d’Huguette. Atua Nicolas

Le premier prix adulte

Frédéric Angleviel

(Ce prix sera attribué ultérieurement le lauréat étant empêché)

Voir aussi sur LNC 

Jean Vanmai, Claudine Jacques, Firmin Mussart, Macate Wenehoua. Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés

Jean Vanmai, Claudine Jacques, Firmin Mussart, Macate Wenehoua. Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Tous droits réservés

Des participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.comDes participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Des participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Des participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.comDes participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Des participants auteurs NC. Photo JP Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.comCopyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Nouveau roman calédonien : Carlo, 14ème roman de Bob Cooper

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture et 4ème de couverture
Couverture et 4ème de couverture

Couverture et 4ème de couverture

Bob Cooper, alias Jean-Marie Creugnet, sera l’un des invités du salon international du livre océanien, SILO 2018 au centre culturel Jean-Marie Tjibaou en septembre.

"C'est avec un plaisir non dissimulé que je vous fais part de la sortie de Carlo, 14ème roman de Bob Cooper." JMC

Jean-Marie Creugnet photo de Joël PAUL

Jean-Marie Creugnet est né à Nouméa en 1940.

Après des études secondaires complétées par deux années de philosophie et une année de théologie, le service militaire obligatoire l'extirpe de ce milieu fermé qui en aurait fait un prêtre trois ans plus tard.

Rendu à la vie civile, il fût un temps contrôleur des postes, agent immobilier, agent spécial d'assurances et courtier.

La retraite lui permit de découvrir la passion de l'écriture. Il a entrepris depuis une douzaine d'années de décortiquer les événements du temps passé sur une période débutant en 1855 et allant jusqu'à sine die.... tant que la vie lui permettra d'avancer.

Ainsi une saga de dix ouvrages couvre la période de 1855 à 1893. Deux autres livres nous amènent à 1900 et une autre série, La Gazette de la Belle Époque en quatre tomes à 1901, 1902, 1903 et 1904. Jean-Marie Creugnet continue à nous faire découvrir son histoire du pays jusqu’en 1911, à travers six autres ouvrages. Il signe également quatorze romans sous le pseudonyme Bob Cooper.

En mars 2015, il a reçu le prix Arembo qui récompense un auteur résidant en Océanie, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel de son pays ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque.

Nouveau roman calédonien : Carlo, 14ème roman de Bob Cooper

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le musée maritime de Nouvelle-Calédonie avec les 30 ans du Musée des Phares et Balises de Ouessant (Bretagne)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

En partenariat avec le Conseil départemental du Finistère. A l’occasion des 30 ans du Musée des Phares et Balises de Ouessant (Bretagne), le Département du Finistère a sollicité l’ensemble des musées maritimes de France et d’Outre-mer afin de participer au rayonnement d’une thématique forte, celle des phares et du cinéma.

Le musée maritime de Nouvelle-Calédonie, heureux de pouvoir s’associer à cet événement, vous propose une programmation éclectique de 3 films et une série de courts métrages qui explorent sous différents angles l’histoire des phares et de leurs gardiens. Lieu emblématique et isolé entre tous, les phares, et leurs occupants, ont inspiré de nombreux cinéastes… Au programme : un soir, un film !

Le 10 juillet : Un feu d’enfer (documentaire inédit de 52 min)

Le 11 juillet : cinq courts-métrages (Le cyclope de la mer, le crabe-phare, Os olhos do farol…)

Le 12 juillet : L’équipier (mélodrame, 1h44)

Le 13 juillet : Le chant de la mer (film d’animation, 1h33)

C’est l’occasion de redécouvrir Le Phare Amédée récompensé au Salon du Livre Insulaire 2010 par Valérie Vattier et Vincent Guigueno

Le Grand prix toutes catégories confondues du Livre Insulaire avait été décerné le mercredi 18 août 2010, au livre de Vincent Guigueno et Valérie Vatier,  » Le Phare Amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie paru aux éditions Point de vues.

Les auteurs nous proposent une visite guidée d’un lieu emblématique de Nouvelle-Calédonie, le Phare Amédée. Cette tour métallique de 45 mètres de haut est considérée comme le deuxième plus haut phare de ce type au monde.

C’est l’histoire de son implantation à l’autre bout du monde. Imaginé, construit, assemblé à Paris (les entrepreneurs français contrôlent alors le marché mondial des phares) le phare est démonté et transporté en pièces détachées, au loin, en Nouvelle-Calédonie. La tour est alors remontée tel un Meccano sur un îlot de la barrière de corail qui protège le lagon.

C’est une invitation à un voyage au XIXe siècle, siècle où l’architecture métallique s’épanouit, où les ingénieurs-architectes ont l’ambition d’embrasser le progrès des sciences et des techniques, où les constructions des phares se multiplient sur toutes les mers du monde. Considéré comme une prouesse technique, la maquette et les plans sont présentés à l’exposition universelle de Londres en 1862. Sa tour jumelle bretonne des Roches-Douvres est visible à l’exposition universelle de 1867 à Paris. Phare d’exception, de par son incroyable histoire, son site et son architecture, le Phare Amédée a été source de très nombreux documents d’archives parfois inédits, lettres, cartes, plans, photographies dont cette publication s’est largement nourrie...

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Nouveauté CDP : Littératures de Nouvelle Calédonie pour la classe de français, Nicole CHARDON-Cannelle Isch

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Des pistes de lecture pour une vingtaine d'ouvrages calédoniens, des séquences pédagogiques, des découvertes.

Un recueil réalisé avec la dynamique équipe du CDP dirigée par Monsieur Christian Lucien. Nicole Isch sera au SILO 2018 pour présenter son ouvrage. C'est l'une des invités de salon international du livre océanien.

Introduction : lectures calédoniennes et plaisir d’écrire. (Par l’auteure)

Pour avoir déposé mes valises en terre calédonienne et m’être plongée dans la qualité de sa littérature émergente, j’ai connu l’ivresse de la magie océanienne et la profonde beauté des textes qui savent si bien mêler bonheur, gravité, plaisir, drame et humour. Passionnée d’écriture, je produis des contes, nouvelles, et poésies, mais aussi des analyses littéraires à partir d’un corpus exploitable dans la classe de français, de la Sixième à la Terminale et à l’Université.

Ce travail s’est effectué selon un protocole de collaboration avec les auteurs volontaires qui ont validé mes efforts tout en respectant mon point de vue. Un consensus a été trouvé, ce travail permettant d’apporter une ouverture, une plus grande diffusion des ouvrages et une accessibilité plus large.

C’est donc à travers l’ouverture sur des cultures différentes et conformément aux Instructions officielles que se sont organisées diverses activités favorisant l’acquisition de méthodes d’analyse, la mise en relation de l’image et du texte, la pratique de l’oral, l’étude de la langue. On trouvera donc dans les parties de l’ouvrage des propositions non cloisonnées, des pistes de lecture s’adressant à tout public et particulièrement aux enseignants de Lettres, leur permettant d’allier la fréquentation de la littérature néo-calédonienne et des exercices originaux dans le respect des textes officiels, en somme des éléments pour le montage de séquences originales.

Les travaux proposés s’échelonnent de 2009 à 2016 et concernent plusieurs genres littéraires : roman, nouvelle, poésie, théâtre, et peuvent prendre des formes diverses selon le public-cible : étude de texte, débat, interview, conférence. Aussi la structure proposée n’est-elle pas étanche, permettant des passerelles entre les niveaux selon la maturité des élèves et l’ambition de l’enseignant.

Il va de soi que ces propositions, élaborées en Nouvelle Calédonie, peuvent être reconsidérées et enrichies par des enseignants, qu’ils s’adressent à un public calédonien, réunionnais, métropolitain, guyanais, antillais, de Saint-Pierre ou de Mayotte, et plus largement de tout pays de la francophonie. Pour les uns ce sera une découverte, pour les autres l’appropriation d’un patrimoine littéraire.

Puisse ce travail, né d’une passion universelle pour le livre et l’écriture, inciter d’autres collègues à un voyage en littérature calédonienne d’où ils reviendront avec leurs classes, enrichis de l’expérience la plus exaltante qui soit, celle de l’Autre.

Nicole Chardon-Isch

Avis de l’Inspecteur d’académie, Inspecteur pédagogique régional de Lettres M. Bruno-François Moschetto

"En ces temps de transversalité culturelle comme de contextualisation des savoirs, l’ouvrage de Madame Nicole Chardon-Isch arrive à point nommé pour nous apporter un vent frais d'érudition curieuse et d'ouverture à la diversité générique. Conteurs, poètes, slameurs, romanciers, dramaturges, nouvellistes voire philosophes du monde océanien s'y croisent et s'y recroisent, sous le regard bienveillant et patiemment organisateur de ce professeur de lettres établi, inlassable nomade en littérature. D'ambitions variées, mais toujours accessibles et adaptés aux niveaux de classe proposés, ces extraits laissent miroiter la richesse humaine et culturelle grandissante de l'Océanie, à la croisée de ses sources ancestrales et des défis de la modernité. Saluons cette belle et féconde initiative de transmission, menée par une grande lectrice amoureuse des mers et des îles, et souhaitons-lui dans le monde de l'école des jeunes lecteurs aussi foisonnants que ces multiples histoires, rêves et pensées qu'elle nous propose avec tant d'élégance et si obligeamment."

Bruno-François MOSCHETTO

Inspecteur d'académie - Inspecteur pédagogique régional des Lettres

Nouvelle-Calédonie Wallis-et-Futuna

Nouveauté CDP : Littératures de Nouvelle Calédonie pour la classe de français, Nicole CHARDON-Cannelle Isch

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Parenthèses…: Sous la surface des océans... s'abordent les Icebergs.. le livre du festival de la Foa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La photo des Nouvelles Calédoniennes avec le roman

La photo des Nouvelles Calédoniennes avec le roman

Une photo des Nouvelles Calédoniennes avec le livre de Yves Niemant offert à son ami d’enfance Gérard Darmon au festival de la Foa en a intrigué plus d’un sur le Caillou. C’est que Yves Niemant et Yves-Luigi Dell'Alto ne font qu’un. J’espère ne pas me tromper alors son livre de 2015 serait bien Parenthèses…: Sous la surface des océans... s'abordent les Icebergs. Un roman d’amour que je vous présente aujourd’hui. JP

Présentation de l'éditeur

Cette année-là... Gainsbourg et Birkin chantaient « 69, Année érotique » ! Au rendez-vous : vacances, mer, soleil, musique des Sixties, une bande de copains, coup de foudre et amour passion... Loin d’en être conscients, Isiana et Louis ouvraient leur première Parenthèse d’un amour intemporel... sur le sable de la Punta Santa Anna à Blanes ! Pour nous qui avons fêté nos 20 ans dans les années soixante et connu l’Amour, au son des inoxydables musiques qui ont bercé nos premiers émois... Ce « truc qui m'colle encore au cœur et au corps »demeurera ce maelström sonore, que nos arrière-petits-enfants écouteront, encore et encore, avec émerveillement. Et aussi, pour tous ceux qui souhaitent visiter quelques-unes des Parenthèses... de la passion fusionnelle d’un homme et d’une femme qui leur ressemblent.

Biographie de l'auteur

Yves-Luigi Dell'Alto, consultant retraité, exerce le métier de son grand-père : agriculteur. Né africain d'origine européenne, à l'instar de son ami Jo SOHET, il se considère comme un apatride francophone en ardente recherche d'une citoyenneté. Il a sillonné cinq des six continents et un quart des pays de la planète, et trempé ses palmes dans cinq mers et océans. Il vit en Océanie, sur le tropique du Capricorne, dans le plus beau pays - en devenir - du monde : la Nouvelle Calédonie ! Sur cette île, il a retrouvé comme un reflet des paysages d'Afrique qui ont bercé les premiers émerveillements de son enfance (Cf. : Jean Brune). Pour son plus grand bonheur et sa joie de vivre, il a épousé, récemment, la plus belle et adorable femme du Caillou. Leur maxime : Nos plus beaux jours sont ceux qui nous restent à vivre ensemble. (C'est beau nest-ce pas, JP)

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

De Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol L'ESSENTIALITÉ un essai philosophique.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo de l'éditeur prise à Ouessant l'île des écrivains îliens.

Photo de l'éditeur prise à Ouessant l'île des écrivains îliens.

Je relaie avec plaisir cette information des éditions Transit volontiers car Georges et Luc sont des bons copains que je reverrai au SILO. JP

Nouveauté : un essai de Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol

Publié le 25 Juin 2018 par la courte échelle. Éditions transit

 

Dans le cadre de la collection commune Kanaky-Calédonie nous publions -Expressions de Nouméa et la courte échelle / transit de Marseille -L'ESSENTIALITÉ, du Singulier à l'Universel, de l'Universel au Singulierde Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol, auteurs, écrivains et poètes kanak dont nous avions déjà publié en 2015 MAGMA HWAN PALA, Poésies kanak.

En Océanie, poésies, généalogies, cosmologies, rituels et pratiques interfèrent au point de constituer une vision. Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol s’efforcent de   renouer avec les paroles, discours, théories et pratiques des civilisations mises en pièces par la colonisation. Ce n’est pas tout. Ils renouent avec les fils de la discorde pour comprendre ce qu’ils sont devenus et se réconcilier avec eux-mêmes et les filiations des transportés/exportés en passe de devenir autres. L’essai est un retour sur soi et ce retour est une ontologie. Plus précisément, une onto-poétique qui rend visible l’invisible à partir de leur expérience de pensée.

1965, Apollinaire Anova Attaba structure le discours kanak ; 1975, Jean-Marie Tjibaou créé la reformulation permanente ; en 1985, Dewe Gorode produit une interprétation poétique de l’histoire. Ces trois œuvres décisives de la culture kanak contemporaine conjuguent théorie et pratique, ontologie et poésie, politique et esthétique.

Aujourd’hui, Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol composent un essai philosophique. Militants, écrivains, artistes, acteurs sociaux impliqués dans le mouvement associatif, ils entrecroisent « théorie sociale » et « pratique    politique » avec « philosophie » et « poétique ». Ce livre nous invite à accéder de la singularité vers l’universel. Et revenir partager l’universel à travers nos singularités. Cet essai intempestif est impératif surtout par les temps qui courent.

ISBN 976-2-917270-19-6                                                                     Prix : 15 €

Celles et ceux qui ont fait une précommande, le recevront dans les prochains jours.

Vous pouvez dès aujourd'hui le commander soit auprès de votre libraire indépendant, soit par courrier accompagné d'un chèque de 15 € (à la courte échelle 2 place Francis Chirat 13002 Marseille) ou encore l'acheter en ligne : Suivre ce lien

Recueil de Georges Waixen Wayewol et Luc Enoka Camoui

Préface d’Hamid Mokaddem

Le peuple kanak de Nouvelle-Calédonie clame et proclame sa souveraineté confisquée depuis la prise de possession de l’archipel le 24 septembre 1853 par la France de Napoléon III. La revendication recourt à la poésie qui existait bien avant la colonisation française. Méconnue et peu reconnue du fait qu’elle ne soit presque pas publiée en France, la poésie kanak gagne à être entendue. Avec la musique contemporaine kanak, le Kaneka, elle contribue à l’expression culturelle contemporaine kanak, à l’émancipation de Kanaky et au patrimoine universel des langues du Tout-Monde.

Contemporains du devenir de l’île, les deux auteurs écrivent avec leur sensibilité et leur conscience la vision poétique du Monde, les joies et les incertitudes de leur peuple.

Georges Waixen Wayewol, originaire de Mebuet, tribu kanak de l’île Nengone (Maré, une des îles Loyauté de Nouvelle-Calédonie) et Luc Énoka Camoui, originaire de Hyabe, tribu kanak de la commune de Pwéévo (Nord de l’archipel de la Nouvelle-Calédonie), écrivent ensemble des poésies et militent pour la même cause, la souveraineté de Kanaky. Ils travaillent à l’écriture d’un essai, L’Essentialité, pour montrer en quoi «le Visible sépare et l’Invisible lie.»

Co-édition

Expressions – Nouméa et la courte échelle / éditions transit – Marseille

Luc et Georges seront présents au SILO 2018 : les 7, 8, 9 septembre au Centre culturel Tjibaou

"PASSEURS D'IMAGINAIRES"

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le rêve d’Ana, livre Jeunesse de Nicole Chardon-Isch illustré par Papou a attiré du monde chez Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nicole et Papou, des Photos de Joël PAULNicole et Papou, des Photos de Joël PAUL
Nicole et Papou, des Photos de Joël PAUL

Nicole et Papou, des Photos de Joël PAUL

Le rêve d’Ana, le dernier livre Jeunesse de Nicole Chardon-Isch, joliment illustré par Bernard Billot dit Papou a attiré du monde hier soir, mercredi 27 juin à la librairie Calédo Livres. Les auteurs étaient entourés d’enfants qui ont lu des extraits du livre et apporté un plus indéniable aux classiques causeries.

Bernard Billot et sa petite cane dessinée en guise de dédicace a eu beaucoup de travail. Il a expliqué au public la difficulté et le plaisir qu’il avait à illustrer des albums jeunesse, il est auteur lui-même. Il aime travailler avec une grande complicité entre l’illustrateur et l’auteur. Il n’a pas réussi pour cet album à faire voler un caneton comme dans l’histoire mais ses dessins sont, comme toujours, réussis.

Nicole a fait une présentation plus technique du livre qui s’adresse aux petits et même aux grands. La docteure en linguistique est une grande professionnelle. Elle a donné son point de vue sur le handicap qui est aussi abordé dans l’ouvrage. Ces deux auteurs sont des invités locaux du SILO 218 qui se tiendra en septembre au centre culturel Jean-Marie Tjibaou. Il faut souligner que ce livre est édité chez L’Harmattan dans la collection Portes Océanes. JP

Lecture d'enfants avec le grand père papou. Photo JP

Lecture d'enfants avec le grand père papou. Photo JP

Les filles d'un directeur de collection (Frédéric Angleviel) heureux, tout sourire en compagnie du président de l'AENC (Jean Vanmai) et publicLes filles d'un directeur de collection (Frédéric Angleviel) heureux, tout sourire en compagnie du président de l'AENC (Jean Vanmai) et public
Les filles d'un directeur de collection (Frédéric Angleviel) heureux, tout sourire en compagnie du président de l'AENC (Jean Vanmai) et public

Les filles d'un directeur de collection (Frédéric Angleviel) heureux, tout sourire en compagnie du président de l'AENC (Jean Vanmai) et public

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Trois hommes (et un chien) sur un caillou de Didier Lucien Poppé

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

COMMANDER LE LIVRE 21,50 € sur Jet d’Encre édition Mai 2018

En Nouvelle-Calédonie, DP, le narrateur, Hug, le photographe amateur, Jo le tombeur (et Kaps, la terreur) se préparent à des vacances de rêve. Mais quand les trois amis (et leur chien) sont réunis, même l’activité la mieux organisée se transforme en chaos : bateau qui coule, nuit dans une cellule de bagne, rodéo involontaire ou invraisemblable partie de golf, les catastrophes s’enchaînent autour des trois hommes (et leur chien), pour le plus grand plaisir de leur entourage… et, il faut bien l’avouer, des trois amis eux-mêmes. Car comment résister au délicieux frisson de l’appel de l’aventure ?

Entre moments de détente et franches rigolades qui allient avec bonheur humour gaulois et anglo-saxon, Didier Lucien Poppé dresse un portrait vif et acéré des incohérences de notre société.

Didier Lucien Poppé

Instituteur, professeur d’éducation physique, sportif multi-disciplines puis entraîneur national et international pour les Jeux Olympiques ou les championnats du monde, Didier Lucien Poppé vit actuellement en Nouvelle Zélande après trente ans passés en Nouvelle-Calédonie et six en Afrique. Le temps des médailles et des records est révolu, voici celui de la philosophie et de l’humour ; tout cela, bien sûr, sans se prendre au sérieux !

NB : Source Photo de NZ Olympic Committee et le résumé la bibiographie l'éditeur.

Merci au petit journal et Claudia Rizet-Blancher de m’avoir révélé cette information

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Des récifs et des hommes, un beau cadeau pour la fête des pères

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Pour ceux qui n’ont pas acheté mon roman « Les Moustaches de tigre » pour la fête des pères, je peux vous recommander « Des récifs et des hommes » de Matthieu et Bertrand Juncker, c’est un beau et bon livre ! Ces deux auteurs seront au SILO en septembre pour dédicacer leur ouvrage. JP

À travers des témoignages de pêcheurs de l’archipel, Des récifs et des hommes nous conte en mots et en images les pêches mémorables et les anecdotes savoureuses qui se transmettent au cœur des familles. Matthieu Juncker, fin connaisseur des choses de la mer, nous les restitue sous la forme de nouvelles illustrées de ses propres photographies et des aquarelles de son père, Bertrand, peintre de talent.

Ce ivre est en vente chez Calédo Livres et les bonnes librairies

Des récifs et des hommes, un beau cadeau pour la fête des pères

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Nouveauté Harmattan : Les bleus des mers du Sud, un roman de Richard Costa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Flyer Book'in Pacifque

Flyer Book'in Pacifque

 

 

Ce roman est l'histoire d'une expérience vécue par quatre jeunes artistes entre 1984 et 1988, époque où la société calédonienne, multiraciale, voyait ses valeurs de base remises en question. Apana, musicien et sculpteur, Européen dont les racines sont indiennes, rassemble ses amis, dont un Vietnamien et deux Kanaks, pour réaliser une construction dans un lieu isolé. La confrontation, le mélange et l'union de mentalités d'origine ethniques variées leur permettront de décrypter les causes du conflit qui agite leur île.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>