Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrivain du pacifique

LIVRES ENSEMBLE - Destination les îles du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

J'ai retrouvé pour copain Steeven Labeau mon amli Picard antillais dans cette émission avec plaisir. JP

Ce quatrième et dernier numéro de l’année met à l’honneur les Îles du Pacifique, avec notamment :
– La pause strophe : poèmes du caillou par des jeunes
– Lecture de « Tita la petite Tahitienne » par l’illustrateur Steeven Labeau (Tahiti)
– Feux croisés : Isa Qala (Lifou), écrivaine et actrice de « Kirinata & Doka » ;
– Lire en Polynésie « Les 20 ans du salon » / « 30 ans des éditions Au Vent des Îles » :
Christian Robert, éditeur et organisateur ;
– Dans la tête de : Sari Oedin, animateur d’ateliers d’écriture collective ;
– La Croisée des livres (chaine Youtube) : présentation de livres
– Sorties littéraires : Cathie Manné, libraire ;
– Qu’est-ce que vous lisez en ce moment ?  Coup de coeurs des lecteur
Partager cet article
Repost0

Au coeur de la fougère – Voyage sur la terre des All Blacks de Vincent Fernandel avec la contribution de, Ian Borthwick

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Au coeur de la fougère – Voyage sur la terre des All Blacks de Vincent Fernandel avec la contribution de, Ian Borthwick
Au coeur de la fougère – Voyage sur la terre des All Blacks de Vincent Fernandel avec la contribution de, Ian Borthwick

Ecoutez les Blacks en appuyant sur play

Au cœur de la fougère : Voyage sur la terre des All Blacks (Français) Broché – 17 septembre 2020 prix 3 850 XPF en Polynésie

Quatrième de couverture

Le premier évolue dans le monde du rugby, où il est un journaliste reconnu ; le second dans celui du théâtre et de l’image. Ian Borthwick et Vincent Fernandel ne se connaissent pas encore lorsqu’un producteur commande aux futurs compères un documentaire en leur lançant un défi de taille : comprendre pourquoi les All Blacks sont la meilleure équipe de rugby au monde. Convaincus que la clé du mystère se cache dans la terre-même des joueurs, les deux hommes s’envolent pour la Nouvelle-Zélande où ils entreprennent un road trip haut en couleur ! Au fil des nombreux kilomètres parcourus, une authentique complicité se noue entre Ian et Vincent, enrichie par d’inoubliables rencontres : légendes du rugby, personnages loufoques, paysages magnétiques… De tous ces souvenirs, des clichés pris et des lignes rédigées, naît Voyage au cœur de la fougère, un ouvrage aussi instructif qu’émouvant, poétique et drôle, intime et universel, terriblement humain où l'on découvre aussi bien l'histoire de la Nouvelle-Zélande et la force de la culture maorie que les grands moments et les personnalités marquantes de l'épopée des All Blacks.

Lire un extrait en suivant ce lien

Biographie des auteurs :

Ian Borthwick

Plusieurs fois primé, il est une figure incontournable du journalisme rugbystique mondial

Depuis plus de 35 ans, grâce à sa double culture, le plus néo-zélandais des chroniqueurs français observe, analyse, décortique le secret des All Blacks, la plus grande équipe de l’histoire du sport

Reconnu comme l'un des meilleurs spécialistes du rugby international, lan BORTHWICK est un journaliste et écrivain franco-néo-zélandais qui signe depuis trente-cinq ans dans tous les grands titres des presses française et anglo-saxonne. Originaire de Christchurch, élevé dans le culte des All Blacks, après avoir appris la langue française dans les universités de Canterbury et d'Auckland, à vingt-quatre ans il décide de s'installer à Paris. C'est ici qu'il démarre sa carrière journalistique, signant d'abord pour Midi-Olympique et Libération, avant d'enchaîner comme chroniqueur au Monde, consultant à RTL et TF1, créateur et rédacteur en chef des mensuels Quinze Mag et Le Monde du Rugby avant de passer quinze années comme Grand Reporter à L'Equipe. Grâce à sa double culture, il apporte un regard et des connaissances uniques sur les secrets de la plus grande équipe de tous les temps. Il est l’auteur de plusieurs livres sur les All Blacks, et depuis 2012, tous les ans, il co-écrit Le Livre d’or du rugby !

Vincent Fernandel

Petit-fils de l’acteur Fernandel et fils du chanteur Franck Fernandel, il entame à 20 ans une carrière télévisuelle en tant qu’animateur et journaliste spécialisé dans le cinéma.

Par la suite, il quitte la télévision au profit du théâtre et depuis 2010, il enseigne l’art dramatique et fonde en 2017 « Les Ateliers Vincent Fernandel », lieu dédié à la formation pluridisciplinaire de l’acteur.

Il est également metteur en scène, auteur de pièces, photographe et conteur

Vincent FERNANDEL naît dans le Midi en 1983. Après l'obtention d'un bac L, il suit une formation audiovisuelle à Paris. A l'âge de vingt ans, il entame une carrière télévisuelle en tant qu'animateur et journaliste spécialisé dans le cinéma, et débute sur la chaîne Match TV aux côtés de Frédéric Lopez. Puis il anime avec Sandrine Quétier " E ! News ", émission diffusée sur E ! Entertainment. Pour M6, Vincent réalise des entretiens fleuves sur les figures du cinéma français et italien. Pendant sa période télé, il signe en tout plus de 400 interviews et portraits de grands noms du septième art international. Parallèlement, il se forme à la direction d'acteurs ainsi qu'à l'écriture de scénario et quitte la télévision pour le théâtre. Depuis 2010, il est pédagogue en art dramatique et coach d'acteurs. Après avoir enseigné l'acting dans divers cursus professionnels, il fonde en 2017 Les Ateliers Vincent Fernandel, lieu dédié à la formation pluridisciplinaire du comédien.

Plus sur le site de l’éditeur Au Vent des Îles

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Nicolas Kurtovitch sur le Deck pour parler de trois femmes son dernier recueil de nouvelles paru au Vent des îles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

SILO 2020 : Nicolas Kurtovitch sur le Deck pour parler de trois femmes son dernier recueil de nouvelles paru au Vent des îles
SILO 2020 : Nicolas Kurtovitch sur le Deck pour parler de trois femmes son dernier recueil de nouvelles paru au Vent des îles

Trois femmes aux éditions Au Vent des Îles

Des vies « sans défaite ni combat », dans tout ce que l’ordinaire peut offrir de merveilleux pour celui qui sait observer, ressentir et dire le moindre souffle, la plus infime palpitation. Nicolas Kurtovitch compose ici l’un de ses recueils les plus personnels où souvenirs, contes et réflexions poétiques s’entremêlent. Tisserand, il noue un à un les fils des mémoires et des instants vécus ou imaginaires pour nous dire l’importance d’être au monde en pleine conscience, de transmettre, de célébrer le pouvoir de la littérature et de l’humanité.

Cette présentation du livre résume bien l’ouvrage « Trois femmes », titre de la première nouvelle de son dernier recueil intimiste. Nicolas a écrit sur sa famille, sur son pays, son caillou, Il fait remonter des souvenirs de sa mère. Un exercice toujours difficile qu’il a réussi avec une grande pudeur. Il parle de lui sans narcissisme. Il répète souvent : « Les écrivains écrivent leur vie sans en être conscients ».

Nicolas est un homme à femme, son ouvrage trois femmes le confirme. Cette année, il a eu la malchance de croiser une femme fatale envoyée par le destin pour perdre ceux qui aurait pu aussi prétendre à une récompense mais Nicolas Kurtovitch sait s’effacer devant un champion ou une championne, c’est un sportif. Son Popai a lui, encore à inventer, c’est le Popaï de la bienveillance, de l’empathie avec les autres, les invisibles. Sans Nicolas Kurtovitch, cette année 2020, pas de SILO, l’affaire était mal engagée. Les acteurs du livre étaient divisés comme d’habitude et les egos plus gros que jamais. Il a tenu bon en tirant les ficelles comme un marionnettiste talentueux. Contre virus et une marée d’obstacles, il est sorti vainqueur. Il a sauvé ce SILO voué à l’échec qui a été, en définitif, un bon cru. La nature a aidé les amis du livre. Les écologistes et défenseurs de la biodiversité ont drainé du monde au centre culturel Tjibaou. Le centre culturel est un lieu respectueux de l’environnement, un joyau posé dans un écrin de verdure préservé de Nouméa et ingénieusement imaginé par Renzo Piano. Un lieu de culture kanak qui, entre parenthèses, font de la permaculture depuis toujours mais ils ont la politesse d’écouter ceux qui leur enseignent ce qu’ils savent déjà, des méthodes millénaires comme la préservation de la ressource. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet. Par exemple, la culture sur brûlis, c’est mal, très mal, mais des scientifiques australiens se demandent si les brûlis ancestraux des aborigènes n’étaient pas bénéfiques pour entretenir le bush. Néanmoins, tout le monde est convaincu de l’urgence écologique, de la nécessité de sauver, ce qui peut encore l’être. Ce n’est par hasard si l’écologie attire du monde et que le monde de la littérature y adhère complètement en honorant notre devise : Terre de parole et de partage. Nicolas Kurtovitch a été partageur, il a surement semé des graines, des pistes pour les futurs auteurs en expliquant sa philosophie de la vie et ses points de vue de poète et d’écrivain expérimenté.

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Sur le Deck avec Racines, un voyage au cœur du pays natal… un court roman de science-fiction de Frédéric Ohlen

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

SILO 2020 : Sur le Deck avec Racines, un voyage au cœur du pays natal… un court roman de science-fiction de Frédéric Ohlen
SILO 2020 : Sur le Deck avec Racines, un voyage au cœur du pays natal… un court roman de science-fiction de Frédéric Ohlen

Avec « Racines », le nouveau roman de Frédéric Ohlen, on est entraîné dans l’enquête de Carlos, un jeune homme envoyé par son grand-père pour retrouver ses racines, la Terre des origines à partir d’informations d’un mystérieux journal de bord qui sert de guide au narrateur, une sorte de voyage dans le temps. Un voyage écrit au présent qui raconte l’avenir et la recherche d’identité d’un immortel qui assume mal cette situation en recherchant les vrais hommes.

Le personnage principal une créature né par clonage, un vénusien car il y a une petite zone avec des températures assez clémentes pour que la vie soit possible sur la planète aussi chaude que notre minerai à la sortie d’un four rotatif de la SLN. C’est la vérité vraie, parole de Frédéric.

Avec cet ouvrage nous sommes propulsés hors de notre espace temps, en symbiose, le temps de la lecture, avec l’univers, bien au-delà de notre galaxie. C’est une reconnexion bénéfique avec les autres mondes, difficile à imaginer car nous ne sommes que de minuscules microbes dans l’infini. Une immensité que l’on entrevoit à peine sans pollution lumineuse en regardant le ciel. Alors pourquoi cette attirance, cette attraction de notre extraterrestre pour notre Caillou, une île du Pacifique qui l’aspire comme un trou noir ; ses racines probablement, son amour résultat d’un atavisme peu courant chez un clone mi-homme, mi-robot pour des lieux, des êtres aimés du passé. « Le temps ne fait pas oublier un réel amour, il ne fait que le consumer à petit feu vous faisant sentir qu'il était bien réel... », une citation qui vient du cosmos, peut-être, car son auteur est inconnu, d’un UFO peut-être, un Frédéric Ohlen volant à peine identifié. L’auteur a traversé le SILO comme une météorite mais vous pourrez le retrouver début novembre pour une causerie à la librairie Calédo Livre.

Frédéric, officier des arts et lettres depuis 2019, auteur chez Gallimard connu pour ses poèmes et sa maison d’édition L’herbier de feu n’était peut-être pas attendu dans le genre fiction futuriste mais ce pas d’aujourd’hui qu’il s’intéresse à ce genre, il connait bien le sujet. Il est à l’origine du Sci-Fi club de Nouvelle-Calédonie.

Ses projets, son grand projet. Dire à la face du monde que Louise Michel n’est pas la Grande communarde déportée en Nouvelle-Calédonie mais que c’est Nathalie Lemel (ou Le Mel), née Perrine Natalie Duval le 24 août 1826 à Brest dans le Finistère, déportée en Nouvelle-Calédonie avec Louise Michel. Il va le dire et l’expliquer dans un projet d’ouvrage qui devrait voir le jour bientôt avec un éditeur du Pacifique. Ça va faire mal ! Les archives de Nouvelle-Calédonie, très riches en documents, ont été épluchées par Fréderic Ohlen. Louise Michel, « c’est du pipi de chat », le chat de…  à côté de Nathalie Lemel. Il a été persuasif sur le Deck de l’ADCK.

Nathalie Lemel est morte dans la misère et atteinte de cécité en 1921 à l’hospice d’Ivry-sur-Seine dans Val-de-Marne. Elle a été une militante de l'Association internationale des travailleurs et féministe qui a participé, sur les barricades, à la Commune de Paris de 1871. Elle est moins connu que Louise Michel. Pour Frédéric Ohlen, c’est une injustice, attendons la suite. JP

PS : En cette fin d'année, où tout le monde aurait besoin d'un super héro pour régler nos problèmes mondiaux. Le Week End Geek 2020 est de retour.

Les 14 et 15 novembre à la Maison des artisans le monde de l’imaginaire revient pour la neuvième édition du week-end GEEK organisé par le SCI FI CLUB.

En dédicace avec Sylvie Baille et Nicole Irsh de l'association Ecrie en Océanie
En dédicace avec Sylvie Baille et Nicole Irsh de l'association Ecrie en Océanie

En dédicace avec Sylvie Baille et Nicole Irsh de l'association Ecrie en Océanie

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Discours de Marc Bouan pour la remise du prix littérature à Claudine Jacques

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

SILO 2020 : Discours de Marc Bouan pour la remise du prix littérature à Claudine Jacques

Marc BOUAN

DISCOURS  DE REMISE DE PRIX POPAÏ 2020

 

Mesdames et Messieurs les Elus, les représentants des institutions, partenaires institutionnels et services en charge de la culture,

 

Chers Amis de la Littérature

 

Les membres du Jury du Prix POPAÏ 2020 dans sa 13 ème édition, sont particulièrement heureux de vous voir aussi nombreux pour assister à cet événement reconnu.

Avant de procéder à la remise des prix, le jury a souhaité rendre un hommage appuyé à Madame Déwé GORODE, initiatrice en 2005 du Prix POPAÏ, au cours de la 2ème édition du SILO, ceci, à l’occasion de la réédition de son ouvrage « L’Epave ». Il réaffirme à cette occasion la valeur et la richesse de toute son œuvre.

Natif de Koné, et au nom de l’Association des Ecrivains de Nouvelle-Calédonie, il me plaît d’adresser en pensée cet hommage, par-dessus la chaîne, à l’intention de Déwé Gorodé, originaire de la commune de Ponérihouen, qui se trouve sensiblement en face.

 

Revenons à présent à la remise des prix.

Après avoir examiné les 37 ouvrages en lice et après en avoir délibéré, le jury décerne le Prix POPAÏ dans la catégorie Littéraire à Madame Claudine Jacques pour son ouvrage « Calédonia Blues » publié par les éditions Au vent des îles.

Le jury a particulièrement distingué la façon de l’auteur, de dépeindre avec la densité et la franchise de sa prose la complexité des situations touchant l’actualité calédonienne. Il y a là un tableau sans concession de la Nouvelle-Calédonie contemporaine, mais rappelons le, un écrivain n’écrit pas pour éviter le monde, mais pour l’affronter.

Claudine, tu as indiqué récemment à la télévision que chaque pas est une victoire. Te concernant, ce ne sont pas des propos en l’air, vu l’importance de ton œuvre et les efforts déployés pour la constituer, ainsi que ton assistance apportée aux écrivains débutants.

Reçois avec nos félicitations le prix POPAÏ 2020, catégorie littérature.

 

Partager cet article
Repost0

Silo 2020 : Autour de la librairie 4

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Silo 2020 : Autour de la librairie 4
Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Clap de fin avec la remise des prix Popaï. Le prestigieux prix littérature a été décerné à Claudine Jacques

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

SILO 2020 : Clap de fin avec la remise des prix Popaï. Le prestigieux prix littérature a été décerné à Claudine Jacques

 

Le popaï de Claudine

Ce 13ème SILO Salon international du livre océanien au centre culturel Tjibaou a attiré une foule énorme, le chiffre d’affaire de la grande librairie doit être conséquent. Un salon du livre sert aussi à booster la vente d’ouvrages pour le bien de la filière livre et des auteurs. Ce SILO a été une réussite. Le thème, « Soyons Nature ! », a largement contribué à ce succès. Un mariage heureux, « parce que les écrivains s’inspirent du vivant pour réinventer le monde, ils nous éclairent sur les périls qui menacent la Nature et avec elle, l’Humanité ». Comme l’a écrit Jean-Brice Peirano dans la préface du programme. Ce dernier jour a permis de connaître enfin, mais sans grande surprise néanmoins, les lauréats 2020 des prix littéraires.

Le prix Popaï littérature a été́ décerné́ Caledonia blues, de Claudine Jacques.

Marc Bouan vient d'annoncer le prix Littérature de Claudine Jacques que Nicole Chardon-Isch tient précieusement

Le prix Popaï du documentaire revient au livre Le Cheval en Nouvelle-Calédonie de Claude Beaudemoulin et Nicolas Petit.

Manuel Castejon de la direction du centre culturel et les deux lauréats

Le prix jeunesse a été décerné à Mon amoureuse, d’Akel Waya de l’île de Maré

Le prix spécial du Silo 2020 a récompensé Louis-José Barbançon pour son Mémorial du bagne calédonien, une performance de l’historien car c’est son deuxième Popaï en deux ans, du jamais vu ! De plus l’éditeur Au Vent des Îles rafle deux prix par la même occasion on doit danser le tamouré de joie au Fenua. Le pilou ce n’est pas leur truc !

Félicitation et remise du Popaï à Louis-José Barbançon par le directeur de cabinet de Didier POIDYALIWANE en charge de la culture et porte-parole du gouvernement

A Noter : Leslie Gobille est la lauréate 2020 de la résidence d’écriture au château Hagen, une formidable récompense offerte par la province Sud. Les éditions Madrépore sont déjà en relation avec cette personne pour lui éditer son projet.

Jean-Brice Peirano et Leslie Gobille, Leslie Gobille et Julie Revault en charge de la culture à la province sud
Jean-Brice Peirano et Leslie Gobille, Leslie Gobille et Julie Revault en charge de la culture à la province sud

Jean-Brice Peirano et Leslie Gobille, Leslie Gobille et Julie Revault en charge de la culture à la province sud

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Avec Calédonia LIVRES ENSEMBLE - Cap sur le SILO !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Partager cet article
Repost0

Silo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateur

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Silo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateur
Silo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateur

« Depuis 30 ans, les Éditions Au vent des îles s’attachent à faire connaître les littératures du Pacifique en publiant des travaux relatifs à l’Océanie et des textes d’auteurs du Grand Pacifique. Dès le début des années 2000, avec un catalogue de plus de deux cents titres porté par trois cents auteurs, elles s’imposent comme l’éditeur francophone le plus important de la région.

En 2020, pour ses trente ans, Au vent des îles a déployé une programmation exceptionnelle en Océanie et en Europe pour célébrer les littératures polynésiennes et plus largement du Pacifique et inscrire durablement les auteurs qu’elle défend dans les circuits éditoriaux francophones. » Avait déclaré Christian dans une interview avant l’annulation de Livre Paris 2020.

Le SILO 2020 de Nouméa se devait de participer à cet anniversaire en organisant une causerie. Les auteurs de Nouvelle-Calédonie lui doivent bien cet hommage. La maison d’édition Au Vent des Îles est aussi calédonienne à travers les nombreuses publications des écrivains du Caillou. De plus, sa contribution au rayonnement de la littérature de notre bassin Pacifique permet aux auteurs de chez nous de dépasser les frontières du récif.

Carte avec le nom des auteurs de la région projetée au dessus de la tête des invités à cette causerie

Les auteurs édités Au vent des Îles sont essentiellement polynésiens, calédoniens, maoris de Nouvelle-Zélande, samoans, mélanésiens, aborigènes d’Australie, australiens, fidjiens, papous, et même de métropole pour les auteurs qui veulent toucher ou qui s’intéressent à notre région. La maison d’édition Au Vent des Îles a grandi au fil des ans. Que de chemin parcouru en 30 ans ! Aujourd’hui, L'éditeur Au Vent des Îles diffusé et distribué par Harmonia Mundi Livre en Europe permet aux auteurs du Pacifique d'être lus en métropole et dans le monde. On lui doit cette année Le Mémorial du Bagne Calédonien de Louis-José Barbançon entre autres et Coutume kanak, le livre de Sébastien Lebègue en 2018, deux gros volumes que cette seule maison d’édition de la région est capable de faire pour nous, les cagous écrivains. Alors merci, c’est ce qu’ont fait Wales Kotra et Nicolas Kurtovitch en le couvrant d’éloges. Les chevilles de Christian Robert et celles de ses sept collaborateurs ont dû enfler.

Christophe Augias, directeur de la bibliothèque Bernheim, avant de laisser la parole à Walles Kotra, auteur et directeur régional de NC 1er, puis à Nicolas Kurtovitch écrivain, a retracé le parcours de l’éditeur du fenua. Ils ont été unanimes pour confirmer le rôle de Christian Robert, tisseur de liens et de passerelles, non seulement entre les auteurs d’ici et les pays de la région, mais même entre nos communautés du caillou. Par exemple, dans l’ouvrage de Louis-José Barbançon sur le bagne, une phase de Nidoïsh Naisseline, de cœur à cœur dans le livre de Walles Kotra est reprise par l’historien pour parler de notre histoire commune. On peut affirmer que l’éditeur Tahitien favorise le vivre ensemble même si le clivage tant décrié est une réalité. L’éditeur polynésien méritait ce débat impossible à résumer car les intervenants avaient de nombreuses anecdotes à raconter.

On a même osé parler de subventions, un sujet sensible, mais Julie Revault, chargée d'actions culturelles de la province sud, a bien défendu son point de vue. Walles Kotra a eu le mot de la fin en souhaitant une synergie en matière de culture entre nos pays du Pacifique. Nicolas Kurtovitch en a presqu’oublié de parler de Trois femmes, son dernier ouvrage, édité Au Vent des Îles. Bonne anniversaire à notre maison d’édition du Pacifique.

NB : Après ce billet ça je vais encore ramer pour trouver un éditeur du pays. JP

Silo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateurSilo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateur
Silo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateurSilo 2020 : Rencontre dans le cadre des 30 ans des éditions Au vent des îles, avec Walles Kotra, Nicolas Kurtovitch et Christophe Augias comme modérateur
Montage Joël SILO 2017 à Papeete

Montage Joël SILO 2017 à Papeete

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Louis-José Barbançon avec Le Mémorial du bagne Calédonien a ouvert le bal du SILO 2020 hier soir. L’éditeur Au vent des îles participe du fenua et une vidéo de Nicolas Kurtovitch

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Louis-José Barbançon avec Le Mémorial du bagne Calédonien a ouvert le bal du SILO 2020 hier soir. L’éditeur Au vent des îles participe du fenua et une vidéo de Nicolas Kurtovitch

Entre les chaînes et la terre, édition Au vent des îles - Association Témoignage d’un passé.

Ce coffret en deux volumes (1100 pages) est un ouvrage hors du commun. Fruit de cinquante années de recherche, Louis-José Barbançon nous raconte sept décennies qui ont marqué le territoire.

A l’occasion de cette conférence, l’auteur interviendra sous la forme d’une projection d’iconographies anciennes. Il les commentera pour nous faire parcourir l’histoire du bagne en Nouvelle-Calédonie

Au Vent des Îles avec son Showroom participe au Salon International du Livre Océanien 2020

Plusieurs auteurs de l’éditeur du fenua participent au SILO 2020 :

Johnny RYDGE et son livre 𝙀𝙫𝙤𝙡𝙪𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙁𝙖𝙧𝙢 https://bit.ly/33wozfX

José-Louis Barbançon pour son livre 𝙇𝙚 𝙈𝙚́𝙢𝙤𝙧𝙞𝙖𝙡 𝙙𝙪 𝙗𝙖𝙜𝙣𝙚 𝙘𝙖𝙡𝙚́𝙙𝙤𝙣𝙞𝙚𝙣 https://bit.ly/3lecLFh

Walles Kotra et tous ses ouvrages https://bit.ly/30Ald9Q

Claudine Jacques et tous ses ouvrages https://bit.ly/2HVx8Zj notamment son dernier recueil 𝘾𝙖𝙡𝙚𝙙𝙤𝙣𝙞𝙖 𝘽𝙡𝙪𝙚𝙨.

Nicolas Kurtovitch et tous ses ouvrages https://bit.ly/36A8tE0 avec un focus sur son dernier recueil 𝙏𝙧𝙤𝙞𝙨 𝙁𝙚𝙢𝙢𝙚𝙨. Voir vidéo ci-dessous pour mieux faire connaissance avec cet auteur

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>