Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain du pacifique

La lecture continue !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
La lecture continue !
Partager cet article
Repost0

Weemol Broché une nouveauté du 30 août 2021 de jacques-olivier trompas (Auteur)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Weemol Broché une nouveauté du 30 août 2021 de jacques-olivier trompas (Auteur)

Weemol, le crépuscule du rêve est le premier numéro d'une nouvelle collection de carnets de voyage à travers l'Océanie de Jacques-Olivier Trompas

Collection Carnets du Pacifique Australie - Territoires du Nord disponible sur Amazon

Editeur: Blurb (30 Août, 2021

Suive ce lien pour un diaporama de l’aperçu

Jacques-Olivier Trompas est arrivé en Nouvelle-Calédonie en 1973, après une petite enfance passée à Tahiti. Issu d’une famille imprégnée par les lettres et la politique, il a très tôt choisi l’image comme moyen d’expression propre.

D’abord photographe, aujourd’hui réalisateur de documentaires et de fictions, il a travaillé entre Nouméa et Paris à la réalisation d’une quarantaine de films de télévision, ayant fait l’objet de sélection et de prix dans différents festivals. Ses travaux de scénariste l’ont amené à écrire son premier roman, Au pays des borgnes, sorti en 2018.

Partager cet article
Repost0

Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.
Votre prochain rendez-vous à Calédo Livres, mercredi 1er septembre 2021 à 18h : soirée poésie avec Sylvie Coquillard.

ANCRAGES ET CLAIRS ENVOLS aux éditions Spinelle

Le recueil Ancrages et clairs envols ouvre à une poésie tantôt intimiste où miroitent des touches quasi impressionnistes, tantôt flamboyante dans une célébration du monde.

Moins leçon à donner que paroles qui offrent, les textes de Sylvie Coquillard se déclinent dans un croisement de voix où le « Je » singulier fait écho à ce Nous plus universel dans un fonds commun d'émotions et de ressentis.

Au-delà, Ancrages et clairs envols est chant de réconciliation ; réconciliation avec soi-même, avec l'Autre, avec le monde et si la gravité des ancrages se raconte dans la glaise des doutes et des interrogations, c'est pour mieux célébrer une envolée lumineuse et libératrice.

Ce recueil est une évocation recentrée sur la terre d’accueil de Nouvelle-Calédonie amorcée précédemment dans L’âme des écorces.

VISAGES ET PAYSAGES DU CAILLOU, éditions le Lys Bleu

Initialement vécu comme lieu d’exil, le « Caillou » impose ici sa juste place avec l’évidence d’une réconciliation, comme si, au fil du temps, ce pays avait exercé le charme d’un apprivoisement.

L’auteure a voulu ouvrir les yeux et le cœur à un espace dont la richesse, le foisonnement, les réalités contrastées n’excluent pas les interrogations. Elle explore ce « Caillou » du Pacifique aux multiples visages, aux lieux chargés de sens, bien que parfois énigmatiques : autant d’appels ou de questionnements, de certitudes où pourtant les doutes s’enracinent encore.

C’est dans cet ondoiement aux forts accents, à l’intense lumière qu’elle s’autorise cette fois à écrire et décrire indifféremment en vers comme en prose. Une composition hybride dans ses variations de tons où le lyrisme n’exclut pas le prosaïque…

L’auteure

Une vie consacrée aux lettres et plus particulièrement à l’écriture, Sylvie Coquillard publie son premier recueil de poèmes en 2013, intitulé Au bord d’Elle. Ensuite, elle publie Atlantides en 2017, suivie de L’âme des écorces en 2018, Graines de corail, un ouvrage collectif en 2020, Ancrages et Clairs envols et visages et paysages du caillou en 2021.

Ci-dessous :

Quelques extraits de Ancrages et Clairs Envols pour goûter au talent de Sylvie Coquillard que j’ai choisi au hasard. Je n’ai aucune aptitude en poésie, mais en se laissant aller à lire pour le plaisir de la musique des mots, on découvre que les mots sont forts en poésie, ils ouvrent des horizons nouveaux. JP

C’était comme une chose

C’était comme une chose

Sans nom

Une langueur refusée au

Temps Cette ombre à cueillir

Sur les bords de l’Été…

À l’ombre de mes nuits

À l’ombre de mes nuits

Où ta voix sombre se perd Je songe

À nos rêves assassinés

À ces paroles trop belles

À ces feux devenus cendres…

C’est dans la nuit

C’est dans la nuit

Au vif de nos insomnies

Que tout lentement se construit

Ombres étreintes, évanouies

Au jour à poindre,

Une fleur d’aube Joue de ses feux.

Partager cet article
Repost0

Vana, une parution de 2021 du fenua aux éditions des Mers Australes

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Vana, une parution de 2021 du fenua aux éditions des Mers Australes

Le petit oursin de Moorea

Au cœur du récif découvrez la vie du Petit Vana, l'oursin, et de ses amis.

Une histoire drôle et pleine de piquants qui vous donnera la chaire de poule.

Auteure : Jenny Pradines ; Illustrateur : Laurent Cardon (suivre le lien)

1 260 Cfp / 12 € en Polynésie uniquement pour le moment site de l’éditeur vatiti@editions-mers-australes.com

Âge : à partir de 05 ans

Biographie de l'auteur

Jenny Pradine est née à Toulouse. Après une escale au Sénégal et en Guyane, elle arrive en Polynésie à l'âge de 9 ans. Elle grandit sur une voilier à Raiatea. Psychomotricienne puis enseignante, son travail auprès des enfants de Tahiti et Moorea lui donne envie de leur écrire des histoires où se mêlent humour et suspens. Au Loup ! est son premier livre. Leia aime la mer qui subit les humeurs du ciel, les ponts, les bateaux, les voyages... et la pluie. Elle a réalisé "Te hopearaa No Hina", un court métrage d'animation. Et dessine la passionne. Ca l'entraine plus loin encore que tout ce qu'elle a pu voir jusqu'à présent. Dans la réalité, le domaine artistique rassemble des tas de gens différents, et les cotoyer est exaltant. Et oui !

Editions des Mers Australes – EMA est une maison d'édition indépendante spécialisée dans la littérature jeunesse, créé en 1986.

Sa création est partie d'une bande d’ami(e)s enseignant(e)s basée sur Tahiti, en Polynésie Française dans les années 80. Constatant avec impuissance un gros problème de lecture auprès de leurs élèves et une absence totale de livres jeunesse pour les enfants polynésiens. En mars 1986, Guy Wallart, son épouse, son frère et un ami décident de créer les Éditions des Mers Australes !

Illustrations de l'ouvrage
Illustrations de l'ouvrage Illustrations de l'ouvrage

Illustrations de l'ouvrage

Partager cet article
Repost0

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

La philosophie dans tous ses états : arts, littérature jeunesse et politique mêlés. C’était le menu de cette causerie, une déclinaison philosophique élargie à partir d’un conte, pour replacer la philosophie à portée des enfants, inspiré des contes kanak. On peut dire d’une manière un peu triviale qu’Hamid Mokadden a voulu ratisser large. Une mayonnaise qui a pris l’intellectuel « sait faire », comme on dit. Le philosophe, enseignant retraité a encore des choses à partager. De plus, il n’a pas pris de risque pour séduire son auditoire avec Pierre-Christophe Pantz comme animateur. La causerie promettait d’être d’un haut niveau et ce fut le cas.

Après une présentation de l’agrégé de philosophie par Christophe Pantz et un rappel des nombreux ouvrages qu’il a écrits sur des personnages kanak marquants du pays. Cela fait longtemps qu’il a compris que derrière le discours, les palabres et l’énumération des clans pendant les coutumes se cachaient de la philosophie. Hamid n’a de cesse que de promouvoir des personnages remarquables mélanésiens qu’il a parfois côtoyés. Les ouvrages connus sur la culture kanak ont été écrits par des missionnaires, des historiens, des anthropologues ou des économistes mais pas par des philosophes et pourtant la philosophie kanak est bien réelle. Il a commencé sa causerie par ce rappel puis la présentation d’un ouvrage publié en 2020 par la courte échelle Éditions transit dans la collection Kanaky Nouvelle-Calédonie.

La philosophie kanak n’est pas un discours folklorique, il en est persuadé après une profonde réflexion sur la philosophie océanienne dont il a pris encore plus conscience aux îles Fidji. La philosophie dans la culture kanak n’est pas assez mise en valeur. Le philosophe a été convainquant, l’auditoire était suspendu à ses propos.

Le conte « Oudouane et Tchitchi », écrit pour les enfants, a occupé une large plage de temps à la fin de la causerie. Ainsi, les illustrateurs ont pu raconter comment ils avaient répondu à la demande de l’auteur, en métropole pendant sa rédaction. Ce séjour dans l’hexagone à permis à Hamid Mokaddem de tester ce récit, d’au-delà des mers sur les petits métropolitains. Ils ont adoré, ce qui confirme que la philosophie, les histoires inspirés de contes kanak, ne sont pas un frein pour un succès de l’autre côté du récif. En s’adressant à des intellectuels, des lecteurs avertis ou des enfants Hamid Mokaddem cherche avant tout une positivité pour s’ouvrir à l’autre par l’étude de la culture kanak. C’est la philosophie du philosophe, pourrait-on dire. Mais résumer les propos d’un intellectuel comme Hamid est une gageure pour le rédacteur de ce billet. Tous les ouvrages d’Hamid Mokaddem sont en vente à la librairie Calédo Livres.

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

Partager cet article
Repost0

Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, une nouveauté Au Vent des îles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, une nouveauté Au Vent des îles

Cet ouvrage est vendu 2 950  XPF

Simone Grand décrit les soins traditionnels et la place qu’ils occupent au sein du triangle polynésien. En confrontant l’approche des tradipraticiens, basée sur des pratiques et méthodes ancestrales, à la médecine conventionnelle occidentale, elle livre des clés de compréhension sur un sujet dont l’intérêt ne cesse de grandir.

L’auteure adopte une approche anthropologique médicale pour mettre en lumière la complexité de la maladie, ma’ i en Polynésie, et permettre une appréhention plus approfondie sur la méthode et la relation de soin. Elle part à la recherche de témoignages auprès de soignants traditionnels connus à Tahiti (tahu’a), en Nouvelle-Zélande (tohunga) et à Hawaï (kahuna). En résulte une enquête à mi-chemin entre l’anthropologie médicale et l’ethnopsychiatrie.

Un ouvrage de référence sur la vision polynésienne de la maladie et des soins, qui confronte approche conventionnelle et scientifique occidentale, face au rapport traditionnel aux soins.

Description : (source editeur)

Ma’i mau, maladie vraie ou maladie naturelle ; ma’i tāpiri, maladie qui colle ou maladie surnaturelle ; telle serait selon beaucoup la conception polynésienne de la maladie. Or, les notions de « naturel » et de « surnaturel » sont occidentales. Il n’existe pas de mot polynésien pour les dire. À force d’interroger des tahu’a à Tahiti, des kahuna à Hawaii et des tohunga en Nouvelle-Zélande, à force de traquer des récits d’auteurs suffisamment humbles pour se contenter de décrire sans interpréter et encore moins juger, une réalité polynésienne autre apparaît. Émerge une théorie polynésienne de la maladie qui n’a rien à voir avec la vision réductrice proposée par ses habituels experts. Sous les strates de préjugés portant le sceau du tâtonnement des idées occidentales, palpite une pensée intelligente, étonnamment riche, qui explique la formidable vitalité qui a tant étonné les premiers navigateurs.

Le comprendre permet, d’une part, de proposer un autre décodage des mots, des maux, des actes et des soignants et, d’autre part, d’identifier les actes relevant des périodes traumatiques de l’histoire océanienne et ceux relevant de sa propre culture qui, comme toutes les cultures, a pour but l’épanouissement des humains qui l’ont élaborée. Quant aux traumatismes, les plus durablement néfastes sont ceux qui furent niés voire camouflés en bienfaits. À partir de cette réalité singulière, peuvent s’ébaucher les prémices d’un dialogue entre médecine scientifique et soins traditionnels.

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

1771. Histoire d'une rencontre, un nouvel essai de Philippe Prudhomme sur Bougainville disponible en ligne

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

1771. Histoire d'une rencontre, un nouvel essai de Philippe Prudhomme sur Bougainville disponible en ligne

Message de Philipe Prudhomme aux amateurs d’histoire.

Bonjour à tous,

        Je viens de consacrer un nouvel  essai  historique à Bougainville , cet explorateur philanthrope , grand savant et polyglotte, qui fut le premier inventeur d'un dictionnaire franco-tahitien. L'ouvrage intitulé "1771. Histoire d'une rencontre " qui comporte cinq documents authentiques méconnus est en VPC chez mon remarquable imprimeur lillois thebookedition.com. . J'espère que vous trouverez autant de plaisir à le découvrir que celui que j'ai eu à l'écrire et vous souhaite à tous un bel été, un bon moral et la santé qui l'accompagne.

Bien cordialement

Philippe

Il y a 250 ans Louis Antoine de Bougainville publiait à Paris, après autorisation royale, le récit de son Voyage autour du monde effectué entre 1766 et 1769. Ce véritable et grand reportage sur l’Océanie sacralisait l’Ile de Tahiti et la rencontre de deux peuples. Surtout, l’auteur offrait au monde un somptueux cadeau : le premier « dictionnaire franco-tahitien.» Cette célèbre épopée, rédigée lors du trajet vers l’Europe, n’aurait jamais existé sans l’amitié de l’auteur avec le valeureux Ahutoru qui avait tenu à l’escorter et qui fut heureux de collaborer à cette intéressante traduction !

Partager cet article
Repost0

Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible
Société des études historique de Nouvelle-Calédonie : Le bulletin de la SEHNC n°207 de juillet 2021 est disponible

Auteur : Collectif chaque numéro est vendu 1500 F CFP

Bulletin de la SEHNC n° 205

Table des matières du bulletin n° 205 (4ème trimestre 2020) de la Société d’études historiques de la Nouvelle-Calédonie :

- « 18 jun 1940 : une décision courageuse » par Jean-François Burck,

- « Le sprinter calédonien André Beyney » par Gérard Cauvile,

- « In mémoriam Loïc Mangematin » par Benoît Delvinquier,

- « Données archéologiques sur le passé ancien de l’archipel calédonien » par Christophe Sand,

- « Les fêtes franco-russes à Nouméa (du 5 au 12 mai 1894) » par Luc Legeard.

Bulletin de la SEHNC n° 206

Table des matières du bulletin n° 206 (1er trimestre 2021) de la Société d’études historiques de la Nouvelle-Calédonie :

- « Le centenaire d’ANZAC » par Simon Appleton,

- « Portrait de la Grande Citoyenne, Louise Michel en Nouvelle-Calédonie » par Luc Legeard,

- « New Caledonia au Panama (1698-1700) » par Simon Appleton,

- « Acrè aux cobaleurs, les très riches années du cobalt calédonien (1876-1904) – 1ere partie » par Benoît Delvinquier.

Lien vers le site de SEHNC

La SEHNC au salon des collectionneurs qui a lien chaque année à la mairie de Noumea

La SEHNC au salon des collectionneurs qui a lien chaque année à la mairie de Noumea

Partager cet article
Repost0

Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Joël Simon et le début de la causerie
Joël Simon et le début de la causerie

Joël Simon et le début de la causerie

La menace d'expulsion qui plane sur les squatteurs de l'Immeuble Taureau de Nouméa n'est rien en comparaison de l'imminence du cyclone « Kaïn ». Joël Simon ne manque d’imagination. Il faut souhaiter qu’il n’ait pas un don de prémonition car ça tape dur, il est méchant ce Kaïn.

Ce terrible Cyclone lui a donné aussi l’opportunité d’écrire d’une manière remarquable sur l’histoire du pays, l’histoire avec un grand H, par des flashbacks. Il relate des épisodes parfois peu connus d’une manière croustillante dans un style et un humour unique. On se régale. L’auteur a aussi un vrai talent pour décrire les petites gens du patchwork ethnique calédonien. Ses personnages sont des pauvres, des invisibles que la tempête va sublimer. Les circonstances vont en faire des héros. C’est une leçon de vivre ensemble et de solidarité. Ils vont se battre pour leur survie, encordés comme des alpinistes qui ouvrent une voie pendant une bonne partie du récit. On ne s’ennuie pas à la lecture de cette aventure qui démarre dans une cour des miracles et qui se termine à l’hôpital après un parcours du combattant. Une épopée qui ne manque pas de sel. Le souci des détails de ce sauvetage est fascinant mais il faut lire ce roman pour en savoir plus. Kaïn est un personnage à part entière mais comme les autres à préciser Joël Simon lors de la causerie. Une belle découverte, un roman épique disent ceux qui l’ont déjà lu. Gaëlle BESSAUDOU, attachée de presse calédonienne de la maison d'édition Au vent des îles était la modératrice de cette soirée.

Kaïn de Joël Simon est vendu 1800 F à Calédo Livres

Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.
Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.
Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.Causerie autour d’une nouveauté de l’éditeur Au vent des îles, Kaïn de Joël Simon.
Partager cet article
Repost0

KAÏN de Joël Simon présenté à la presse et l’interview de Christian Robert par Pacific Buzz en visite au showroom de Au Vent des Îles Océanie.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

KAÏN de Joël Simon présenté à la presse et l’interview de Christian Robert par Pacific Buzz en visite au showroom de Au Vent des Îles Océanie.
KAÏN de Joël Simon présenté à la presse et l’interview de Christian Robert par Pacific Buzz en visite au showroom de Au Vent des Îles Océanie.
L'auteur et conversation avec une journaliste RRB avec Gaëlle BessaudouL'auteur et conversation avec une journaliste RRB avec Gaëlle Bessaudou
L'auteur et conversation avec une journaliste RRB avec Gaëlle Bessaudou

L'auteur et conversation avec une journaliste RRB avec Gaëlle Bessaudou

Après le succès de Les Enchaînés de Franck Chanloup, jeudi 1er juillet à 10h, la presse était conviée à découvrir KAÏN de Joël Simon dans le superbe immeuble Cheval, source d'inspiration de l’auteur pour ce roman.  Cet ouvrage a été publié par la maison d'édition AU VENT DES ÎLES. En plus de découvrir un roman exceptionnel, une lectrice de ce roman présente à cet événement n’a pas hésité à comparer le style de Joël avec Gabriel García Márquez, on a pu de redécouvrir un immeuble mythique de notre centre-ville. À la fin de ce billet Christian Robert nous parle de l’édition dans le Pacifique. JP

Causerie et dédicace ce mercredi 21 juillet 2021

à la librairie Calédo Livres 

NB:  À l'origine, l'immeuble Cheval héberge les employés de la société de Jean Cheval (1927-2011). En 1993, un arrêté de la ville de Nouméa déclare que l'Immeuble Cheval est insalubre. En 1997, la société de Jean Cheval ferme ses portes mais les familles d'employés continuent à vivre dans le bâtiment, ne s'acquittant que des frais d'eau et d'électricité. Aloisio Vaitulukina, président des ressortissants du royaume futunien de Sigave, est le chef des lieux mais décède en 2006. En , la façade de l'immeuble Cheval est classée patrimoine historique. La réhabilitation de l'Immeuble Cheval est terminée, une vraie réussite.

Un roman épique d’une grande humanité mêlant tragédie et humour.

LE LIVRE : Dans les bas quartiers de La Ville, l’Immeuble Taureau (emblème de la dynastie éponyme) se dresse fièrement depuis plus d’un siècle. Le bâtiment a perdu de sa superbe pour devenir « Fort Alamo », squat occupé par quelques irréductibles en passe d’être délogés, eux qui ont déjà tant subi l’exil. Mais le cyclone Kaïn reprend sa marche destruc- trice, il va agir comme un catalyseur. La communication est coupée avec l’extérieur, mais rétablie entre les occupants. Un miracle. Jusqu’ici prostrés sur eux-mêmes, les voilà pris d’empathie et d’un besoin d’action. L’heure est grave, Céleste doit accoucher et Marylin est en perdition.

Conte épique à l’humour grinçant, Kaïn nous offre l’épopée mythique d’une arche des communautés d’un territoire qui ressemble à s’y méprendre à la Nouvelle-Calédonie.

Prix : 1 900 F (cfp) en libraire à Nouméa

Gaëlle Bessaudou - Pipelettes Communication

Interview de l'auteur à télécharger Suivre le lien (super intéressant !)

L’AUTEUR : Joël Simon arrive en Nouvelle-Calédonie dans les années 70 et revient s’y installer en 2018, après plus de trente ans de bourlingue. Une nouvelle aventure commence, qui consiste à puiser dans le magnifique entrepôt des souvenirs pour reprendre l’écriture. Ainsi nait Kaïn.

Joël Simon a déjà publié Indolents Compagnons de Voyage chez Au vent des îles, roman qui obtient le prix Albatros 2010 du meilleur livre de mer, décerné chaque année au Nautique de Paris par l’association Sail The World.

 

Éditions Au vent des îles : BP 5670 – 98716 Pirae – Tahiti – Polynésie française - contact@auventdesiles.pf - www.auventdesiles.pf

Relations presse et contact Nouvelle-Calédonie : Gaëlle Bessaudou - Pipelettes Communication - Tel : (+687) 742 702 - www.pipelettes.nc

Diffusion / distribution : Nouvelle-Calédonie : Bookin Tél bureau : +687 28 38 03 - 21ter, rue Jean Jaurès - Centre Ville - en bas de la place des cocotiers BP 32044, 98897 Nouméa cedex - Nouvelle-Calédonie

Pacific Buzz s'est déplacée dans les locaux de la société Au Vent des Iles, plus gros éditeurs de Polynésie française.

Pacific Buzz - Au Vent des Îles

𝙋𝘼𝘾𝙄𝙁𝙄𝘾 𝘽𝙐𝙕𝙕 en visite au showroom de Au Vent des Îles Océanie, avec Christian Robert qui revient sur les origines de la maison d'édition.

Au milieu des œuvres littéraires le fondateur fait un retour sur les débuts de la maison d'édition, sur le regain d'intérêt pour la lecture lors du confinement de l'année dernière... Il aborde également l'importance de figures littéraires locales dans l'éducation des jeunes de Polynésie.

À écouter n’importe où, n’importe quand !

Une conversation riche en histoires, en espoirs et en partages. Il parle de nos auteurs du Caillou. JP

Catalogue Au Vent des Îles suivre ce lien

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>