Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain du pacifique

La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet. Conférence du samedi 30 novembre 2019 dès 14h30

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet. Conférence du samedi 30 novembre 2019 dès 14h30

La Société d'Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie

fête ses 50 ans !

Gabriel Valet 2018 photo JP

 

Dans le cadre du cinquantenaire de la Société d’Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie (SEH-NC), le musée maritime de Nouvelle-Calédonie a le plaisir d’accueillir trois conférences proposées par cette importante institution qui partage son action entre la recherche historique, la publication de ses travaux et la transmission du patrimoine calédonien. La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet, président de la SEH-NC, à 14h30.

Louis Antoine de Bougainville (1729-1811) nommé capitaine de vaisseau dirige en 1766, à bord de la Boudeuse, la première expédition française autour du monde qui durera 28 mois. Fort de son expérience, il sera également sollicité pour préparer plusieurs autres expéditions maritimes, dont celle de Lapérouse et celle de Nicolas Baudin sur les côtes australiennes.

 

Un grand spécialiste du comte de Bougainville vit en Polynésie et est président d’une association des amis de Bougainville, Philippe est un ami, je vous recommande ses livres comme celui-ci-dessous. JP

 

Le fabuleux destin du comte de Bougainville, par Philippe Prudhomme. Paru en mars 2018

 

C’est en avril 1768 que l’expédition montée par Louis-Antoine de Bougainville arrive à Tahiti. Son séjour n’a duré que neuf jours et pourtant, il a changé le cours de l’histoire océanienne ; la nôtre également, car la relation de cette exploration a exercé une véritable influence sur la société de son temps.

 

Issu d’une famille bourgeoise aisée, Louis-Antoine de Bougainville est le modèle de "l’enfant des Lumières". Il a réussi à inventer sa vie comme il l’a voulu malgré les embûches, les médisances et les coups du sort.

 

Epris de liberté et de grands espaces, il a traversé le vaste monde avec une chance incroyable et son œuvre littéraire singulière a bercé les rêves de générations de lecteurs en recherche d’un ailleurs plus heureux.

 

Jalousé, calomnié dénigré ce « chevalier des Temps Modernes » était avant tout une personnalité forte qui aimait la vie. Il écrivait avec lucidité « Faire son devoir, c’est déjà le chemin du bonheur ». Une devise qui l’a conduit au sommet de la gloire, nous communiquant, à travers le temps, une conception idéale du bonheur que nous partageons encore avec lui, aujourd’hui.

 

Site de l'auteur : htt://lesamisdebougainville.wifeo.com

PRUDHOMME PHILIPPE

Chevalier des Palmes académiques pour services rendus Outre-mer, Philippe Prudhomme, Professeur de lettres-histoire. Il a suivi ses études à l'UER d'histoire de la Sorbonne où il a été marqué par son professeur Michel Mollat le grand médiéviste et père fondateur de l'histoire des "Grands Voyageurs". En histoire moderne il a suivi l'enseignement de Roland Mousnier sur la société "d'ordres".

 

En 1968 il se passionne pour la Révolution Française et c'est en bon disciple d’Albert Soboul qu'il entreprend ses premières recherches sur le rôle de la Franc-maçonnerie avant 1789. Après sa réussite au CAECET, il enseigne au lycée professionnel Benjamin Franklin près de Melun puis choisit de s’expatrier. Curieux hasard du destin, il a enseigné dans toutes les îles du Pacifique où Bougainville a séjourné. C'est donc en toute logique qu'il s'est très vite passionné pour l'épopée de ce célèbre navigateur pourtant très mal connu.

 

D'abord, en écrivant la biographie romancée d'Ahutoru premier Tahitien ayant séjourné en France, en 1769. Il a voulu réparer une injustice de l'histoire faite à ces deux personnages qui ont tant marqué de leur souvenir le "Siècle des Lumières" et qui furent injustement occultés quelques années après leur retour par le mystérieux naufrage de La Pérouse.

 

Il crée en 2008 l'association des Amis de Bougainville et un site internet devenu la référence sur cette période de la vie polynésienne.

 

Auteur éclectique et humaniste, il n'hésite pas à sortir des sentiers battus et, refusant tout dogmatisme, sa passion pour le siècle des "Lumières" comme son essai "Diderot et Bougainville" ne l'empêche pas de se pencher sur les problèmes du monde actuel en s'essayant au roman policier.

 

Son premier polar "On rit jaune à Tahiti" a reçu le prix des Etudiants de l'université de Polynésie française.

 

Membre de l'Association des Ecrivains de Langue française, il alterne avec fougue les ouvrages consacrés à notre époque et se replonge avec délectation dans le 18ème. Entre la réalité sordide et les valeurs qui ont fait la France. Dernièrement, il publie un conte original pour adultes et adolescents sur l'addiction dans notre société où il établit une parabole touchante entre la condition animale et celle des humains : "Les histoires d'ânes ne sont pas forcément des âneries".

 

En janvier 2016 il a été nommé responsable scientifique de la mission organisée par le Service Hydrographique d'Outre Mer et la marine nationale sous l'égide du Ministère de la culture de Polynésie française pour la recherches d'éventuelles ancres perdues par Bougainville dans la passe dite de "La Boudeuse" en 1768.

Partager cet article
Repost0

Livres Ensemble spécial Lire en Polynésie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Livres Ensemble spécial Lire en Polynésie
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs

Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō
Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō

Lien vers le site Haere po

L’originalité de ce livre réside dans les utilisations médicinales des plantes et dans une présentation très illustrée de la flore de Tahiti et des îles. La trame en est une thèse de médecine à laquelle ont été ajoutés de très nombreux textes publiés dans diverses revues spécialisées ainsi que des inédits et des dessins de Paul Pétard, découverts dans ses carnets botaniques. Tous ces documents ont été revus et annotés.

Des schémas et des photographies permettent au spécialiste et à l’amateur de mieux connaître ou reconnaître les plantes utiles ou dangereuses de la Polynésie.

Des index botaniques en français, en tahitien et en latin facilitent les recherches des lecteurs ; une table alphabétique des maladies et de leurs remèdes traditionnels complètent l’ouvrage.

Le nom de Paul Pétard (1912-1980) est encore familier à tous à Tahiti et dans les îles.

Pharmacien de l’hôpital de Papeetede 1937 à 1945, P. Pétard fait par la suite de nombreux séjours en Polynésie. Amoureux de la nature, marcheur infatigable, il mentionne dans différents articles plus du quart de la flore locale et décrit plus de 220 plantes d’un point de vue botanique et historique. Dans les laboratoires de Vaiami, de Mamao et de l’institut Malardé, il se livre à de nombreuses expériences sur leurs propriétés tannifères, ichtyotoxiques, tinctoriales et thérapeutiques.

Le nom de Pétard est surtout associé à celui de la pharmacopée maohi. Il est l’un des premiers à recueillir avec soin les recettes populaires liées à l’utilisation d’une trentaine de plantes médicinales.

Dépassant la seule botanique, P. Pétard ouvre d’autres perspectives (alimentaires, économiques et politiques) respectueuses de l’homme et de la nature et donne ainsi une dimension scientifique au savoir traditionnel.

 

La bible des rā'au tahiti ressuscitée

(Extrait d’un article de Tahiti infos)

Robert Koening avec la dernière édition du livre "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Sorti il y a dix jours, il connait déjà un grand succès qui va sans nul doute se confirmer lors de ce Salon du livre.

Tahiti, le 13 novembre 2019 - Le livre de référence "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard vient d'être réédité, avec quelques pages en couleur et une mise à jour pour inclure les dernières découvertes. Cet ouvrage monumental sera une des stars du Salon du livre qui ouvre ses portes demain matin.

Une boîte pour un Pétard... Pendant le Salon du livre, la nouvelle édition de "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard sera proposé à 5 000 Fcfp seulement. Ce grand livre vert bien connu des biologistes, botanistes et passionnés de médicine traditionnelle est une référence depuis 1986.

Ses 350 pages rassemblent la description de plus de 250 plantes polynésiennes. Vous y trouverez leur histoire, leurs noms polynésien, français et scientifique, les dernières découvertes à leur sujet, leurs usages traditionnels... Et surtout de nombreuses recettes de rā'au tahiti pour traiter une très grande variété de maux. Le livre recèle également de nombreuses pépites inattendues. Par exemple les usages pratiques ou médicaux des plantes dans d'autres régions, des anecdotes historiques et lus encore.

Plus de trente ans après la première édition, il était grand temps de revoir complètement cet ouvrage pour y ajouter les dernières découvertes sur nos plantes, des témoignages, ajouter de nombreuses photos... L'éditeur Haere Pō a aussi profité de l'occasion pour ajouter huit pages recto-verso de photos en couleur des principales plantes à connaitre, une touche très bienvenue pour ceux qui souhaitent sérieusement apprendre à reconnaitre toutes ces espèces utiles.

Le livre est vendu à 5900 Fcfp dans toutes les bonnes librairies de l'île. "C'est pratiquement le prix auquel était vendue l'édition originale du Pétard" note son éditeur... Suite de cet article

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.
Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.

Roman noir sur la Polynésie par une des grandes voix féminines de la littérature contemporaine. Le paradis des surfers se transforme en enfer !

 

Sur la presqu’île de Tahiti, la fin de la route est le début de tous les possibles. Chacun vient y chercher l’aventure. Et les plus téméraires, la vague la plus dangereuse du monde. Celle que tout le monde appelle « La vague mythique ».

Pour Hiro, surfeur légendaire du spot, Teahupo’o reste « sa première femme ». Un matin d’avril, l’équilibre de ce microcosme est perturbé par l’arrivée de Taj, un Hawaïen junckie qui pense que tout lui appartient. Jusqu’à Moea, la sœur de Hiro, liée à l’ancien champion de surf Birdy, rendu paralytique par la vague.

Bienvenue en enfer. Ici, c’est Teahupo’o, le mur de crânes.

 

PS : Un roman noir Azur qu'il ne faut pas rater ! JP

Ingrid Astier, Joël PAUL et Pierre Faessel à Poindimié 2009 ou 2011 ?

Ingrid Astier, Joël PAUL et Pierre Faessel à Poindimié 2009 ou 2011 ?

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Samo, l'enfant des vagues - tome1 : Le fafaru gang ! Une nouveauté des éditions des Mers Australes

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Samo, l'enfant des vagues - tome1 : Le fafaru gang ! Une nouveauté des éditions des Mers Australes
Samo, l'enfant des vagues - tome1 : Le fafaru gang ! Une nouveauté des éditions des Mers Australes

Samo l’enfant des vagues – TOME 1, Le Fafaru gang

 

Auteure et Illustratrice : Mickey Moto

 

Samo n’as que faire de l’école. Rien d’étonnant quand on a pour terrain de jeu l’océan Pacifique et pour complice Coyote, son meilleur pote, toujours à défier la houle et traîner savates à la gravière aux camions abandonnés. Tout irait presque pour le mieux si Samo ne nourrissait une autre véritable passion, celle du graffiti, au grand désespoir de la Mater. Notre effronté s’est mis une drôle d’idée en tête : greffer la légende d’Hina (la déesse de la lune) en grand format sur le mur de l’entrepôt du vieux Jéricho. Un rêve en technicolor, qui va l’entrainer dans une cascade de péripéties…

Réussira-t-il à emmagasiner assez de bombes ? à relever le défi imposé par « le Fafaru Gang » une bande rivale, qui n’aime pas qu’on empiète sur leur territoire ? Sans compter qu’il faut détourner l’attention de la Mater ! Et puis il y a cette fille, un peu perchée, Hina, elle ne fait rien comme les autres, un mystère…

 

L’auteure :

Petite, ses dessins animés préférés étaient « Souriceau Moto », et « Speedy Gonzales ». Alors quoi de plus normal de prendre pour pseudo Mickey Moto ! Plus tard, sur la trace de sa soeur aînée expatriée à Tahiti, elle découvre la Polynésie et fait ses premiers pas de graphiste dans un groupe de presse. Fascinée par les images au service des mots, la mise en page devient son dada. Mais les petits Mickey de son enfance resurgissent et l’illustration s’impose comme une évidence. Elle fait ses armes en réalisant des scripts et story-boards pour les agences de publicité de la place, illustre des fascicules d’apprentissage du tahitien pour les écoles primaires ainsiqu’un abécédaire de Tahiti et ses îles.

 

Vous pourrez rencontrer l'auteur et l'illustratrice, Mickey MOTO lors du salon du livre de Papeete du 14 au 17 novembre 2019 dans les jardins de la maison de la culture, pour des dédicaces et aussi dans le cadre d'ateliers scolaires

 

Et aussi de l’éditeur-auteur : Guy Wallart Illustrateur : euhhhh.. encore Guy WALLART

Une visite mouvementée

Une maîtresse et ses élèves,

Un chauffeur de bus et son truck,

Un gardien et son phare…

Tout semble en place pour une belle visite…

Oui…mais…

Une histoire courte à lire ou à se faire lire.

Samo, l'enfant des vagues - tome1 : Le fafaru gang ! Une nouveauté des éditions des Mers Australes

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

19ème salon du livre Lire en Polynésie la semaine prochaine

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

19ème salon du livre Lire en Polynésie la semaine prochaine

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

2019 : 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires... c’est bientôt

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photos JP 2017
Photos JP 2017
Photos JP 2017

Photos JP 2017

Photo JP 2017

Photo JP 2017

Encore une quinzaine de jours à attendre et le plus beau salon littéraire du Pacifique débutera. Ci-dessous présentation de ce salon des îles qui a pour thème, « Histoires d’îles ». Un merveilleux souvenir pour moi, j’ai eu le privilège d’y assister en 2017. JP

 

PRÉSENTATION DE L’AETI

 

L’Association des Editeurs de Tahiti et des îles (AETI) est une association loi 1901. Elle est composée des éditeurs suivants :

 

• Editions Au vent des Iles

• Editions Haere Po

• Editions des Mers Australes

• Société des Etudes Océaniennes

• Editions Maevalulu

• Editions Rocher à la voile

• Editions Univers polynésien

• Editions ‘Ura

• Association Littérama’ohi

 

Les objectifs de l’Association

• Créer une dynamique dans le secteur des métiers du livre

• Encourager les auteurs locaux

• Diffuser le livre à un plus large public

• Créer l’occasion de rencontres et d’échanges

• Représenter le secteur de l’édition de la Polynésie française lors de rencontres internationales

 

Les actions menées

• Création du Salon du Livre en Polynésie française en 2002

• Participation aux mini-salons du livre en Polynésie : îles Australes, îles Marquises (Ua Pou depuis 2016, Nuku Hiva), Moorea, Taravao, Raiatea, Bora Bora, Papara, Noël en livres (2014), Huahine (depuis 2016) et Hao (archipel des Tuamotu) en prévision pour 2019

• Participation aux salons internationaux : Salon du livre de Paris, Salon du livre jeunesse de Montreuil, Salon International du Livre d’Océanie en Nouvelle-Calédonie (SILO)

• Création de partenariats avec les collectivités françaises du Pacifique. Ainsi, un pavillon Océanien a été créé pour le salon du livre de Paris, en 2006, pavillon cofinancé par la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française

 

À PROPOS DE LIRE EN POLYNÉSIE

À l’initiative de l’Association des Éditeurs de Tahiti et des îles et grâce au soutien de partenaires publics et privés, la première édition du Salon du Livre s’est tenue en l’an 2002 avec pour objectif de réunir tous les acteurs œuvrant pour la diffusion et la promotion du livre en Polynésie française. Fort du succès rencontré auprès du public et des participants, cette initiative a été reconduite les années suivantes en privilégiant la rencontre d’auteurs du Pacifique, dans une optique d’ouverture régionale. Créant ainsi une dynamique intra-pacifique, des liens forts ont été tissés, qui ont permis de rapprocher les iliens de toute la zone géographique, passant au-delà de la barrière de la langue. Cet événement est, depuis sa seconde édition, co-organisé par l’AETI et la Maison de la Culture de Papeete - TFTN.

 

L’ambition

Devenir un événement culturel majeur du Pacifique. À l’instar du FIFO (Festival International du Film d’Océanie), ce salon devient un moment fort, au retentissement médiatique national. Faire reconnaître la littérature polynésienne et générer un véritable marché du livre, viable économiquement.

 

Une progression constante

Le premier salon, en 2002, a reçu la visite d’à peu près 3000 personnes, hors scolaires. Nous en étions en 2015 entre 6 500 et 7 000 visiteurs, auxquels il faut rajouter quelques 1500 scolaires. Taux de fréquentation maintenu en 2018, bien que les scolaires représentent à eux seuls un flux de près de 2 000 visiteurs. De nombreux visiteurs souhaitent découvrir le monde du livre et ses acteurs installés pendant ces quatre jours de fête littéraire. Les exposants ont remarqué le désir grandissant de rentrer en discussion avec eux.

 

Une dimension éducative et sociale

Le Salon du livre “Lire en Polynésie” s’inscrit dans une volonté générale d’initiation du jeune public aux livres. C’est pourquoi l’Association donne la part belle à la jeunesse. Apporter aux jeunes une connaissance approfondie sur les diverses formes de la littérature jeunesse est le meilleur moyen de les sensibiliser et de les inscrire dans une démarche de découverte et de connaissance. Aussi, il est certain que des ateliers d’écriture, de lectures, des rencontres avec des auteurs et des professionnels du métier du livre apporte une proximité avec les jeunes et ne peut que susciter leur intérêt.

Depuis 2015, le partenariat établit avec le Centre de lecture (antenne de la DGEE dédiée au livre) ne cesse de se développer et rencontre un franc succès, notamment grâce aux cycles de rencontres dans les établissements scolaires proposés sur Tahiti et Moorea, avec deux à trois auteurs et illustrateurs jeunesse invités au Salon « Lire en Polynésie ».

 

Une dimension économique

Un des objectifs du salon est de favoriser la reconnaissance des acteurs du métier du livre par les visiteurs et par les invités. Il s’agit de fédérer ces métiers, de faire exister la production littéraire locale et de soutenir la filière du livre. Pour cela, des rencontres avec les publics scolaires permettent de leur faire découvrir la chaîne du livre et l’ensemble de ses métiers.

 

Une dimension artistique et festive.

Le salon du livre est un rendez-vous où se côtoient des artistes, où se croisent dans un esprit de rencontres et d’échanges conviviaux, poètes, auteurs, conteurs, chercheurs, passionnés et bien d’autres encore. Des prix, des points de rencontre entre les auteurs et le public, des lectures, des conférences, des débats, des spectacles montrent que le projet va bien au-delà d’une manifestation, et que c’est bien autour de l’échange, de la création, du livre et de l’écriture que ce salon trouve son unité.

De même, les échanges entre écrivains invités et locaux permettent de créer des liens littéraires qui perdurent au-delà de la manifestation et mènent parfois à la réalisation de projets littéraires communs.

EN BREF

Dates du salon : du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019

Lieu : La Maison de la Culture/ TFTN

Thème : Histoires d’îles

Les invités : Nous nous efforçons d’inviter des auteurs de référence en accord avec le thème du salon et de permettre des échanges entre invités du Pacifique, des invités internationaux et métropolitains et les acteurs locaux (écrivains, illustrateurs, traducteurs, éditeurs, libraires…), professionnels du livre et lecteurs. Le rayonnement régional de la manifestation bénéficie d’un fort ancrage territorial, issu de partenariats empiriques avec des acteurs publics et privés, engagés en faveur de la Culture et de la lecture publique, en particulier.

 

« Lire en Polynésie » est ainsi une belle occasion pour notre littérature du Pacifique de rencontrer les littératures d’ailleurs. Les échanges et les rencontres sont autant d’opportunités qui permettront à nos auteurs d’être connus et reconnus dans le pacifique mais aussi au sein d’une littérature mondiale.

 

Au programme de cette 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires...

Le thème retenu pour ce salon 2019 est Histoires d’îles, l’occasion pour les littératures insulaires de se rencontrer, de se découvrir, d’échanger et de se retrouver autour de ce qui les rapproche, les unit mais aussi de ce qui les rend uniques.

 

Une quinzaine d’invités, auteurs, illustrateurs, artistes et acteurs du monde du Livre, donnent rendez-vous aux lecteurs du Fenua lors de présentations d’ouvrages, rencontres, tables rondes, conférences et dédicaces. Les éditeurs polynésiens présenteront près de 30 nouveautés, accompagnés des écrivains locaux. Des ateliers d’illustration et d’écriture, des projections de films et documentaires sont proposés au public, avec un programme d’animations spécifique dédié à la jeunesse et aux familles le weekend.

 

Des histoires

À Découvrir, écouter, lire et savourer, à offrir, à échanger et partager, à écrire, lire et dessiner, à voir et à chanter…

 Le plein d’histoires pour petits et grands.

Photos 2017 JPPhotos 2017 JP

Photos 2017 JP

2019 : 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires... c’est bientôt

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Silo 2019 : Rencontre avec Sébastien Lebègue photographe-auteur et François Reynaert essayiste et romancier

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Silo 2019 : Rencontre avec Sébastien Lebègue photographe-auteur et François Reynaert essayiste et romancier
Silo 2019 : Rencontre avec Sébastien Lebègue photographe-auteur et François Reynaert essayiste et romancier

François Reynaert journaliste de presse écrite radio et télévision qui a publié des ouvrages d’histoire comme Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises, un best-seller. Il s’est retrouvé en face de l’auteur du best-seller Pacifique avec l’ouvrage de La coutume Kanak. Il a plutôt endossé son habit de journaliste pour cette rencontre en donnant son point de vue d’historien, sans être avare de louanges sur ce fabuleux témoignage, cette photographie, un pléonasme avec Sébastien, de la coutume Kanak. Sébastien Lebègue le mérite amplement. On a rarement vu un auteur mouiller autant sa chemise pour la promotion de son livre, un vrai Samouraï ! Le mieux, c’est de le lire avec ce message qu’il a posté sur son mur Face Book.

Sur FB des Portraits signés Sébastien Lebègue

 

« Après avoir passé ces deux dernières semaines en Nouvelle-Calédonie pour le SILO Salon International du Livre Océanien, Je voulais souligner l'importance du travail éditorial qui reste souvent inconnu et pourtant primordial.

Un ÉNORME MERCI à mes deux éditeurs : l'ADCK-Centre culturel Tjibaou et Au vent des îles.

 

• L'ADCK-Centre culturel Tjibaou, qui m'accompagne depuis 2013 dans ce projet par un suivi sur le terrain, par la mise à disposition de contenu de ressources patrimoniale et linguistique, par des interventions écrites des membres du DRP, par de multiples écritures/réécritures et Lectures/relectures approfondies des textes mais aussi un accompagnement lors de la production des documents visuels, schéma, cartographies...... (un vrai travail d'éditeur comme disait mon très bon ami Luc Deborde lors de ses conférences), mais aussi et il faut le dire, par un accompagnement financier pour la production éditoriale, une diffusion et une mise en avant du livre au sein du Centre culturel Tjibaou, et également vers leurs partenaires (Maison de la Nouvelle-Calédonie entre autres) et invités, faisant rayonner ce livre et donc la culture kanak sur le territoire et à l'international.

 

• Au vent des îles, présent à mes côtés également depuis 2013, qui fait un travail exceptionnel, par la valorisation de mon contenu, les énièmes relectures réalisées, tant en Nouvelle-Calédonie (avec des correcteurs locaux pour les relectures principales de fond - plus de 6 mois d'échanges), qu'à Tahiti (pour la double relecture de finition), la mise au norme de ma maquette, la production du livre en tant qu'objet, beau et pérenne, cela pour un prix public le plus bas possible pour le rendre accessible au grand nombre et aux petites bourses, avec un très bon choix de papier, doux, agréable au touché, adapté aux climats tropicaux, une qualité d'impression tout en finesse et justesse des couleurs, une production et une finition irréprochable, magnifiant le détail jusqu'au moindre détail pour produire un objet phare de bibliothèque ou de table de salon. ... Mais aussi et cela ne fait que commencer, par un travail de diffusion pour que ce livre soit au plus près des lecteurs de Nouvelle-Calédonie en choisissant des acteurs économiques locaux en privilégiant le diffuseur de proximité par Pacific Book'in et la Librairie Calédo Livres (Cathie et Béné faisant un travail énorme également autour de ce livre), une présence, que dis-je, un ancrage à l'international avec une forte action et diffusion dans les librairies françaises (notamment au Quai Branly), européennes et du Pacifique (un vrai pouvoir de diffusion malheureusement encore trop rare chez les concurrents), un soutien et une disponibilité constante à l'auteur (donc à moi), en proposant des invitations sur des événements à l'international, par le financement de déplacements, par de la communication extra éditoriale... J'en passe. Et je conclurai par remercier et souligner l'implication directe de Christian Robert, directeur d'Au vent des îles, par son professionnalisme, son ouverture, sa bienveillance, son charisme et sa droiture, mais aussi sa simplicité et ses multiples qualités humaines, plaçant l'Autre au cœur de ses préoccupations, cela pour le bienfait du Livre au sens large, et donc pour le bienfait du livre Coutume kanak et par extension, le rayonnement de la culture kanak et de la Nouvelle-Calédonie au sens large. » SL

 

Ci-dessous une image de la rencontre Témoigner ou inventer, de quelle façon l'Histoire doit nourrir la fiction avec François Reynaert, Alice Zeniter et Frédéric Ohlen je n'ai pas malheureusement ou la suivre correctement pour en parler. (Mais c'était bien smiley)

 

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Pirogues à la dérive l’ouvrage collectif de Pirogue 2019 est disponible

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo montage de Joël PAUL de Marcel Melthérorong en « Transit Ville » à Nouméa Bibliothèque Berheim
Photo montage de Joël PAUL de Marcel Melthérorong en « Transit Ville » à Nouméa Bibliothèque Berheim

Photo montage de Joël PAUL de Marcel Melthérorong en « Transit Ville » à Nouméa Bibliothèque Berheim

Pirogue 2019 un recueil de textes sur les jeunesses du Vanuatu et de NC publié à l'occasion du 3e salon du livre PIROGUE (Port-Vila).

- Thème : Jeunesses et égarements. Le livre sortira le 16 septembre durant notre salon du livre Pirogue.

Dans le cadre d’une action culturelle de coopération interrégionale, assurée par l'Ambassade de France du Vanuatu, l'Alliance Française du Vanuatu et la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie.

 

Prix : 1 755 XPF

 

Pirogues à la dérive est un ouvrage collectif édité par l’Alliance française du Vanuatu, 2019

Nouvelles

Recueil de nouvelles réunissant des écrivains de Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu, deux pays qui ont de nombreux sujets de partage.

 

« Kilim Taem (Tuer le temps) », de Corine David

« Transit Ville » de Marcel Melthérorong

« T. est déjà libre » de Nicolas Kurtovitch

« Foutu week-end » de Roland Rossero

« La fille du square » de Joël Paul

« Le bon petit mauvais garçon » du collectif 400 Fous

« Ti grandis pas trop vite » de Elvis Killian Boyka

« Encore des matins » de Frédérique Viole

« Entre deux eaux » d’Isabelle Marsault

« Au bout du chemin » de l’atelier Point à la ligne

« Et si c’était moi ! » de Jean-François Vernay

« Wakli et ses trois duels ou l’initiation mélanésienne » de André Brial

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Les éditions Au Vent des Îles les nouveautés

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Deux ouvrages à paraître dans les prochains jours

Deux ouvrages à paraître dans les prochains jours

Des ouvrages récents disponibles en librairie à Nouméa et sur le SILO 2019
Des ouvrages récents disponibles en librairie à Nouméa et sur le SILO 2019

Des ouvrages récents disponibles en librairie à Nouméa et sur le SILO 2019

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>