Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain caledonien

Deux nouveautés dans la collection Les gardiens de la toile du temps par Frédéric Angleviel

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Deux nouveautés dans la collection Les gardiens de la toile du temps par Frédéric Angleviel

Lancement d'une collection historique de romans jeunesse. Les deux premiers volumes sont disponibles à Calédo Livres.

Ces ouvrages courts et adaptés aux 12-18 ans, utilisent le voyage dans le temps pour rencontrer des personnages historiques ou des événements-périodes historiques. Le back-ground est réel, les ambiances se veulent véridiques, la trame romanesque lié aux cinq jeunes gardiens de la toile du temps est évidemment basée sur de la fiction.

 

L'éléphant blanc de l'empereur d’Annam : Collection "Les gardiens de la toile du temps" (French Edition) Kindle Edition

Les Cinq doigts de la main que sont Laurent, Carmen, Mohamed, Guillaume et Keiko choisissent de voyager dans le temps et dans l’espace jusqu’à l’Annam, ancien nom du Vietnam.

Leur quête les amène à chercher ce qu’il advint de l’éléphant blanc, une magnifique relique en ivoire, or et pierres précieuses, qui fut déposée en 1799 par le roi Phùc Anh Nguyen dans le mausolée de son conseiller et mentor, l’évêque Pigneau de Behaine. Ils assistent à l’enterrement du prélat, cérémonie rehaussée par la présence des 120 éléphants de l’armée annamite.

Les Cinq découvriront qui a volé et pourquoi cet éléphant sacré pris au quinzième siècle par les empereurs de Hué aux rois des antiques royaumes Champa. Afin d’éviter de chambouler le temps, ils finissent par annoncer à Phùc Anh qu’un jour il deviendra l’empereur Gia Long !

La collection Les gardiens de la toile du temps conte les aventures d’un groupe de cinq jeunes lyonnais qui, grâce à la création accidentelle d’une interaction neuronale avec Mère poule, l’ordinateur central d’un site nucléaire, entreprennent des voyages dans le temps. Chaque aventure respecte les connaissances acquises sur ces époques passées et met en situation de vrais personnages historiques.

 

Le torque d'or de Lutèce : Collection "Les gardiens de la toile du temps

" Broché – 23 octobre 2019

La première aventure des Cinq se déroule en Gaule en 52 avant Jésus-Christ, juste après Alésia, quand une légion de Jules César brûle Lutèce. Laurent, Carmen, Mohamed, Guillaume et Keiko, qui sont devenus télépathes et liés à la toile du net depuis qu’ils ont subi une irradiation prositronique dans la centrale nucléaire de Pierreverte, entreprennent leur premier voyage dans le temps. Ils se donnent pour mission de tenter de ramener le torque d’or du vergobret Aviosis, qui est historiquement considéré comme perdu depuis la chute de la capitale des Parisii. Arrivés juste avant que l’oppidum de Lutèce ne soit pris, ils vont permettre aux femmes et aux enfants de fuir les combats et d’être le levain de la renaissance des Paris dans la Gaule gallo-romaine. Laurent, se faisant passer pour un apprenti druide, est présent lors des derniers instants du roi Aviosis et sait ce qu’il advint du torque, c’est-à-dire le collier de fils d’or torsadés du dernier brennus (chef) gaulois. La collection Les gardiens de la toile du temps conte les aventures d’un groupe de cinq jeunes lyonnais qui, grâce à la création accidentelle d’une interaction neuronale avec Mère poule, l’ordinateur central d’un site nucléaire, entreprennent des voyages dans le temps et dans l’espace. Chaque aventure respecte les connaissances acquises sur ces époques passées et met en situation de vrais personnages historiques.

Ouvrages parus :

N°1 Le torque d’or de Lutèce. N°2 L’éléphant blanc de l’empereur.

Ces deux ouvrages sont disponibles chez Calédo Livres et sur Amazon 

A paraître :

N°3 Bertrand du Guesclin et le parchemin volé

N°4 Les Cinq et le masque d’or de l’Inca

N°5 La carte oubliée d’Erick le rouge

N°6 Les Cinq et le manuscrit posthume de Voltaire

 

Biographie

Historien et écrivain, Frédéric Angleviel est né en 1961.

En tant qu’historien, il a soutenu une thèse Nouveau régime d’histoire sur Wallis-et-Futuna en 1989 et une Habilitation à Diriger des Recherches sur l’historiographie de la Nouvelle-Calédonie en 2002. Pour sa carrière et ses publications historiques, on peut se référer à la notice biographique de Wikipedia.

En 2015, il publie Un drame de la colonisation. Ouvéa, ouvrage lancé par son éditeur parisien Vendémiaire lors du salon du livre de Paris. Cet ouvrage reçoit le prix "sciences" du festival du livre insulaire de Ouessant. Il avait obtenu vingt ans plus tôt en 1995 le prix Auguste Pavie de l’Académie des sciences d’outre-mer pour son premier ouvrage, Les Missions à Wallis et Futuna au XIXe siècle. Il publie en 2018 Comprendre les référendums de 2018-2022 en Nouvelle-Calédonie ainsi que La France aux antipodes. Histoire de la Nouvelle-Calédonie. En 2019 il a publié un essai intitulé Manifeste pour un peuple calédonien et dirigé un recueil de nouvelles historiques et littéraires : Chroniques calédoniennes d'hier et d'aujourd'hui. Nouvelles historiques et paroles de Nouvelle-Calédonie.

Il se lance tardivement dans l’écriture littéraire. En 2010 il publie un ouvrage de science-fiction intitulé La menace pourpre et un roman biographique sur l'un de ses aïeux, De la vendetta à la Nouvelle-Calédonie. Paul Louis Mariotti, matricule 10318. Il reçoit la même année un nautile du festival du cinéma de La Foa et le prix de l'aide à la réalisation de la Société Le Nickel (SLN) pour réaliser un court-métrage intitulé À la poursuite de l'or vert. Ce court-métrage est présenté au festival de film océanien de Rochefort en 2015. Sa version courte, Vies métisses, reçoit le premier prix du concours "Destin commun" en 2011.

Puis, il publie trois ouvrages littéraires aux éditions Edilivre : Kaléidoscope kanak. 10 nouvelles calédoniennes (2015), Poésies historiques calédoniennes (2016) et Le premier cycle du Graal (2017). Il a en préparation les Réflexions philosophiques d’un vieux sage kanak. Auteur de plusieurs nouvelles, son texte Nana Coco, reine de la forêt reçoit le prix adulte du concours de l’association Ecrire en Océanie 2018.

Fin 2019, il se lance dans le roman jeunesse en mariant la muse Clio (histoire) et les aventures d'un groupe de jeunes Lyonnais. Voyageant dans le temps et l'espace, ils nous permettent de faire revivre des époques reculées et des civilisations différentes. La collection "Les gardiens de la toile du temps" comporte déjà deux volumes : "Le torque d'or de Lutèce" ; "L'éléphant blanc de l'empereur d'Annam".

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres
Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres

L’association a été créée à l’initiative de François Bogliolo et Faustine Bernut-Mariotti en 1995, à l’occasion des vingt ans de la mort de l’écrivain. Elle avait pour but la publication intégrale de son œuvre.

 

L’association est ouverte à la famille mais aussi aux universitaires chercheurs; à la Société d’études historiques; aux éditeurs, libraires et auteurs; aux bibliothèques, associations ou organismes de lecture; aux institutions publiques et privées liées à l’enseignement élémentaire et secondaire, etc…

La présentation de l'association en 2019 à Berheim

Les objectifs de l’association sont de :

 

Recenser les œuvres de Jean Mariotti écrivain tant inédites que déjà publiées, ainsi que sa correspondance. Les œuvres picturales, radiophoniques et cinématographiques de J. Mariotti feront aussi l’objet de ce recensement.

Préparer une édition intégrale de ses œuvres.

Promouvoir la diffusion de cette édition.

Jean Mariotti, sûrement l’écrivain le plus représentatif de Nouvelle-Calédonie, reste davantage connu aujourd’hui par le nom qu’il a donné au principal collège de Nouméa que par son œuvre.

 

Aucun écrivain calédonien n’a fait jusqu’à ce jour l’objet d’une publication exhaustive avec étude universitaire (introduction, variantes, notes). Jean Mariotti le mérite amplement : il est un des grands classiques français de l’outre-mer.

 

Les œuvres complètes de Jean Mariotti font partie du patrimoine culturel calédonien. C’est dans l’esprit de sauvegarder « cette vitrine intellectuelle de la Nouvelle-Calédonie » et par envie de créer le « sentiment collectif d’un pays ayant sa culture propre » que travaille l’association. Ce projet éditorial, sûrement le plus ambitieux jamais envisagé dans le domaine de l’édition littéraire en Nouvelle-Calédonie, devrait permettre au grand public, aux élèves des écoles, collèges, lycées et aux étudiants de l’université, de disposer enfin de textes parmi les plus représentatifs de la littérature calédonienne.

 

Les éditions Grain de Sable, de Nouméa, ont été chargées de la maquette et de la conception des ouvrages en 1996, 1997, 1999, 2000 et 2001. Artypo est notre imprimeur jusqu’à présent.

Le groupe de recherches Transcultures de l’Université de la Nouvelle-Calédonie est associé à ce programme de publications; il est le responsable scientifique de l’édition, chargé de l’inventaire, de la collation des variantes et de l’étude critique.

 

Cette édition a été rendue possible grâce aux aides de la Société Le Nickel, de la Province Sud, du gouvernement de la Nouvelle Calédonie, de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et de la Délégation aux affaires culturelles de Nouvelle-Calédonie.

 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Une dédicace et une causerie pour le même prix, voilà ce qu’a offert Agnès Brot aux acheteurs de son nouveau livre François-Auguste Marceau, connu pour son anticléricalisme virulent, sa vie de débauche et son caractère cassant. Ce blasphémateur s’est converti à l'âge de 36 ans comme l’avait fait saint Paul qui se rendait à Damas pour persécuter des chrétiens en entendant la voix de Jésus. François-Auguste Marceau, brillant officier, décida, lorsqu’il fut touché par la grâce, de quitter la marine royale pour mettre son métier de marin au service de sa foi. Neveu de François Séverin Marceau général français de la Révolution et des Guerres de Vendée. Il avait un nom, il aurait pu facilement se faire un prénom dans l’armée et finir comme son oncle au Panthéon à Paris mais, Les voies du Seigneur sont impénétrables !

Après sa biographie sur Jean Lèques et L'épopée des religieuses missionnaires au XIX° siècle, la librairie Calédo Livre se métamorphosa ce samedi en Camp des saints comme dans le livre de Jean Raspail. En moins de temps qu’il faut pour le dire, chaises et livres exposés furent bousculés pour transformer l’espace de la dédicace en salon où l’on cause. La main de Dieu ou du moins sa présence était palpable. Les livres d’Agnès Brot feront de beaux cadeaux de Noël, Noël, n’est-ce pas une fête religieuse ? JP

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Appel à contribution pour un recueil collectif de nouvelles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Appel à contribution pour un  recueil collectif de nouvelles

Pour l'inspiration appuyez sur le bouton

Utilisation pédagogique : L'idée est de regrouper des textes permettant de lancer des études transversales entre les cours d'histoire et les cours de lettres ; et cela dans le cadre de l'adaptation continuelle des programmes et  l'appréhension des milieux locaux.

Typologie : éviter les articles historiques classique pour mêler histoire et fiction, écriture littéraire et approche historique ; aussi bien des nouvelles classiques que des approches théâtrales, poésies, etc.

Le calendrier est simple : remise des nouvelles avant le 1er mars 2020.

Taille : 3000 à 30.000 signes, soit 1 à 10 pages A4.

Divers : une ou éventuelles deux nouvelles par auteur ; times new roman, 12, justifié, corrections par les auteurs, puisque les coordonnateurs non ni les compétences ni les moyens de payer un relecteur salarié. Le contrat sera signé par Frédéric Angleviel pour une question technique : Edilivre ne donne de royalties que lorsque l'on arrive à 75 euro, donc si on partageait les royalties entre tous les auteurs, on n'arriverait jamais à l’autofinancement. Là, FA pourrait récupérer environ 100 euro de royalties au bout de deux ans (l’espoir fait vivre !). Edilivre prend à sa charge l'option de la couverture couleur (150 euro) et l'envoi d'un exemplaire gratuit à chaque auteur.

 

Ouvert à tous, forces du dedans et du dehors, auteurs débutants et confirmés.

Pas de concours, pas de prix, mais un exemplaire de l’ouvrage remis à titre gracieux à chaque participant.

Nos meilleurs sentiments

Paul Fizin & Frédéric Angleviel

 

A votre disposition pour toutes informations complémentaires

Toutes les bonnes volontés sont la bienvenue.

Les coordonnateurs, Paul FIZIN et Frédéric ANGLEVIEL

Contacts : paulfizin@gmail.com & fr.angleviel@ilcloud.com

le premier recueil de cette série paru en 2019 en vente sur le site Edilivre et à Calédo Livres

le premier recueil de cette série paru en 2019 en vente sur le site Edilivre et à Calédo Livres

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de DumbéaRemise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Ce samedi 23 novembre à partir de 14h00 la remise des prix a eu lieu devant un public nombreux et une partie des participants.

Après le mot d’ouverture de la responsable de la bibliothèque Sabrina Rosa-Asik et d’une représentante de la Ville de ville de Dumbéa, des extraits des nouvelles ont été lus d’une formidable manière par une professionnelle qui est par ailleurs enseignante qui a fait participer ses élèves avec des textes en espagnol et en français. Ces deux dames ont rivalisé de talent pour lire les beaux textes en lice, le sujet se prêtait à l’émotion et il y en a eu. Ces lectures étaient ponctuées de musique ou de bruitages adaptés à chaque lecture. Bravo aux lectrices !

La grande gagnante au centre de la photo a raflé deux prix celui du public et le 1er prix
La grande gagnante Estelle Poncet au centre de la photo a raflé deux prix celui du public et le 1er prix

   Ces lectures ont été suivies de la remise des prix en présence du jury et l’après-midi s’est terminée autour d’une collation à laquelle était conviés les participants et les membres du jury.

 

Ce concours a été organisé dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la Femme.

Le thème : « Lettre à ma mère » devait apparaître dans la nouvelle en plus du titre. La mère étant une source inépuisable d’inspiration. Les participants ont tous reçu un cadeau.

-1er prix et prix du public : Estelle Poncet

-2e prix : Séverine Abdelkader

-3e prix : Katia Cateine

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Rémy Moyen auteur d’Arrêt sur images, 1984-1989, Les événements, un livre rare mais encore disponible.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Rémy Moyen auteur d’Arrêt sur images, 1984-1989, Les événements, un livre rare mais encore disponible.

Arrêt sur images, 1984-1989 Broché – 2004 disponible sur Amazone d’occasion suivre le lien Une nouvelle version a été publié s’adresser à votre libraire Calédo Livre ou le distributeur Pacific Book in.

 

Rémy Moyen est un formidable témoin des événements. Ancien pêcheur de langoustes, Rémy Moyen deviendra photographe à Nouméa. Il collabore, en freelance, à différents titres de la presse locale, puis ouvre un labo de développement. Jusqu'au jour où, sans hésiter une seconde, il accepte de devenir correspondant permanent de l'Agence France Presse. Nous sommes en 1984, l'année où les Événements embrasent la Nouvelle-Calédonie.

 

Rémy Moyen est un ami, retraité actif , il est licencié en natation au CNC et nage régulièrement. JP voir son maillot, oublié à plusieurs reprises dans le vestiaire

 

RÉMY MOYEN - PHOTOGRAPHE AU GRAND CŒUR (court extrait d’un article de Made In)

Voyageur dans l'âme, le photographe Rémy Moyen a posé en 1975 ses valises et ses objectifs en Nouvelle-Calédonie.

 

Photo : Rémy Moyen by Rémy Moyen

Paru dans : Made In N°32 décembre 2014

 

Derrière son objectif, Rémy Moyen a été un témoin de l'histoire calédonienne. Alors qu'il décide de mettre un terme à son métier de reporter-photographe, une version actualisée de son ouvrage sur les Événements, Arrêt sur images, vient d'être publié. Un témoignage photographique poignant.

Si Rémy Moyen cultive désormais son jardin et redonne vie à une vieille Mini, personne n'a oublié le photographe aux yeux bleus et aux boucles blondes rebelles qui collaborait à de nombreux magazines locaux. Et surtout pas, les journalistes qui l'ont côtoyé... Derrière son objectif, Rémy a passé presque quarante années à capter la vie du Caillou. Parti de la métropole en stop avec trois autres copains, ce baroudeur dans l'âme pose en 1975 son sac à dos en terre calédonienne, territoire dont il ne sait pas grand-chose, mais avec l'envie de goûter aux frissons de l'ailleurs. « L’envie de découvrir le Pacifique Sud, précise-t-il, s'est déclenchée après la sortie du film de Barbet Schroeder, La vallée, qui se déroule en Nouvelle-Guinée.»

 

SOIF DE LIBERTÉ

Il passe son enfance et son adolescence à Madagascar, pays de son cœur, où son père est préfet ; puis il commence des études de kinésithérapeute à Montpellier. Mais il y étouffe.

 

« Le décalage était grand entre la vie à Madagascar aux parfums de liberté et celle de la métropole où je me sentais à l'étroit », se souvient Rémy. Pour répondre à l'appel du large qui le démange, il participe en tant que photographe en 1971 au premier raid Paris-Persépolis en 2CV, organisé par Citroën. Une expérience d'un mois qui le réjouit. L'année suivante, direction l'Afrique, avec un ami et toujours en 2CV, jusqu'à Bangui. « Une traversée inoubliable du Nord au Sud, notamment ces incroyables paysages du désert du Sahara. »

 

CORRESPONDANT DE L'AFP … (suite) suivre le lien pour l'article en totalité

 

PS : Depuis 2017, la mini dont il est question dans l’article roule. Verte comme une olive et aussi petite, c’est une réussite dont il peut être fier, une voiture de collection restaurée amoureusement.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

A l'occasion de la sortie du conte "Les Fables du caillou", retrouver Bernard Berger en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique samedi 23 novembre de 10h00 à 12h00.

 

"Le géant qui pleurait" est un conte original destiné aux enfants de 3 à 6 ans.

 

Bonus : Scannez le livre grâce à l'appli "Fables Audio" et laissez Hmej Wenehoua vous conter les fabuleuses aventures de Timek.

 

Retrouvez d'autres histoires des fables du caillou en dessin animé sur Fables du caillou de Bernard et Stephan Berger

 

La Brousse en Folie Productions

La Brousse en Folie Productions est le développement des Éditions La Brousse en Folie.

Depuis 2016 quatre dessins animés de 13 minutes sont réalisés chaque année.

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus
Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus
Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus

Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus

Lancement de l'ouvrage Mon petit livre à compter calédonien à la librairie Hachette de Ducos avec Julie Ferrand de SNK Éditions qui a un don d’ubiquité car elle était aussi présente au parc Brunelet avec Alejandra Rinck Ramirez, Auriane Dumortier des Éditions De BAS En HAUT et Liliane Tauru des Éditions Plume de Notou !

Une petite pensée pour Céline Fuentes auteur de Mon petit Livre à compter qui est en métropole mais son illustratrice est bien présente sur le Caillou.

La Journée internationale des Droits de l'Enfant était organisée par la Mairie de Nouméa. Sous un soleil de plomb les visiteurs ont été nombreux.

Alejandra Rinck Ramirez en atelier

 

Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province

La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.

Présentation de l'ouvrage Mon petit livre à compter calédonien lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019

 

Permettre aux jeunes lecteurs de découvrir les nombres jusqu’à 100 de manière ludique, poétique et éducative, voilà l’objectif de Mon petit album à compter. Pour chaque nombre : une comptine, une illustration, les représentations chiffrées, les traductions en langues kanak (Drehu, Nenegone, Paici, A’jie, anglais), les doigts de main ou encore les dominos. Des références culturelles variées afin de mettre en valeur les trois provinces et toucher au plus près tous

les enfants du territoire : végétaux, emblèmes (la grande case, la pirogue), animaux (pigeon vert, tricot rayé, corbeau calédoniens, raies...), lieux emblématiques du territoire (le Pont de Mouli, la Baie d’Upi, la poule de Hienghène,l’épave de l’Ever Prosperity...). Des jeux mathématiques dans les comptines pour compter à rebours, soustraire ou encore additionner, compter des collections grâce aux illustrations... Des traductions simples pour compter en nengone, drehu, paici, a’jië ou en anglais. Accessible à tous les enfants, il participe à la découverte de leur environnement proche. Une manière originale d’apprendre et de découvrir un peu la Nouvelle-Calédonie, ses richesses et ses langues en 20 nombres. (Sont aussi déclinés les dizaines 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90 et le nombre 100)

 

 

Biographie de Céline Fuentes :

Enseignante de métier et engagée dans l'éducation populaire, Céline Fuentes est installée en Nouvelle-Calédonie depuis une quinzaine d'années. Elle a écrit trois livres pour enfants : Abécédaire et petits poèmes calédoniens (2016), La grande traversée (2017), C'est pas grave si c'est raccommodé (2016). Ces ouvrages sont disponibles via Snk Editions, Hachette Calédonie ou sur Amazon.

 

En 2017, elle se lance avec Un si petit voyage, un premier roman feel good qui nous entraîne à la découverte de la Nouvelle-Calédonie aux côtés d'une jeune femme en quête du bonheur. Il a été finaliste du prix Femme Actuelle 2018. 

 

De Julie Ferrand illustratrice.

Née en Nouvelle Calédonie, Julie Ferrand a toujours eu le goût du dessin. Après avoir suivi un cursus de cinq ans, notamment à l’école d’art Émile Cohl de Lyon, elle démarre sa vie professionnelle en tant que caricaturiste et portraitiste durant un an dans les parcs Disney de Floride. De retour à Nouméa, elle commence une activité d’illustratrice free-lance et réalise entre autres les visuels du musée maritime de Nouméa. En 2016, elle illustre et met en page l’Abécédaire et petits poèmes calédoniens écrit par Céline Fuentès.

 

Snk Editions :

Snk Editions est une maison d'édition calédonienne créée en 2016 distribuée par Hachette Calédonie. Elle a développé la collection jeunesse "100% calédonien" destinée aux 3/8 ans avec Abécédaire et petits poèmes calédoniens (2016) et La grande traversée (2017). Un troisième ouvrage est à paraître courant 2018 dans cette collection.

 

Parallèlement, Snk Editions a édité C'est pas grave si c'est raccommodé (2016) dans la collection "Enfants d'hier" qui propose un regard d'enfant sur des faits historiques. Avec Un si petit voyage, Snk Editions se lance dans le genre "Feel good books/romans optimistes" afin de faire découvrir la Nouvelle-Calédonie autrement. 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti  lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné
Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti  lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné

L’association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti ... en partenariat avec les Grands Hôtels de Nouvelle-Calédonie vous invite à venir découvrir les trésors de Jean Mariotti lors d’un moment convivial et une ambiance agréable, lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo

 

Plus que 15 jours pour profiter de la promotion en librairie....

- 20% sur chaque titre de la collection intégrale de Jean Mariotti.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>