Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain du pacifique

Bon plan : Les commandes en ligne chez Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Bon plan : Les commandes en ligne chez Calédo Livres
Bon plan : Les commandes en ligne chez Calédo LivresBon plan : Les commandes en ligne chez Calédo Livres

Cathie Manné ne baisse pas les bras. Pendant le confinement on peut se procurer des ouvrages calédoniens.

 

Partager cet article
Repost0

Au Vent des Îles, éditeur du fenua : toujours des nouveautés à découvrir.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Au Vent des Îles, éditeur du fenua : toujours des nouveautés à découvrir.
Au Vent des Îles, éditeur du fenua : toujours des nouveautés à découvrir.
Au Vent des Îles, éditeur du fenua : toujours des nouveautés à découvrir.

Au Vent des Îles, éditeur du fenua a toujours des nouveautés à nous faire découvrir. Cet éditeur du Pacifique est incontournable.  Le confinement est aussi une bonne occasion pour s’en souvenir.

« Au vent des îles vous invite à sillonner l’Océanie : découvrez sa culture singulière sous l’angle d’une littérature engagée, aux plumes rythmées, pétries d’oralité et pleines d’humanisme. »

Les éditions Au vent des îles ont fêté leurs 30 ans en 2020. Christian Robert est depuis Trente ans au service de la littérature océanienne. Il compte bien le faire encore longtemps, son mana est puissant. Il faut régulièrement suivre ses publications pour ne pas perdre le fil, car l’éditeur est prolifique. C’est une perle pour la littérature au pays de la perle.

Des auteurs du caillou au Vent des Îles

Nos collections (extrait du site)

Une collection qui mêle des plumes incontournables du Pacifique et de nouvelles voix, de la littérature francophone et des traductions, proposant ainsi un kaléidoscope de la production littéraire océanienne, avec toujours en fil rouge une écriture de qualité, authentique, originale et qui ouvre un espace de réflexion nécessaire.

Une collection qui propose des polars et des romans noirs, en one-shot ou en série, tenant lieu dans le Pacifique, pour être tenu en haleine toute la nuit.

Des ouvrages à l’iconographie soignée, dont les thèmes abordent la culture océanienne dans toutes ses expressions. Chaque livre de cette collection a été pensé dans le moindre détail pour que l’objet soit aussi travaillé que son contenu.

Des ouvrages de vulgarisation basés sur un travail scientifique irréprochable et une iconographie conséquente et de qualité. Pour les locaux et les nouveaux arrivants, les curieux et les spécialistes… : chacun pourra picorer les informations qu’il cherche dans ces livres complets mais accessibles.

Des ouvrages pour apprendre, réapprendre, parfaire ses connaissances ou se familiariser avec des sujets aussi variés que la cuisine, les tatouages, le sport… toujours liés à la culture océanienne.

Une collection qui accueille des travaux de recherche en sciences humaines dans le bassin Pacifique : ethnologie, sociologie, archéologie, etc. Des ouvrages de référence pour appréhender de nombreux sujets.

Une collection pour aller à la rencontre de personnalités qui ont marqué l’Océanie, d’hier à aujourd’hui.

Une collection de livres pour enfants – et pour adultes ! – réunissant des albums et des petits romans. Contes et légendes du Pacifique ou histoires plus contemporaines tenant lieu en Océanie, pour le plaisir des yeux et des oreilles.

Près de la moitié des titres sont disponibles en e-books, notamment en littérature et sciences humaines et présents sur les principales plateformes de téléchargement, compatibles sur tous supports de lecture numérique (liseuses, Ipad et Androïd).

Au Vent des Îles, éditeur du fenua : toujours des nouveautés à découvrir.

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

La lecture continue !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
Partager cet article
Repost0

Weemol Broché une nouveauté du 30 août 2021 de jacques-olivier trompas (Auteur)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Weemol Broché une nouveauté du 30 août 2021 de jacques-olivier trompas (Auteur)

Weemol, le crépuscule du rêve est le premier numéro d'une nouvelle collection de carnets de voyage à travers l'Océanie de Jacques-Olivier Trompas

Collection Carnets du Pacifique Australie - Territoires du Nord disponible sur Amazon

Editeur: Blurb (30 Août, 2021

Suive ce lien pour un diaporama de l’aperçu

Jacques-Olivier Trompas est arrivé en Nouvelle-Calédonie en 1973, après une petite enfance passée à Tahiti. Issu d’une famille imprégnée par les lettres et la politique, il a très tôt choisi l’image comme moyen d’expression propre.

D’abord photographe, aujourd’hui réalisateur de documentaires et de fictions, il a travaillé entre Nouméa et Paris à la réalisation d’une quarantaine de films de télévision, ayant fait l’objet de sélection et de prix dans différents festivals. Ses travaux de scénariste l’ont amené à écrire son premier roman, Au pays des borgnes, sorti en 2018.

Partager cet article
Repost0

Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.
Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.

ANCRAGES ET CLAIRS ENVOLS aux éditions Spinelle

Le recueil Ancrages et clairs envols ouvre à une poésie tantôt intimiste où miroitent des touches quasi impressionnistes, tantôt flamboyante dans une célébration du monde.

Moins leçon à donner que paroles qui offrent, les textes de Sylvie Coquillard se déclinent dans un croisement de voix où le « Je » singulier fait écho à ce Nous plus universel dans un fonds commun d'émotions et de ressentis.

Au-delà, Ancrages et clairs envols est chant de réconciliation ; réconciliation avec soi-même, avec l'Autre, avec le monde et si la gravité des ancrages se raconte dans la glaise des doutes et des interrogations, c'est pour mieux célébrer une envolée lumineuse et libératrice.

Ce recueil est une évocation recentrée sur la terre d’accueil de Nouvelle-Calédonie amorcée précédemment dans L’âme des écorces.

VISAGES ET PAYSAGES DU CAILLOU, éditions le Lys Bleu

Initialement vécu comme lieu d’exil, le « Caillou » impose ici sa juste place avec l’évidence d’une réconciliation, comme si, au fil du temps, ce pays avait exercé le charme d’un apprivoisement.

L’auteure a voulu ouvrir les yeux et le cœur à un espace dont la richesse, le foisonnement, les réalités contrastées n’excluent pas les interrogations. Elle explore ce « Caillou » du Pacifique aux multiples visages, aux lieux chargés de sens, bien que parfois énigmatiques : autant d’appels ou de questionnements, de certitudes où pourtant les doutes s’enracinent encore.

C’est dans cet ondoiement aux forts accents, à l’intense lumière qu’elle s’autorise cette fois à écrire et décrire indifféremment en vers comme en prose. Une composition hybride dans ses variations de tons où le lyrisme n’exclut pas le prosaïque…

L’auteure

Une vie consacrée aux lettres et plus particulièrement à l’écriture, Sylvie Coquillard publie son premier recueil de poèmes en 2013, intitulé Au bord d’Elle. Ensuite, elle publie Atlantides en 2017, suivie de L’âme des écorces en 2018, Graines de corail, un ouvrage collectif en 2020, Ancrages et Clairs envols et visages et paysages du caillou en 2021.

Ci-dessous :

Quelques extraits de Ancrages et Clairs Envols pour goûter au talent de Sylvie Coquillard que j’ai choisi au hasard. Je n’ai aucune aptitude en poésie, mais en se laissant aller à lire pour le plaisir de la musique des mots, on découvre que les mots sont forts en poésie, ils ouvrent des horizons nouveaux. JP

C’était comme une chose

C’était comme une chose

Sans nom

Une langueur refusée au

Temps Cette ombre à cueillir

Sur les bords de l’Été…

À l’ombre de mes nuits

À l’ombre de mes nuits

Où ta voix sombre se perd Je songe

À nos rêves assassinés

À ces paroles trop belles

À ces feux devenus cendres…

C’est dans la nuit

C’est dans la nuit

Au vif de nos insomnies

Que tout lentement se construit

Ombres étreintes, évanouies

Au jour à poindre,

Une fleur d’aube Joue de ses feux.

Partager cet article
Repost0

Vana, une parution de 2021 du fenua aux éditions des Mers Australes

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Vana, une parution de 2021 du fenua aux éditions des Mers Australes

Le petit oursin de Moorea

Au cœur du récif découvrez la vie du Petit Vana, l'oursin, et de ses amis.

Une histoire drôle et pleine de piquants qui vous donnera la chaire de poule.

Auteure : Jenny Pradines ; Illustrateur : Laurent Cardon (suivre le lien)

1 260 Cfp / 12 € en Polynésie uniquement pour le moment site de l’éditeur vatiti@editions-mers-australes.com

Âge : à partir de 05 ans

Biographie de l'auteur

Jenny Pradine est née à Toulouse. Après une escale au Sénégal et en Guyane, elle arrive en Polynésie à l'âge de 9 ans. Elle grandit sur une voilier à Raiatea. Psychomotricienne puis enseignante, son travail auprès des enfants de Tahiti et Moorea lui donne envie de leur écrire des histoires où se mêlent humour et suspens. Au Loup ! est son premier livre. Leia aime la mer qui subit les humeurs du ciel, les ponts, les bateaux, les voyages... et la pluie. Elle a réalisé "Te hopearaa No Hina", un court métrage d'animation. Et dessine la passionne. Ca l'entraine plus loin encore que tout ce qu'elle a pu voir jusqu'à présent. Dans la réalité, le domaine artistique rassemble des tas de gens différents, et les cotoyer est exaltant. Et oui !

Editions des Mers Australes – EMA est une maison d'édition indépendante spécialisée dans la littérature jeunesse, créé en 1986.

Sa création est partie d'une bande d’ami(e)s enseignant(e)s basée sur Tahiti, en Polynésie Française dans les années 80. Constatant avec impuissance un gros problème de lecture auprès de leurs élèves et une absence totale de livres jeunesse pour les enfants polynésiens. En mars 1986, Guy Wallart, son épouse, son frère et un ami décident de créer les Éditions des Mers Australes !

Illustrations de l'ouvrage
Illustrations de l'ouvrage Illustrations de l'ouvrage

Illustrations de l'ouvrage

Partager cet article
Repost0

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

La philosophie dans tous ses états : arts, littérature jeunesse et politique mêlés. C’était le menu de cette causerie, une déclinaison philosophique élargie à partir d’un conte, pour replacer la philosophie à portée des enfants, inspiré des contes kanak. On peut dire d’une manière un peu triviale qu’Hamid Mokadden a voulu ratisser large. Une mayonnaise qui a pris l’intellectuel « sait faire », comme on dit. Le philosophe, enseignant retraité a encore des choses à partager. De plus, il n’a pas pris de risque pour séduire son auditoire avec Pierre-Christophe Pantz comme animateur. La causerie promettait d’être d’un haut niveau et ce fut le cas.

Après une présentation de l’agrégé de philosophie par Christophe Pantz et un rappel des nombreux ouvrages qu’il a écrits sur des personnages kanak marquants du pays. Cela fait longtemps qu’il a compris que derrière le discours, les palabres et l’énumération des clans pendant les coutumes se cachaient de la philosophie. Hamid n’a de cesse que de promouvoir des personnages remarquables mélanésiens qu’il a parfois côtoyés. Les ouvrages connus sur la culture kanak ont été écrits par des missionnaires, des historiens, des anthropologues ou des économistes mais pas par des philosophes et pourtant la philosophie kanak est bien réelle. Il a commencé sa causerie par ce rappel puis la présentation d’un ouvrage publié en 2020 par la courte échelle Éditions transit dans la collection Kanaky Nouvelle-Calédonie.

La philosophie kanak n’est pas un discours folklorique, il en est persuadé après une profonde réflexion sur la philosophie océanienne dont il a pris encore plus conscience aux îles Fidji. La philosophie dans la culture kanak n’est pas assez mise en valeur. Le philosophe a été convainquant, l’auditoire était suspendu à ses propos.

Le conte « Oudouane et Tchitchi », écrit pour les enfants, a occupé une large plage de temps à la fin de la causerie. Ainsi, les illustrateurs ont pu raconter comment ils avaient répondu à la demande de l’auteur, en métropole pendant sa rédaction. Ce séjour dans l’hexagone à permis à Hamid Mokaddem de tester ce récit, d’au-delà des mers sur les petits métropolitains. Ils ont adoré, ce qui confirme que la philosophie, les histoires inspirés de contes kanak, ne sont pas un frein pour un succès de l’autre côté du récif. En s’adressant à des intellectuels, des lecteurs avertis ou des enfants Hamid Mokaddem cherche avant tout une positivité pour s’ouvrir à l’autre par l’étude de la culture kanak. C’est la philosophie du philosophe, pourrait-on dire. Mais résumer les propos d’un intellectuel comme Hamid est une gageure pour le rédacteur de ce billet. Tous les ouvrages d’Hamid Mokaddem sont en vente à la librairie Calédo Livres.

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

Partager cet article
Repost0

Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, une nouveauté Au Vent des îles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, une nouveauté Au Vent des îles

Cet ouvrage est vendu 2 950  XPF

Simone Grand décrit les soins traditionnels et la place qu’ils occupent au sein du triangle polynésien. En confrontant l’approche des tradipraticiens, basée sur des pratiques et méthodes ancestrales, à la médecine conventionnelle occidentale, elle livre des clés de compréhension sur un sujet dont l’intérêt ne cesse de grandir.

L’auteure adopte une approche anthropologique médicale pour mettre en lumière la complexité de la maladie, ma’ i en Polynésie, et permettre une appréhention plus approfondie sur la méthode et la relation de soin. Elle part à la recherche de témoignages auprès de soignants traditionnels connus à Tahiti (tahu’a), en Nouvelle-Zélande (tohunga) et à Hawaï (kahuna). En résulte une enquête à mi-chemin entre l’anthropologie médicale et l’ethnopsychiatrie.

Un ouvrage de référence sur la vision polynésienne de la maladie et des soins, qui confronte approche conventionnelle et scientifique occidentale, face au rapport traditionnel aux soins.

Description : (source editeur)

Ma’i mau, maladie vraie ou maladie naturelle ; ma’i tāpiri, maladie qui colle ou maladie surnaturelle ; telle serait selon beaucoup la conception polynésienne de la maladie. Or, les notions de « naturel » et de « surnaturel » sont occidentales. Il n’existe pas de mot polynésien pour les dire. À force d’interroger des tahu’a à Tahiti, des kahuna à Hawaii et des tohunga en Nouvelle-Zélande, à force de traquer des récits d’auteurs suffisamment humbles pour se contenter de décrire sans interpréter et encore moins juger, une réalité polynésienne autre apparaît. Émerge une théorie polynésienne de la maladie qui n’a rien à voir avec la vision réductrice proposée par ses habituels experts. Sous les strates de préjugés portant le sceau du tâtonnement des idées occidentales, palpite une pensée intelligente, étonnamment riche, qui explique la formidable vitalité qui a tant étonné les premiers navigateurs.

Le comprendre permet, d’une part, de proposer un autre décodage des mots, des maux, des actes et des soignants et, d’autre part, d’identifier les actes relevant des périodes traumatiques de l’histoire océanienne et ceux relevant de sa propre culture qui, comme toutes les cultures, a pour but l’épanouissement des humains qui l’ont élaborée. Quant aux traumatismes, les plus durablement néfastes sont ceux qui furent niés voire camouflés en bienfaits. À partir de cette réalité singulière, peuvent s’ébaucher les prémices d’un dialogue entre médecine scientifique et soins traditionnels.

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

1771. Histoire d'une rencontre, un nouvel essai de Philippe Prudhomme sur Bougainville disponible en ligne

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

1771. Histoire d'une rencontre, un nouvel essai de Philippe Prudhomme sur Bougainville disponible en ligne

Message de Philipe Prudhomme aux amateurs d’histoire.

Bonjour à tous,

        Je viens de consacrer un nouvel  essai  historique à Bougainville , cet explorateur philanthrope , grand savant et polyglotte, qui fut le premier inventeur d'un dictionnaire franco-tahitien. L'ouvrage intitulé "1771. Histoire d'une rencontre " qui comporte cinq documents authentiques méconnus est en VPC chez mon remarquable imprimeur lillois thebookedition.com. . J'espère que vous trouverez autant de plaisir à le découvrir que celui que j'ai eu à l'écrire et vous souhaite à tous un bel été, un bon moral et la santé qui l'accompagne.

Bien cordialement

Philippe

Il y a 250 ans Louis Antoine de Bougainville publiait à Paris, après autorisation royale, le récit de son Voyage autour du monde effectué entre 1766 et 1769. Ce véritable et grand reportage sur l’Océanie sacralisait l’Ile de Tahiti et la rencontre de deux peuples. Surtout, l’auteur offrait au monde un somptueux cadeau : le premier « dictionnaire franco-tahitien.» Cette célèbre épopée, rédigée lors du trajet vers l’Europe, n’aurait jamais existé sans l’amitié de l’auteur avec le valeureux Ahutoru qui avait tenu à l’escorter et qui fut heureux de collaborer à cette intéressante traduction !

Partager cet article
Repost0

Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible
Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible

Auteur : Collectif chaque numéro est vendu 1500 F CFP

Bulletin de la SEHNC n° 205

Table des matières du bulletin n° 205 (4ème trimestre 2020) de la Société d’études historiques de la Nouvelle-Calédonie :

- « 18 jun 1940 : une décision courageuse » par Jean-François Burck,

- « Le sprinter calédonien André Beyney » par Gérard Cauvile,

- « In mémoriam Loïc Mangematin » par Benoît Delvinquier,

- « Données archéologiques sur le passé ancien de l’archipel calédonien » par Christophe Sand,

- « Les fêtes franco-russes à Nouméa (du 5 au 12 mai 1894) » par Luc Legeard.

Bulletin de la SEHNC n° 206

Table des matières du bulletin n° 206 (1er trimestre 2021) de la Société d’études historiques de la Nouvelle-Calédonie :

- « Le centenaire d’ANZAC » par Simon Appleton,

- « Portrait de la Grande Citoyenne, Louise Michel en Nouvelle-Calédonie » par Luc Legeard,

- « New Caledonia au Panama (1698-1700) » par Simon Appleton,

- « Acrè aux cobaleurs, les très riches années du cobalt calédonien (1876-1904) – 1ere partie » par Benoît Delvinquier.

Lien vers le site de SEHNC

La SEHNC au salon des collectionneurs qui a lien chaque année à la mairie de Noumea

La SEHNC au salon des collectionneurs qui a lien chaque année à la mairie de Noumea

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>