Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

maison du livre nc

Lancement de La Maison du Livre sur la route réussi cet après-midi à Bernheim

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les trois comédiens
Les trois comédiens

Les trois comédiens

Lancement de : "La Maison du Livre sur la route", un évènement mensuel itinérant qui présentera au public l'actualité littéraire calédonienne cet après-midi dans les jardins de la bibliothèque Bernheim avec un invité qui n’était pas prévu un temps maussade mais des lectures gourmandes, des rencontres d'auteurs ont pu se dérouler avant les premiers grains pour les animations à l’extérieur.

Le brillant comédien et metteur en scène, Stéphane Piochaud et sa partenaire on fait le spectacle avec des lectures et des jeux scéniques à la hauteur de leur talent et des extraits d’ouvrages choisis. Le jeu des acteurs pour Les Enchaînés, le roman de Franck Chanloup, valait le déplacement. Je ne serais pas étonné que Stéphane le mette en scène en espérant qu’il embauche Jean-Brice Peirano dans le rôle de Louis pour le fouetter, il avait l’air ravi de sa punition. Un bon moment de détente demain Jean-Brice  prend la route pour de nouvelles aventures. Bonne route à D’Livres.

Lancement de La Maison du Livre sur la route réussi cet après-midi à Bernheim
Lancement de La Maison du Livre sur la route réussi cet après-midi à BernheimLancement de La Maison du Livre sur la route réussi cet après-midi à BernheimLancement de La Maison du Livre sur la route réussi cet après-midi à Bernheim
Dans ce passage le transport en bateau du jeune déporté des enchaînés la comédienne a été remarquable. Avec le mouvement des vagues mimé qui pouvait donner le mal de mer.

Dans ce passage le transport en bateau du jeune déporté des enchaînés la comédienne a été remarquable. Avec le mouvement des vagues mimé qui pouvait donner le mal de mer.

Un public attentif et des acteurs du livres bien connus
Un public attentif et des acteurs du livres bien connusUn public attentif et des acteurs du livres bien connus

Un public attentif et des acteurs du livres bien connus

Partager cet article
Repost0

Lancement de : La Maison du Livre sur la route, un camion-librairie itinérant

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Lancement de : La Maison du Livre sur la route, un camion-librairie itinérant

Venez rejoindre les acteurs de ce projet pour le lancement de : "La Maison du Livre sur la route", un évènement mensuel itinérant qui présentera au public l'actualité littéraire calédonienne, avec : des lectures gourmandes, des rencontres d'auteurs et un espace librairie de 16h à 17h00 : pour repartir avec vos coup de cœur !

Animations pour ce lancement le 19 Mai de 13h à 17h à la Bibliothèque Bernheim !

La maison du livre sur la route

Campagne de valorisation des livres calédoniens

Contexte et objectifs

L’une des missions principales de la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie (MLNC) consiste à valoriser la production littéraire locale et ses acteurs (auteurs, illustrateurs, diffuseurs, éditeurs etc.).

La MLNC engage, pour la première année, une action de promotion originale des livres calédoniens au travers d’un camion-librairie itinérant qui interviendra chaque mois dans une des médiathèques du pays intitulé « La Maison du livre sur la route »

Ce dispositif s’adresse aux médiateurs du livre que sont les personnels des médiathèques tout autant qu’au grand public.

Il compte 4 objectifs :

  • Faire mieux connaître la littérature calédonienne
  • Promouvoir les nouveautés locales
  • Former les professionnels du livre
  • Susciter la vente d’ouvrages locaux

« La Maison du livre sur la route » c’est une opportunité de découvrir les nouveautés littéraires locales :

Un RDV avec la littérature calédonienne un mercredi par mois, avec un camion-librairie, dans une des médiathèques de Nouméa et de l’agglomération.

Le matin est consacré à un temps de rencontre avec les professionnels du secteur du livre, l’après-midi à des présentations d’ouvrages auprès du grand public.

L’entrée est libre et gratuite pour toutes celles et ceux qui voudraient mieux connaître nos livres locaux.

Les prochaines dates des rencontres prévues sont les suivantes :

Jean- Brice PEIRANO : Prestataire de « La Maison du livre sur la route »

« Pour résumer mon parcours, je dirais que les livres ont changé ma vie, à plus d’un titre. Ils m’ont permis de découvrir tellement de choses et, surtout, d’appréhender autrement la Nouvelle-Calédonie.

Les livres ont été au centre de mon cursus universitaire [1] et, depuis près de vingt ans, au cœur de mon parcours professionnel. J’ai été bibliothécaire (discothécaire), diffuseur-distributeur en métropole pour les éditeurs locaux, éditeur pendant six ans – notamment pour les éditions Grain de sable – puis, responsable de la Maison du livre de la N-C [2] pendant dix années. Aujourd’hui, une nouvelle page s’ouvre avec une autre aventure « livresque » sur les routes du territoire comme librairie itinérant sous l’enseigne « D’Lires ambulants – café librairie jeux ». »

[1]       Maîtrise des Arts et de la culture, spécialisation métiers du livre – Université Pierre Mendès France, Grenoble.

[2]        Structure régionale pour le livre et la lecture, sous forme associative.

Partager cet article
Repost0

Jean Vanmai a quitté ses fonctions de président de l’association des écrivains de Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Jean Vanmai a quitté ses fonctions de président de l’association des écrivains de Nouvelle-Calédonie

L’AENC a élu son nouveau président. La rédaction de ce blog félicite le nouveau président, Alexandre Rosada a été élu jeudi 15 avril au cours d’une assemblée générale extraordinaire.

C’était tentant pour votre serviteur de rédiger un billet en soulignant que l’association des écrivains de Nouvelle-Calédonie n’est pas l’association de tous les écrivains. Mais l’édito de Jean Vanmai avant son départ commence par « Née en 1997, sous l’impulsion de Claudine Jacques et de Nicolas Kurtovitch, l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie est la première association à vouloir regrouper les écrivains du Caillou. Son but était d’éviter que les auteurs soient isolés les uns par rapport aux autres, mais de susciter plutôt une forte identité à la littérature calédonienne ».

Alors à bon entendeur, salut car « La critique est aisée, mais l'art est difficile », une locution proverbiale imaginée en 1732 par Philippe Néricault, auteur et comédien dont le nom de scène était Destouche, auteur aussi de « Les absents ont toujours tort ». D’autant que le président sortant, Jean Vanmai, a été un président rassembleur. Il a ouvert Sillages d’Océanie par exemple, la publication annuelle de l’AENC, aux auteurs marginalisés. L’AENC souhaite être l’association des écrivains francophones du sud Pacifique, dit-il.

Alexandre Rosada président océanien d’origine européenne va devoir se surpasser car notre image à l’extérieur, n’est pas très océanienne. La littérature pays reste a inventé peut-être. JP

NB : Photo des présidents Copyright AENC

Lire le bel édito de Jean Vanmai

EDITO (source site de l’AENC qui me pardonnera cet emprunt)

HIER, AUJOUR’HUI ET DEMAIN…

Née en 1997, sous l’impulsion de Claudine Jacques et de Nicolas Kurtovitch, l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie est la première association à vouloir regrouper les écrivains du Caillou. Son but était d’éviter que les auteurs soient isolés les uns par rapport aux autres, mais de susciter plutôt une forte identité à la littérature calédonienne. De sorte qu’au travers de ses productions qu’il soit possible de connaître, par leurs écrits, un véritable courant littéraire propre et original. D’autant plus que la Nouvelle-Calédonie est une terre de métissages et de contrastes qui lui confère ce caractère unique, voire insolite, ne serait-ce d’ailleurs que par les noms ou pseudonymes de ses auteurs (es).

Les plus célèbres historiquement restent bien entendu Jean Mariotti (1901-1975),   Georges Baudoux (1870-1940), voire Alain Laubreaux (1899-1968) et Francis Carco qui avait passé ses dix premières années à Nouméa, Sans oublier Appolinaire Anova Ataba (1929–1966), prêtre kanak originaire de Moméa et premier écrivain kanak de langue française à avoir ouvert l’espace littéraire occupé jusque-là par les écrivains européens.

Jusqu’en 2007, sur une période de 10 ans, l’AENC qui bénéficiait directement des  subventions annuelles en provenance du Gouvernement de la N-C, de la Mission aux Affaires Culturelles, de la Province Sud et de la Marie de Nouméa, entre autres, a régulièrement organisé des manifestations de contact avec le public, ou de participer, en tant qu’association d’écrivains, aux manifestations culturelles organisées par d’autres en Nouvelle-Calédonie ou à l’extérieur de l’île.

Telles que les « Stands de l’Océanie », aux Salons du Livre de Paris, organisés en pool avec nos amis de « Lire en Polynésie ». Et surtout nos nombreuse rencontres au Salon du Livre de Ouessant, qui nous ont permis de nous inspirer pour créer notre propre SILO annuel, bien connu maintenant sur le Territoire.

Or dès la création de la Maison du Livre de N-C, en 2007, ces subventions ont été « fondues dans une masse globale», ce qui nous a privé de toutes actions intérieures et surtout extérieures de l’île. Celles-ci permettaient pourtant de nous rencontrer, de parler de nos projets respectifs et de mieux connaître les auteurs francophones des DOM-TOM, principalement ceux et celles de Tahiti, de la Réunion et surtout de l’étonnante Haïti…

Ces quatre dernières années, malgré nos manques de moyens avérés, nous avons réussi à publier quatre numéros de Sillages d’Océanie, grâce aux cotisations de nos adhérents, des soutiens de Déwé Gorodé du Gouvernement, de la Mairie de Nouméa, de la MAC et de la MLNC (en partie pour les deux derniers numéro).

De plus, avec la publication ainsi que la nouvelle présentation de Sillages d’Océanie, nous avons également entrepris le toilettage de nos statuts et de nos règlements intérieurs. Avec l’adoption d’un logo plus moderne et plus explicatif de ce que nous sommes, ici, écrivains francophones du sud Pacifique.

La future nouvelle équipe qui aura la charge de conduire l’AENC vers un avenir plus prometteur voire de performances littéraires, aura donc à sa disposition cet outil rénové, qui n’attends plus que quelques soutiens pérennes notamment au niveau de la MLNC.

A cela nous espérons pouvoir compter, je l’espère, sur Alice Pierre, bien que la crise   économico-politique et la Covid-19 nous invitent à la prudence.

Un dernier mot toutefois, pour vous avouer que nous n’aurions jamais pu réaliser le beau rêve d’un site rajeuni, moderne et attractif, sans le soutien sans faille de Frédéric Pierrot, notre fidèle et dévoué webmestre, qui a passé des mois pour le créer, l’installer et que vous avez maintenant sous les yeux.

Et ce gratuitement !…

Merci infiniment à l’ami Fred et à vous tous.

Pour terminer, avec ma première mandature qui a duré cinq ans en tant que Président, en plus de celle-ci de quatre ans, nous avons fait avec les différentes équipes qui m’ont entouré, du mieux que nous pouvions afin de mettre aujourd’hui à votre disposition un outil de travail qui ne demande qu’à progresser pour la plus grande gloire de la littérature en générale et celle de notre Caillou en particulier.

Jean Vanmai

Président de l’AENC,

Nouméa le 12 avril 2021.

Partager cet article
Repost0

Le confinement peut vous permettre de découvrir les ateliers d’écriture de Fabienne, une femme en or !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le confinement peut vous permettre de découvrir les ateliers d’écriture de Fabienne, une femme en or !

Fabienne Fabre = 81 89 36

http://atelierdecritureeiffel.unblog.fr/

Partager cet article
Repost0

Retour sur la conférence Écrire le Mémorial du bagne calédonien au centre culturel

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Retour sur la conférence Écrire le Mémorial du bagne calédonien au centre culturel
Partager cet article
Repost0

Film : SILO 2020 "Soyons Nature". un beau résumé de Sari Oedin. Des heures d'enregistrement à traiter bravo !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Image de couverture centre culturel Poménie

Partager cet article
Repost0

SILO 2020 : Lancement d’une nouveauté Jeunesse Kirinata & Doka, héritiers de clans ennemis, Un conte d'Isa Qala, illustré par Nicolas Yann Martin

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La couverture du livre et Niko au SILO sur le Deck de l'ADCK
La couverture du livre et Niko au SILO sur le Deck de l'ADCKLa couverture du livre et Niko au SILO sur le Deck de l'ADCK

La couverture du livre et Niko au SILO sur le Deck de l'ADCK

Un conte d'Isa Qala, illustré par Nicolas Yann Martin (alias Niko) qui se déroule dans un Pacifique imaginaire : une opportunité de se questionner et d’échanger autour des thèmes de l’amour, du devoir, du conflit et de la liberté…

Pour les enfants à partir de 9 ans aux Éditions De BAS En HAUT

Un bel ouvrage à très petit prix disponible en librairie !

Auriane Dumortier, Yann Martin devant le public du Deck
Auriane Dumortier, Yann Martin devant le public du Deck

Auriane Dumortier, Yann Martin devant le public du Deck

Partager cet article
Repost0

Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre

Une belle chanson cadeau d'ecrivainducaillou pour son départ

Beaucoup d’émotion pour ce pot de l’amitié de Maison du livre de Nouvelle-Calédonie pour mettre le point final au SILO 2020 et dire au revoir à l’ancien directeur Jean-Brice Peirano qui quitte ses fonctions.

À l’issue des Assises de la culture début 2019, dont l’objectif était d’élaborer un plan stratégique de la culture au niveau du pays avec des priorités et de s’interroger sur le paysage des compétences et sur les missions des uns et des autres. On aurait pu imaginer que la maison du livre soit sacrifiée dans la mutualisation des moyens envisagée, mais la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie, une association Loi 1901, créée en 2007, a su démontrer son utilité. Cette structure du livre repart de plus belle avec une nouvelle maitresse de maison Alice Pierre nommée directrice depuis peu. Jean-Brice Peirano reste en poste jusqu'au 31 décembre 2020 avant de transmettre définitivement les clés de la Maison.

Pour cet événement de nombreux auteurs et acteurs de filière livre se sont retrouvés à la bibliothèque Bernheim malgré le temps maussade. Ce départ a été un Noël avant l’heure pour l’ancien directeur qui a reçu de magnifiques cadeaux et des hommages appuyés du président de l’association Nicolas Kurtovitch et de l’AENC par la bouche de Marc Bouan. La nouvelle directrice a aussi fait un discours et donné le résultat du sondage sur le ressenti des visiteurs et des intervenants du dernier salon du livre. L’édition 2020 a été une réussite, c’est un défi supplémentaire à relever pour la nouvelle directrice, faire aussi bien. Souhaitons bon courage à Alice Pierre et une belle suite professionnelle pour Jean-Brice Peirano. Ci-joint quelques photos de cette sympathique réunion.

NB : Depuis 2018, la MLNC porte l’organisation du salon international du livre Océanien (SILO), événement incontournable de valorisation de la production locale et Océanienne, espace de médiation culturelle et de liens entre acteurs du livre et les publics (scolaires, étudiants, familles, etc)

 

Alice a effectué toute sa scolarité en Nouvelle-Calédonie. Elevée par une artiste peintre, bercée par la littérature jeunesse et nourrie d'expositions, Alice affûte sa sensibilité à l'art dés son plus jeune âge. Après son BAC, elle poursuit une licence d'Histoire à l'université de magenta. Elle découvre alors l'association les Strapontins, association théâtrale des étudiants et dans un même temps l'histoire de son île. Elle collabore avec le théâtre de l'Ile, œuvre pour le festival Equinoxe, rencontres des comédiens, des metteurs en scènes et découvre le théâtre et sa force. Sa volonté d'agir par la culture nait à cette période. Elle part pour la métropole pour en faire son métier, avec une licence d'art du spectacle obtenue à Toulouse, puis un Master de médiation culturelle à Marseille. A son retour au pays, elle travaille son mémoire de fin d'étude sur le conte : outil de médiation. Elle fera ses armes professionnellement à la Direction de la Culture de la province Sud, puis comme responsable du Centre culturel de Dumbéa (actuellement studio 56). Quelques mois de voyages début 2020 puis elle se lance dans cette nouvelle aventure ...

Son parcours est fait d'engagements et de la conviction que la médiation culturelle est un levier puissant et utile au service de l'action culturelle. "Le livre, la littérature sont des outils pour penser et dire notre pays... Des outils au service de la création de notre identité commune."

De magnifiques cadeaux ont été offerts
De magnifiques cadeaux ont été offerts

De magnifiques cadeaux ont été offerts

Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Passation de pouvoir et pot de l’amitié à la maison du livre jeudi 26 novembre
Partager cet article
Repost0

LIVRES ENSEMBLE - Destination les îles du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

J'ai retrouvé pour copain Steeven Labeau mon amli Picard antillais dans cette émission avec plaisir. JP

Ce quatrième et dernier numéro de l’année met à l’honneur les Îles du Pacifique, avec notamment :
– La pause strophe : poèmes du caillou par des jeunes
– Lecture de « Tita la petite Tahitienne » par l’illustrateur Steeven Labeau (Tahiti)
– Feux croisés : Isa Qala (Lifou), écrivaine et actrice de « Kirinata & Doka » ;
– Lire en Polynésie « Les 20 ans du salon » / « 30 ans des éditions Au Vent des Îles » :
Christian Robert, éditeur et organisateur ;
– Dans la tête de : Sari Oedin, animateur d’ateliers d’écriture collective ;
– La Croisée des livres (chaine Youtube) : présentation de livres
– Sorties littéraires : Cathie Manné, libraire ;
– Qu’est-ce que vous lisez en ce moment ?  Coup de coeurs des lecteur
Partager cet article
Repost0

Monsieur YANNICK JAN lauréat 2020 de la résidence d’écriture au château Hagen

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Monsieur YANNICK JAN lauréat 2020 de la résidence d’écriture au château Hagen
Monsieur YANNICK JAN lauréat 2020 de la résidence d’écriture au château Hagen

Les membres du jury de la résidence d’écriture au château Hagen ont l’honneur de vous annoncer que le lauréat 2020 est Monsieur YANNICK JAN

pour son roman "LES LIENS DE SANG ».

Yannick Jan au silo sur le Deck de l'ADCK parle de son texye pour Sillage d'Océanie l'ouvrage collectif de l'AENC

Yannick Jan au silo sur le Deck de l'ADCK parle de son texye pour Sillage d'Océanie l'ouvrage collectif de l'AENC

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 > >>