Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain caledonien

Sylvain Lorgnier, invité de Pirogue 2018

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo Alliance française et site FB  Sylvain
Photo Alliance française et site FB  Sylvain

Photo Alliance française et site FB Sylvain

Sylvain Lorgnier, invité de Pirogue 2018 au Vanuatu du 25 au 28 avril.

Arrivé en Nouvelle-Calédonie en 1995, Sylvain Lorgnier habite Canala, en Tribu, durant trois ans, période pendant laquelle il a la révélation de la Parole et du Geste. Après avoir été formateur pour adultes, il quitte tout en 2001 pour s’aventurer sur les chemins du conte en participant à la création du collectif artistique les Enfants migrateurs puis en créant sa propre compagnie : Les Artgonautes Du Pacifique.

Depuis il sillonne les routes de Nouvelle-Calédonie, avec plus d’une cinquantaine d’histoires dans sa besace, et développe des ateliers d’oralité et des veillées où il mêle conte, slam, chanson, littérature. Nous retrouverons Sylvain pour de nombreux contes lors du salon du livre, venez explorer son univers ! (Source alliance française de Port-Vila)

Photos de Sylvain de Joël PAULPhotos de Sylvain de Joël PAUL
Photos de Sylvain de Joël PAUL

Photos de Sylvain de Joël PAUL

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Frédéric Angleviel à la Bibou

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo Bibou

Photo Bibou

Quelques photos de la causerie de vendredi 06 avril à la bibliothèque de Boulouparis.

Une rencontre que j'ai raté mais que j'aurais eu plaisir à assister. Il faut encourager les écrivains courageux comme Frédéric qui font le déplacement pour répondre aux invitations de cette petite bibliothèque dynamique et de sa charmante bibliothécaire. JP

Photo Bibou et une de JP
Photo Bibou et une de JP
Photo Bibou et une de JP

Photo Bibou et une de JP

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Pour cette semaine de vacances scolaire Guide Evasion Nouvelle Calédonie et Petit Futé Nouvelle Calédonie 2018

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Pour cette semaine de vacances scolaire Guide Evasion Nouvelle Calédonie et Petit Futé Nouvelle Calédonie 2018Pour cette semaine de vacances scolaire Guide Evasion Nouvelle Calédonie et Petit Futé Nouvelle Calédonie 2018

Guide Evasion Nouvelle Calédonie de Pierre Grundmann

Résumé

Destiné aux voyageurs indépendants, le guide Évasion Nouvelle-Calédonie vous permet de construire votre itinéraire et de découvrir le meilleur de cet archipel du bout du monde : plages paradisiaques frangées de cocotiers et de pins colonnaires, plongée sur la barrière de corail ou snorkelling dans le lagon, virée en pirogue à l’île des Pins, ambiance de jungle sur la côte est et de savane dans le Far West calédonien. Écrit par des auteurs passionnés, le guide Évasion Nouvelle-Calédonie propose : Les meilleurs circuits pour découvrir les sites naturels incontournables de Grande Terre, mais aussi l’île des Pins et les îles Loyauté (Lifou, Maré et Ouvéa).Une sélection d’adresses pour dormir dans des hôtels de charme, des bungalows ou des gîtes kanaks, et les meilleures adresses où s’initier à la gastronomie et aux traditions mélanésiennes. Les balades secrètes de nos auteurs. Des randonnées pédestres pour arpenter le parc de la Rivière-Bleue ou bien les gorges de la Dumbéa, et équestres dans les plaines de l’Ouest calédonien. Tous les coups de cœur de nos auteurs dans un guide pratique, illustré, complet avec des cartes détaillées. Préparez votre voyage en Nouvelle-Calédonie sur www.guide-evasion.fr

Petit Futé Nouvelle Calédonie de Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette

Le carnet de voyage sur la Nouvelle-Calédonie a un format très pratique et une nouvelle maquette faisant la part belle aux photos. Destiné à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix sur la Nouvelle-Calédonie. Il propose surtout des informations culturelles et de découverte : l'essentiel et plus ! Il est le compagnon idéal pour comprendre la Nouvelle-Calédonie et profiter au mieux de son séjour. Vous y retrouverez tous les bons plans pour optimiser votre séjour. Idéal pour le voyageur indépendant mais aussi le voyageur en groupe.

Ces deux ouvrages sont vendus en librairie, sur le net à la FNAC etc

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Frédéric Angleviel vendredi 6 avril, dès 16h00, à la Bi Bou.  

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nous vous invitons à rencontrer et à échanger avec monsieur Frédéric Angleviel vendredi 6 avril, dès 16h00, à la Bi Bou.

 

Historien, Frédéric Angleviel a écrit, participé, dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique.

 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.
Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.

L’ouvrage sur le référendum version courte de l’historien Frédéric Angleviel se vend bien chez Calédo livres et les touristes de passage cherchent à comprendre la situation du pays alors le prolifique historien vient de publier un ouvrage dans la langue de Shakespeare à leur intention. Cet ouvrage est disponible à la librairie Calédo Livres et au marché des croisiéristes pour répondre directement à une demande des touristes australiens. JP

Author books

Histoire illustrée de la Nouvelle-Calédonie, Footprint Pacifique, Nouméa, 2015, 250 p.

Photographies calédoniennes d’antan, Footprint Pacifique, Nouméa, 2017, 210 p.

Un drame de la colonisation. Ouvéa, Nouvelle-Calédonie, mai 1988, Vendémiaire, Paris, 2015, 320 p.

& Yann Bencivengo, La SLN. 130 ans au service d’une vision industrielle durable, Ed. SLN-Eramet, Nouméa, 2010, 168 p

& Wadrawane Eddy : Les Kanak et l’histoire, les indes savantes, Paris, 2007,

Brève histoire politique de la Nouvelle-Calédonie (1945-2005), éditions GRHOC, Nouméa, 2006, 320 p.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie. Nouvelles approches, nouveaux objets, L’Harmattan, Paris, 2006, 350 p.

(dir.) : La Nouvelle-Calédonie. Terre de métissage, Annales d’histoire calédonienne, Les indes savantes, Paris, 2004, 274 p.

Les fondements de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie. Définition, périodisation, sources, Centre de Documentation Pédagogique, Collection Université, Nouméa, 2004, 201 p.

Historiographie de la Nouvelle-Calédonie ou l’émergence tardive de deux écoles historiques antipodéennes, Publibook, Paris, 2003, 360 p.

(dir.) : 101 mots pour comprendre l’histoire de la Nouvelle-Calédonie, Ile de Lumière, Nouméa, 1997, 225 p.

& Capecchi Bernard et Douyère Christiane (dir.), Histoire de la Nouvelle-Calédonie, CM, CTRDP, Nouméa, 1992.

Introduction

The New Caledonia archipelago, with a people first arrived about three thousand two hundred years ago, belongs now to the French overseas territories. Throughout the pages, we shall discover the different settlement cycles that have succeeded, on la Grande Terre (the Main Land) and on the Loyalty Islands, to arrive at the present time.

This approach is resolutely chronological and built around the historic core that is the subject of a reasoned consensus. As an historian for more than thirty years, we incorporated in this book the most recent data, while giving priority to a holistic writing.

Before yesterday, the Austronesians settled there in several waves. This term includes several origins, all coming from the Melanesian arc. Some are Lapita potters, others carve petroglyphs, and others bring new yams. Around the year one thousand AD, they become the Kanak. Following the mutual discovery of 1774 through James Cook, adventurers and missionaries get in touch with Melanesians who, then, leave the age of polished stone and acquire, in a few decade, a new perception of the world.

Yesterday, from 1853 to 1945, New Caledonia became a settler colony. This period allows the often controversial Kanak civilization, too long isolated and forgotten, to enter fully into the modern world. This does not happen without excesses, western expansionism feeding himself with the development of tropical raw material.

Today, New Caledonia is no longer a colony. New Caledonia has been an Overseas Territory from 1946 to 1998, and crossed the period of decolonization through multiple statutory developments. Kanak, as first arrivals, are claiming a greater share in the city. After «years of Ashes” consecutive to political events, peace is restored in 1988 by the Matignon-Oudinot Agreements. In 1998, with the Noumea Agreement, New Caledonia becomes a single entity recognized by the French Constitution

Tomorrow, New Caledonia will have the possibility to choose its future by a referendum on self-determination which will take place in october 2018. New Caledonians will have the possibility to choose between the current status at the end of the four terms of the Noumea agreement or a new contract bringing New Caledonia close to autonomy or even independence that should have to be built then.

“The past was the time of colonization.

This is the time of sharing, through rebalancing.

The future must be the time of identity in a common destiny “.

Preamble of the Nouméa Agreement, 1998.

 

Partager cet article
Repost0

Noé et la patate magique de Sara Balet

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Noé et la patate magique de Sara Balet

Cet album raconte l’histoire d’un jeune calédonien, Noé, à la découverte de son île merveilleuse. Ce livre écrit et dessiné par une auteure locale peut aussi s'écouter en version audio.

C’est en attendant l’arrivée de son premier fils que Sara Balet a décidé de se mettre à la réalisation d’un album qui lui serait dédié. Mélangeant la découverte de l’environnement, les liens familiaux emplis de tendresse et un peu de magie, ce livre offre également une version audio en ligne à écouter.... encore et encore !

Prix 1 200 XPF TTC dans toutes les bonnes librairies et par le net

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Programme chargé pour Hamid Mokaddem invité au salon Livre Paris

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Hamid photo de l'auteur

Hamid photo de l'auteur

Le séminaire Formation à la recherche dans l'aire océanienne accueillera Hamid Mokaddem (Institut de formation des maîtres de Nouvelle-Calédonie) pour une présentation de son dernier livre intitulé Yeiwene Yeiwene. Construction et Révolution de Kanaky Nouvelle-Calédonie

mercredi 21 mars, de 15 h à 17 h.

Hamid Mokadden sera aussi sur le stand Océanien et donnera des conférences au salon avec des séances de dédicaces.

Résumé

À partir de l’étude d’une trajectoire nationale kanak, resituée dans l’histoire du présent, je voudrais mesurer en quoi le choix d’un « curieux » objet, la révolution et construction d’une souveraineté nommée « Kanaky », permet de comprendre le devenir souverain de la Nouvelle-Calédonie, un archipel d’Océanie sous la tutelle de la puissance administrante et souveraine, la France. L’analyse met entre parenthèses inquiétudes et tensions politiques contemporaines de l’organisation d’un référendum (transfert de souveraineté, transformation de la citoyenneté en nationalité, statut international dit de « pleine souveraineté ») pour évaluer ce que signifie devenir souverain aujourd’hui en Kanaky-Calédonie.

Au plaisir de vous y retrouver, en salle 3, 105 bd Raspail.

-----------------------

Formation à la recherche dans l’aire océanienne

•        Alban Bensa, directeur d'études de l'EHESS (*) ( IRIS )

•        Jessica De Largy Healy, chargée de recherche au CNRS ( Hors EHESS )

•        Yannick Fer, chargé de recherche au CNRS, CMH ( Hors EHESS )

•        Gwendoline Malogne-Fer, postdoctorante au GSRL/CMH ( Hors EHESS )

•        Marie Salaün, professeure à l'Université Paris-Descartes ( Hors EHESS )

•        Éric Wittersheim, maître de conférences de l'EHESS ( IRIS )

Mercredi de 15 h à 17 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 mars 2018 au 6 juin 2018

Programme 2017-2018

28 mars : Nicolas Garnier (Musée du quai Branly). Tourisme sur le Sepik (titre provisoire)

4 avril : Rupert Stasch (University of Cambridge). Tourism, Development, and West Papuan Geopolitics: An Indigenous Perspective.

11 avril : Natacha Gagné (Université Laval). Aller aux urnes pour exprimer sa souveraineté : l'exemple néo-zélandais pour penser la décolonisation.

2 mai : Willem Church (University of Lucerne). Landowner, President, Chairman, Grand Chief? Understanding Emerging Political and Economic Inequalities near a Prospective Copper-Gold Mine in Papua New Guinea.

9 mai : Alban Bensa (EHESS, IRIS). Les économies de la coutume.

16 mai : Manon Capo (EHESS, IRIS). Ethnographier la transmission de savoir généalogique à Bayes (Nouvelle-Calédonie kanak). Réflexions sur l’écriture de l’enquête de terrain.

23 mai : Monique Jeudy-Ballini (CNRS, LAS). Le beau comme opérateur de la croyance chez les Sulka de Nouvelle-Bretagne (Papouasie Nouvelle-Guinée).

30 mai : Jeremy Lemarié (Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Paris-Sud 11). Enjeux des performances culturelles indigènes à Hawaï: le cas du he'e nalu et du surf (1778-2018).

6 juin : Véronique Fillol (Université de la Nouvelle-Calédonie). Les langues dans la ville de Nouméa.

Auteur soutenu par la MLNC  (Mission aux affaires culturelles)

Professeur agrégé de philosophie, en poste à l’Institut de la Formation des Maîtres de la Nouvelle-Calédonie (IFM-NC), Hamid Mokaddem est l’auteur de la thèse «  Anthropologie politique de la Nouvelle-Calédonie contemporaine. Constituons et médiations des espaces publics insulaires ». Il vit et travaille en NouvelleCalédonie depuis 1989. Il est auteur de nombreux ouvrages et d’articles scientifiques sur l’Océanie, mais également éditeur d’auteurs de Nouvelle-Calédonie au sein des éditions Expressions.

Bibliographie sélective :

Yeiwene Yeiwene. Construction et révolution de Kanaky (Nouvelle-Calédonie), Expressions/La Courte échelle/Transit, 2018

Anthologie. Nouvelle-Calédonie. Une Anthologie des textes (Déwé Gorodé, Luc Camoui, Pierre Gope, Claudine Jacques, Nicolas Kurtovitch, Frédéric Ohlen), dans Interculturels océaniennes francophones dossier coordonné par deux universitaires de l’UFP (Université de la Polynésie Française) Andreas Pfersmann et Titua Porcher publié par l’Alliance Française, éditions LECCE, Italie, 2016

Kanaky et/ou Nouvelle-Calédonie ? Expression/La Courte échelle/Transit, 2014

Papiers… Svp, Expressions/La Courte échelle/ Transit, 2014

Apollinaire Anova. Une conception kanak du monde et de l’histoire (1929-1966), Expressions/La Courte échelle/Transit, 2014

Le discours politique kanak (Jean-Marie Tjibaou, Rock Déo Pidjot, Eloi Machoro, Raphaël Pidjo) Expressions/La Courte échelle/Transit, 2014

Ce souffle venu des ancêtres… L’Oeuvre politique de Jean-Marie Tjibaou (1936-1989), Expressions/ province Nord, 2005

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Léopold Hnacipan est arrivé à l’écriture par le rêve et en France pour livre Paris par avion

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Léopold Photo de Joël PAUL

Léopold Photo de Joël PAUL

Livre Paris aura dans sur stand océanien un auteur kanak que j’aime beaucoup, un bon copain de Lifou et de la grande terre puisque le collège de Tiéta ne peut plus se passer de lui depuis des années tellement qu’il est aimé et efficace. Il est à l’aise partout et dans tous les milieux car il est sincère, authentique, parfois modeste à l’excès. J’espère que les visiteurs auront à cœur de le rencontrer et d’acheter ses ouvrages. C'est de l’écriture mélanésienne à découvrir. Il peut pousser une chansonnette quand on insiste. Il m’a envoyé un petit bonjour d’un endroit de France que je ne connais pas avant de se rendre à Paris. Je suis sûr que c’est pour visiter à un ami qui a besoin de lui ou soutenir un étudiant Calédonien. Il est comme ça Léopold, c’est un généreux.

Vendredi 16 mars (JOUR 1) 10 h à 20 h Stand Océanie / Espace rencontre-dédicace 10h à 12h avec Léopold Hnacipan

Samedi 17 mars (JOUR 2) 10 h à 20 h Stand Océanie / Espace rencontre-dédicace avec Léopold Hnacipan

Les fleurs de potr son dernier livre :

Les fleurs de potr et autres nouvelles de Léopold HnacipanÉmergence, Éditions Humanis, 2017Nouvelles

Deuxième recueil de nouvelles de Léopold Hnacipan, auteur kanak de Lifou, une des îles Loyauté de Nouvelle-Calédonie.

Léopold Hnacipan est arrivé à l’écriture par le rêve. Depuis, installé dans sa case sur un matelas, devant le poteau central, il rédige des textes qui suivent un seul et même fil rouge, celui de la femme kanak.

C’est le songe qui a guidé Léopold Hnacipan vers l’écriture. Ce professeur de français raconte : « Il y a quelques années, j’ai rêvé que je gravissais une montagne avec mes mains. C’était une grande montagne noire et brumeuse et dont le sommet n’était pas visible. Enfant, nous jouions à marcher sur les mains, jetant les pieds droits vers le ciel. Je me voyais monter, difficilement au début parce que le sol était glissant. Après plusieurs tentatives, je me suis mis à avancer. Tout doucement jusqu’à mon réveil. Ce rêve, je l’ai raconté à mon directeur qui me prêtait le camion du collège pour aller me présenter au concours d’écriture organisé par l’Association Écrire en Océanie. Lors de ce concours, je ne fis pas d’effort, j’étais inspiré. Je racontais ma naissance dans les brousses, dans un champ de caféiers à un endroit où une truie avait mis bas un mois auparavant. Ce fut la révélation. » Depuis il raconte, témoigne, imagine.

« Le plus souvent j’écris dans ma case sur un matelas, devant le poteau central. Mais il m’arrive aussi d’aller à la cuisine et d’écrire sur la table à manger. » Son travail d’écriture se déroule en deux temps. Il y a d’abord l’inspiration qu’il trouve dans la vie de tous les jours. « Je rumine cette matière qui prend forme. Je ne me mets pas tout de suite à l’écrire. Il me faut trouver un canevas par lequel structurer mes pensées. La partie écriture vient tardivement. C’est dans la nuit que les pensées viennent en force et me pénètrent. C’est là que je déroule. » (Extrait d’un interview pour Lire en Polynésie en 2015)

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Pour la journée des droits de la femme, le prix Arembo 2018 a été décerné à Déwé Gorodé

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L’association Ecrire en Océanie a décidé de remettre judicieusement son prix littéraire, le prix Arembo, à madame Déwé Gorodé pour l’ensemble de son œuvre ce 8 mars. Une belle récompense amplement méritée qui ne pouvait pas mieux tomber.

Le Prix littéraire AREMBO s’attache à récompenser l’œuvre d’un auteur résidant en Océanie, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel de son pays ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque. Il faut rappeler que le premier prix en 2015 avait été remis à Jean Marie Creugnet. En 2017 c’est Jean Vanmai qui avait été récompensé avec Nicolas Vignoles pour un ouvrage de 2016. L’année 2018 est une récompense qui rend hommage à la femme et à la poésie. Ce prix Arembo est très convoité par les auteurs calédoniens.

Ecrire en Océanie, association néo-calédonienne créée en juillet 2008, a pour vocation première la promotion de l’écrit en Océanie. L’association ne cesse depuis lors d’être au plus près de la littérature d’émergence francophone.

Sous la présidence fondatrice de Claudine Jacques présidente d’honneur de la nouvelle présidente Nicole Isch et de la vice-présidence de Macate Wenehoua, Elle agit en créant des concours annuels de nouvelles et contes, et en publiant les textes des lauréats.

Extrait de l’hommage de la présidente d’Ecrire en Océanie Nicole Isch pour présenter la lauréate :

Photo de madame Déwé Gorodé du site d'ïle en île

Le parcours de Madame Gorode est exemplaire. Un peu d’histoire.

Déwé Görödé est née le 1er juin 1949, dans la tribu de l’Embouchure, dans la commune de Ponérihouen (Pwârâiriwâ en paicî, littéralement « l'embouchure de la rivière »), sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie.

Ses études littéraires à Montpellier, de 1969 à 1973, marquent les vrais débuts de l’écriture poétique, la découverte des écrivains de la négritude, des romantiques et de Marx...

Révélateur en matière d’écriture, ce séjour en France est également le déclencheur d’une prise de conscience politique. À son retour, elle rejoint les Foulards rouges, puis le Groupe 1878, mouvements contestataires kanak nés de mai 1968. En mai 1976, elle participe à la création du Palika.

Licenciée en lettres modernes, elle commence à enseigner en 1974.

Entre 1994 et 1996, paraissent Utê Mûrûnû, petite fleur de cocotier et L’Agenda, deux recueils de nouvelles où elle exprime le lien à la terre et la place de chacun dans une société en voie de reformulation.

En 1996, elle publie également Par les temps qui courent, un recueil d’aphorismes.

Elle poursuit parallèlement son chemin d’écriture en signant Dire le vrai avec Nicolas Kurtovitch.

En 2000, à l’occasion du VIIIe Festival des arts du Pacifique à Nouméa, elle s’essaye au théâtre avec Kënâké 2000, mis en scène par Pierre Gope, au théâtre de Poche. Cette pièce traite de la politique et de l’histoire récente et la figure de J.M. Tjibaou y est centrale.

L’Épave, son premier roman, paraît aux éditions Madrépores en 2005 ; il est réédité en 2007 et en 2015, en version papier et numérique. Dans le ventre d’une barque échouée, des êtres voient leurs destins s’entremêler, leurs histoires de vie, de mort de d’amour s’entrelacer.

Graines de pin colonnaire, un second roman composite, paraît à l’occasion du Salon international du livre océanien, en septembre 2009. On y trouve des voix de femmes, notamment la parole d’une femme malade qui transcende son mal par l’écriture.

Le troisième roman, Tâdo, Tâdo, wéé ! – No more baby, est édité par Au vent des îles, à Tahiti, en 2012, dans la collection Littérature du Pacifique. Il retrace l’épopée kanak vue du dedans, au cours du XXème siècle.

À l’orée du sable, son dernier recueil de poèmes a été publié en France en 2014, aux éditions Vents d’ailleurs.

Extraits de « A l’orée du sable »

Le maître du sanctuaire

Point maître

de la terre

sur le tertre

le prêtre

dit sa prière

à l’ancêtre

tutélaire

dans la pierre

du sanctuaire

 

L’air est doux

L’air est doux

au clair du jour

tel l’amour

en appel

au secours

en sa tour

prend garde

à l’affût

de mots taillés

en armes fourbies

en écriture

d’embuscade

en poésie

de combat

à remplir

l’absence

le temps

du souvenir

 

oui

voici venu

le temps

de battre

le rappel

de mémoire 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Catherine C. Laurent auteure calédonienne au salon du livre : Livre Paris Porte de Versailles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Catherine C. Laurent auteure calédonienne au salon du livre : Livre Paris Porte de Versailles
Catherine C. Laurent est membre de l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie.  En 2005, elle crée avec Nicolas Kurtovitch le Centre géopoétique de la Nouvelle-Calédonie.
Catherine C. Laurent est membre de l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie.  En 2005, elle crée avec Nicolas Kurtovitch le Centre géopoétique de la Nouvelle-Calédonie.

Catherine C. Laurent est membre de l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie. En 2005, elle crée avec Nicolas Kurtovitch le Centre géopoétique de la Nouvelle-Calédonie.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>