Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain caledonien

Des rencontres avec les auteurs Calédoniens

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Des rencontres avec les auteurs Calédoniens

«L’Histoire du fantôme noir»

racontée par Michèle Beaudeau à Nassirah

 

Michèle Beaudeau auteure « jeunesse » calédonienne s’est rendue le 2 novembre à l’école maternelle de Nassirah pour une rencontre avec les petits de cette école et  leur faire une lecture de «L’Histoire du fantôme noir ».

 

Cet agréable moment avait été organisé par la responsable de la bibliothèque de Boulouparis. Les jeunes élèves conquis et attentifs ont apprécié cette visite. JP

 

Les photos ci-dessus de Jean-Paul. Celle de la dédicace à l’As de trèfle de Joël PAUL

 

Extrait du site de la ville du Mont-Dore un article du mardi 2 août 2016 :

Michèle Beaudeau, poétesse, et Bernard Billot, illustrateur, ont une nouvelle fois associé leurs talents pour « L’histoire du fantôme noir », un conte pour enfants crée au Mont-Dore.

 

Moka, un fantôme noir, hante une vieille maison, jusqu’au jour où sa solitude est rompue par Colombe, un fantôme blanc, perdu dans la forêt de niaoulis où il demeure.

 

« C’est une publicité qui vantait un produit au nom évocateur de « larmes de fantôme », qui m’a inspiré ce conte », explique Michèle Beaudeau, l’auteure. Habitante de Boulari depuis 32 ans, Michèle écrit chez elle, à son bureau, installée face à une fenêtre. « De là, je vois les pins colonnaires, les cocotiers, les perruches, les tourterelles, et autres oiseaux chanteurs (…) J’aime cette vallée où je réside car elle est très verdoyante et calme. »

 

L’illustrateur du conte, Bernard Billot, ancien professeur des écoles, vit, lui, au Vallon-Dore. « Bernard avait déjà illustré mon premier conte pour enfants, « Le Pin aux onze parures », paru en 2011. À travers ces dessins, il arrive à faire vivre ce que j’écris. L’histoire se passe la nuit bien sûr, puisque c’est une histoire de fantômes… mais je voulais malgré tout que le livre soit lumineux ».

 

Michèle Beaudeau a publié 100 exemplaires à compte d’auteur et pense en rééditer prochainement. « Cela marche bien, je suis satisfaite ! C’est un projet 100% calédonien, Copymage l’a mis en page et Photodiscount l’a imprimé, sur du papier glacé, agréable au toucher pour les enfants ».

 

« L’histoire du fantôme noir », est disponible à l’As de trèfle (centre-ville et Magenta), chez Pentecost et Calédolivres.

 

Michèle Beaudeau est également l’auteure d’un Recueil de Poésies, paru en 2013 et préfacé par Jean-Marie Creugnet, de l’Association des Ecrivains de Nouvelle- Calédonie.

Un grand rendez-vous avec les auteurs locaux,

à ne pas rater

Le samedi 11 novembre, de 14h30 à 18h, l’artothèque de Nouméa organise un grand rassemblement d’illustrateurs avec séance conviviale de dédicaces dans la galerie Lec lec tic (et à l’extérieur). Dominique Berton qui a reçu le prix Popai 2017, Isabelle Ritzenthaler lauréate du prix de BD Boulouparis, Fabrice Ballay, Sophie Dumortier, Julie Dupré, Lydie Gardet, Laurence Lagabrielle, Alejandra Rinck Ramirez, Marie M, Véronique Menet, et Imasango… seront présents avec quelques dessins et dédicaceront les albums jeunesse ou autres livres qu’ils ont illustrés.

L’association Ecrire en Océanie présentera ses auteurs : Bernard Billot (Papou), Nicole Isch, Pacha, Evelyne André-Guidici, Frédérique Viole, Léopold Hnacipan, Patricia Artigue, Mireille Pandolfi, Nicolas Kurtovitch, Hwaej et Patrick Genin, Jean-Marie Creugnet, Mireille Pandolfi, Claudine Jacques.

L’artothèque présentera au public son premier-né d’une série de petites monographies d’artistes : celle du sculpteur Jean-Michel Boéné, qu’elle vient de publier.

Par ailleurs, quelques livres illustrés de gravures ou d’aquarelles (XXe et XXIe siècles) seront en exposition dans la salle. Francis Carco et Somerset Maugham côtoieront Shakespeare et Schiele…

Galerie Lec lec tic Complexe La Promenade, Anse-Vata Tél. : 82 56 01

L'artothèque de Nouméa a pour but de développer l’accès à l’art par :

- le soutien à la création et à la diffusion de l’art dans un cadre différent de l’espace muséal traditionnel.

- l’organisation d’événements artistiques sur et hors territoire : conférences, séances de dédicaces, projections de vidéos d'artistes, etc.

- élargir le public des arts plastiques en rendant l’art contemporain accessible à tous, tout en faisant connaître les artistes. Ce n’est plus le public qui se rend au musée pour voir les œuvres, c’est le musée qui se déplace à domicile grâce au prêt d’œuvres.

Courriel : artotheque@lagoon.nc

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Changement de capitaine pour l’association Ecrire en Océanie,

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Remise du prix Arembo en 2015 (JP)

Remise du prix Arembo en 2015 (JP)

C’est une petite révolution dans le paysage littéraire calédonien, Claudine Jacques, nommée présidente d’Honneur, a quitté l’Association fin octobre 2017 pour se consacrer à son œuvre littéraire.  Elle a confié sa destinée à un nouveau bureau présidé par Nicole Isch. Il faut saluer le dévouement de Claudine et son travail au sein de cette association. Comme elle aura encore plus de temps pour se consacrer à l’écriture, il faut s’attendre à la parution d’un chef-d’œuvre bientôt. C’est tout le mal qu’on lui souhaite. JP

Ecrire en Océanie, association néo-calédonienne créée en juillet 2008, a pour vocation première la promotion de l’écrit en Océanie.

L’association ne cesse depuis lors d’être au plus près de la littérature d’émergence francophone.

Sous la présidence fondatrice de Claudine Jacques et la vice-présidence de Macate Wenehoua,

Elle agit en créant des concours annuels de nouvelles et contes, et en publiant les textes des lauréats.

Frédérique Viole – Evelyne André-Guidici- Léopold Hnacipan – Noëlla Poemate – Waej Genin – Patrick Genin – Wali Wahetra – Isa Qala – Dick Samuel Ukeiwé – Mireille Pandolfi – Patricia Artigue.

Elle publie aussi des textes rares en poésie et théâtre.

Elle met en place des directeurs de collections.

Elle crée en 2015 le Prix Arembo, décerné à un écrivain résidant en Océanie, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel de son pays ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque. Et s’appuie sur la phrase d’Aragon : « La littérature est une affaire sérieuse pour un pays, elle est au bout du compte, son visage. ». En 2015 : Jean-Marie Creugnet – en 2017 : Jean Vanmai.

Elle alimente le site Ecrire en Océanie et la page FB et tout récemment crée la rubrique « Lire en ligne ». (Source Ecrire en Océanie

Petite précision de la nouvelle présidente :

Le bureau est complété par Macate WENEHOUA, retraité-architecte, vice-président, directeur de collection pour la culture kanak.

Mireille PANDOLFI, retraitée-vétérinaire, secrétaire

Sarah LAZZARI, enseignante, trésorière

Patricia ARTIGUE, retraitée, secrétaire-adjointe

De nombreux directeurs de collection nous prêtent main-forte grâce à leurs compétences. Un beau défi pour nous tous .

Les parutions 2017

Les parutions 2017

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

« Le Feu des Immortels » d’Évelyne André-Guidici

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

« Le Feu des Immortels » d’Évelyne André-Guidici

« Le Feu des Immortels » est la deuxième roman jeunesse d’Évelyne André-Guidici.

Lauréate du prix Livre mon ami 2017 avec « Okaï et Choda »

Ce récit de science-fiction passionnant est également une fable écologique qui nous questionne sur notre place en tant qu’humain, sur Terre et dans l’univers.

Naufragée à la suite d’une terrible tempête, la jeune Ayana est recueillie et soignée à bord d’un vaisseau venu du futur. Elle y rencontre Yllas, un chef de guerre aussi redoutable que fascinant.

Qui sont les mystérieux Stires qui menacent l’humanité ? Et comment Ayana peut-elle aider à les vaincre ? Pour le découvrir, elle devra explorer son cœur et faire jaillir une vérité que personne ne soupçonne.

Editions Humanis Collection : Emergence

Prix : 2290 XPF / 19,19€ chez  Pacific Bookin ou en Librairie à Nouméa

NB : Dans cette même collection j’ai deux livres. JP

Editions Humanis

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Claudine Jacques et la remise des prix Ecrire en Océanie à Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les deux lauréats et la remise des prix. photos JP
Les deux lauréats et la remise des prix. photos JP

Les deux lauréats et la remise des prix. photos JP

Mercredi soir à 18h00, un public nombreux s’est entassé dans la librairie Calédo livres, trop petite pour l’occasion, pour assister à la remise des prix Ecrire en Océanie 2017. Les deux candidats Diego Jorquera et Théophile Zani, un jeune auteur au prénom prédestiné, étaient présents.

Après cette sympathique cérémonie, Claudine Jacques a présenté son roman l’Homme Lézard, une réédition chez l’éditeur métropolitain Noir au banc en présence d’Hellène Cabassy, la directrice de cette maison, qui n’est pas une inconnue pour les Calédoniens puisque madame Cabassy est une ancienne collaboratrice du quotidien Les Nouvelles Calédonienne.

Nicole Isch a assuré avec le talent qu’on lui connait la médiation et la présentation de l’ouvrage de Claudine Jacques tandis que Frédéric Ohlen a présenté les deux nouvelles La méduse du jeune Théophile et Elle de notre ami Diego Jorquera. Ces deux nouvelles fantastiques devaient faire l'intrusion du surnaturel dans nos vies, l’exercice a été parfaitement réussi d’après le directeur de la maison du livre. JP

Claudine Jacques et Nicole Isch. Photo JP

Claudine Jacques et Nicole Isch. Photo JP

Hellène et Claudine, Le public. photos JP _ NB : En cliquant sur les images c'est plus meilleur (:Hellène et Claudine, Le public. photos JP _ NB : En cliquant sur les images c'est plus meilleur (:
Hellène et Claudine, Le public. photos JP _ NB : En cliquant sur les images c'est plus meilleur (:Hellène et Claudine, Le public. photos JP _ NB : En cliquant sur les images c'est plus meilleur (:

Hellène et Claudine, Le public. photos JP _ NB : En cliquant sur les images c'est plus meilleur (:

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Une causerie avec Claudine Jacques à Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une causerie avec Claudine Jacques à Calédo Livres
Image d'archive d'une précédente causerieImage d'archive d'une précédente causerie

Image d'archive d'une précédente causerie

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Les prix "Ecrire en Océanie" 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les prix "Ecrire en Océanie" 2017
Les prix "Ecrire en Océanie" 2017

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Festival de la BD à Boulouparis (2) Dédicaces et Défilé de mode

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photos JP
Photos JP

Photos JP

Dédicaces à tout va. Photos JPDédicaces à tout va. Photos JP
Dédicaces à tout va. Photos JPDédicaces à tout va. Photos JP

Dédicaces à tout va. Photos JP

Photos JP
Photos JP

Photos JP

Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP
Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP

Les mannequins de Boulouparis ont assuré. Photos JP

Partager cet article
Repost0

Festival de la BD à Boulouparis (1) Coutume et rencontres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les invités et les organisateurs. Photo JP

Les invités et les organisateurs. Photo JP

Le Festival de la BD à Boulouparis 2017 commencé aujourd’hui, il se poursuit demain. Il semble parti pour une réussite totale. Le thème de cette année « La femme noire » est très originale et les invités sont prestigieux Quelques images de l’ouverture en attendant le prochain article avec les photos du feu d'artifice des couleurs du magnifique défilé de mode. JP 

Coutume et amitié avant de fouler l'espace du festival. Photo JP
Coutume et amitié avant de fouler l'espace du festival. Photo JP
Coutume et amitié avant de fouler l'espace du festival. Photo JP
Coutume et amitié avant de fouler l'espace du festival. Photo JP

Coutume et amitié avant de fouler l'espace du festival. Photo JP

De belles rencontres autour du livre. Photo Jp

De belles rencontres autour du livre. Photo Jp

Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail
Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail
Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail
Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail
Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail

Quelques personnalités bien connues. Photos JP PS : Ne pas oublier de cliquer sur les photos pour les regarder plus en détail

Partager cet article
Repost0

ET SOUDAIN, LA LIBERTÉ Caroline LAURENT

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Parution : 31 août 2017 19,90 € voir le site Editeur

Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.

À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté.

De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro...

Et soudain, la liberté, c'est aussi l'histoire d'un roman qui s'écrit dans le silence, tâtonne parfois, affronte le vide. Le portrait d'une rencontre entre Evelyne Pisier et son éditrice, Caroline Laurent – un coup de foudre amical, plus fou que la fiction. Tout aurait pu s'arrêter en février 2017, au décès d'Evelyne. Rien ne s'arrêtera : par-delà la mort, une promesse les unit.

Caroline LAURENT

PRIX PREMIERE PLUME du Furet du Nord, en partenariat avec le Crédit agricole

Caroline Laurent est née en 1988. Agrégée de lettres modernes, directrice littéraire et amie d’Evelyne Pisier, elle co-signe ici son dernier roman.

Aussi sur l'Indochine :

 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Les Calédoniens, par Catherine C. Laurent

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les Calédoniens, par Catherine C. Laurent

Une parution du 5 octobre 2017 aux Ateliers Henry Dougier 
Catherine C. Laurent sur Île en île

http://ateliershenrydougier.com/catalogue/les-caledoniens/

Communiqué de presse des ateliers henry dougier ci-dessous.

Nouvelle-Calédonie :

Mais qui sont donc ces Français de l’autre bout du monde ?

Les Calédoniens de Catherine C. Laurent

Dans la collection « Lignes de vie d’un peuple », aux ateliers Henry Dougier

En librairie le 5 octobre 2017

La Nouvelle-Calédonie, un territoire oublié ?

Mais qui sont ces Français de l’autre bout du monde ? Kabyles, Japonais, Javanais, Wallisiens, Vanuatais, Martiniquais, Zoreilles... Quels dédales historiques et géographiques les ont rassemblés sur cette terre de beauté ? Comment la culture kanak a-t-elle vécu cette cohabitation ? Qui est né là ? Qui a le droit de vote ? Qui peut travailler ? À qui appartient la terre ?

Cet archipel du Pacifique recèle des richesses culturelles et naturelles à découvrir à travers une série de portraits de ceux qui les valorisent. Connus ou inconnus, tous constituent la trame de la société civile de la Nouvelle-Calédonie : leur histoire parle de l’Histoire du pays. Ils sont les multiples visages du peuple calédonien.

À travers cette histoire mouvementée, ces Calédoniens partagent cependant des valeurs et des préoccupations communes.

Les années qui viennent seront cruciales avec les 3 référendums d'autodétermination prévus de 2018 à 2020. La question de ce que serait l'avenir de cette petite nation indépendante, coincée entre les ambitions des puissances australienne et chinoise, est capitale.

Ecrivain et enseignante, Catherine C. Laurent est arrivée en Nouvelle-Calédonie en 1993 portée par l’appel du Pacifique.

À propos des ateliers henry dougier

Raconter avec lucidité, simplicité et tendresse, la beauté et les fureurs du monde. Tout ce qui est susceptible de nous réveiller, de briser la glace en nous, de réenchanter nos vies. La collection « Lignes de vie d’un peuple » (36 titres parus http://ateliershenrydougier.com/) consacre un livre par peuple du monde : l'auteur donne la parole à des entrepreneurs, des personnages haut en couleur, des locaux... qui tout simplement font la diversité et vitalité d'un pays, d'une région. Ensemble, brisons les murs et les clichés !

Source FB de Luc Deborde

Livre jeunesse de Catherine laurent

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>