Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nouvelle-caledonie

Journée de réflexion sur la femme ce jeudi 8 mars au Centre Culturel Jean-Marie Tjibaou

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une participante qui ne cache pas sa joie

Une participante qui ne cache pas sa joie

À l’initiative de :

Guillaume Soulard photo JP

Le centre culturel JMT, malgré l’arrivée de la dépression Hola, a maintenu une partie des animations prévues pour La journée de la femme au centre culturel Tjibaou. Cette journée, organisée par le gouvernement est aussi l’occasion d’un magnifique marché ouvert dès ce matin. Au cours de l’inauguration, les discours prononcés en l’honneur des femmes par des représentantes des trois provinces avaient tous un point commun, saluer le travail de Déwé Gorodey malheureusement absente.

Guillaume Soulard représentant le centre culturel a ouvert les hostilités avant de laisser sa place aux différentes représentantes des délégations de femmes dans une joyeuse ambiance dans le hall et les couloirs pleins de visiteurs et d’exposants. La joie des femmes qui aiment se retrouver ainsi faisait plaisir à voir. La journée de la femme est fêtée sur tout le territoire. JP

Des femmes du public à l'honneur pour cette journée. Photos JPDes femmes du public à l'honneur pour cette journée. Photos JP
Des femmes du public à l'honneur pour cette journée. Photos JPDes femmes du public à l'honneur pour cette journée. Photos JP

Des femmes du public à l'honneur pour cette journée. Photos JP

Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement
Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement

Les discours des responsables des trois provinces et du gouvernement

Photos JP

Photos JP

Photos JPPhotos JP
Photos JP

Photos JP

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme

Le bourbon pointu de la Nouvelle Calédonie. Aujourd’hui ce caféier nain prospère toujours à le Réunion et également en Nouvelle Calédonie, où il avait été emporté par des colons Français il y a plus de 150 ans.

Jean-Paul Belhomme passionné propriétaire du domaine Ida-Marc (prénoms des grands-parents) racontera l’histoire du café comme il le fait chez lui à Farino. Pharmacien de formation, il a relancé la caféière à la fin des années 90, en remettant à l’honneur un arabica grand cru que l’on pensait disparu. Dans un coin de son domaine de 13 hectares se trouvaient les trente derniers pieds de Bourbon Pointu (également appelé café Leroy) et c’est à partir de cela qu’il a fait sa réputation. Le bourbon pointu est un arabica à très très faible teneur en caféine (0,53%) mais aux très nombreux arômes dont le chocolat !

 

Originaire de la réunion, cette espèce y a disparu à la fin du 19ème siècle suite à une épidémie. Aujourd’hui, le domaine compte environ 18000 pieds de caféiers, sortis de sa pépinière puis plantés sous ombrage.

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme
Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme
Partager cet article
Repost0

Publication du Tableau de bord CEROM - Nos indicateurs macroéconomiques

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Cliquez sur l'images pour l'agrandir

Cliquez sur l'images pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Des tableaux et des indices économiques pour commencer l'année et la possibilité d'en savoir plus en suivant ce lien CEROM

Nickel : la Nouvelle-Calédonie dans le marché mondial

La Nouvelle-Calédonie est le 6ème producteur mondial de nickel. Il y eut même une époque où l’opérateur historique du Territoire, la SLN, disposait de 4 usines en Europe. Depuis 1880, le nickel calédonien remplit les pages de l’histoire industrielle mondiale. Suivre ce lien pour lire un excellent article de Alain Jeannin sur outremer 1er

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Nouvelle-Calédonie et l'imagination intellectuelle - New Caledonia and the intellectual imagination

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nouvelle-Calédonie et l'imagination intellectuelle - New Caledonia and the intellectual imagination

L’Australie s’intéresse à l’évolution de notre Caillou pour peut-être s’en inspirer puisque la grande île a beaucoup de points communs avec nous. JP

Le 12 octobre à Melbourne

Présentation :

This symposium co-convened by Scott Robertson (ANU) and Ingrid Sykes (La Trobe University) will draw together leading researchers from a variety of different backgrounds to discuss the way in which contemporary and historical New Caledonia reconfigures our understandings of key-defining areas of Western humanities & social scientific thought. It will be held in French.


Ce colloque co-organisé par Scott Robertson (ANU) et Ingrid Sykes (Université de La Trobe) rassemblera des chercheurs de premier plan provenant de différents horizons pour discuter de la manière dont la Nouvelle Calédonie contemporaine et historique reconfigure notre compréhension des domaines clés de la définition de Les humanités occidentales et la pensée scientifique sociale. Il se déroulera en français.

Intervenants :

Hamid Mokaddem, (Keynote) Anthropologiques des mondes en devenir : l’imaginaire non partagé entre Kanaky et Nouvelle Calédonie

Luc Camoui, Ecrire : Héritage ou Choix de Vie : l’essentialité

Paul Fizin, La jeunesse kanak en Nouvelle-Calédonie a la veille du referendum de 2018: frein, atout et perspective

Catherine Ris, Vingt-cinq ans de politiques de réduction des inégalités : Inégalités, emploi et éducation

Christophe Sand, Archéologie en Océanie : quels objectifs, quelles méthodologies de terrain, quels rendus en pays calédonien ?

Ingrid Sykes, Nouvelle-Calédonie : Histoire et témoignages

Source de cette annonce http://calenda.org/411028

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Christian ROBERT l’incontournable invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Christian ROBERT l’incontournable invité du prochain SILO 2017
Christian ROBERT l’incontournable invité du prochain SILO 2017

Le SILO édition 2017 se tiendra à Poindimié du 28 septembre au 1 octobre

Christian ROBERT

 En 1991, Christian Robert fonde la maison d’édition "Au vent des îles". Basée à Tahiti, la structure a pour ambition la publication d’auteurs polynésiens et la parution de livres ayant trait à l’Océanie. La collection "Culture océanienne" compte aujourd'hui une vingtaine de titres.  En 2004, Christian met en place une politique de distribution en métropole, puis peu de temps après, infléchit sa ligne éditoriale pour s'ouvrir aux écrivains de l'ensemble du Pacifique. Grâce à un important programme de traduction d’auteurs océaniens anglophones, "Au vent des îles" participe aujourd'hui activement aux échanges culturels au sein de la région Pacifique.  L'éditeur possède un catalogue d’auteurs qui réunit, entre autres, Dewe Gorode, Nicolas Kurtovitch, Chantal T. Spitz, Moetai Brotherson, Albert Wendt, Patricia Grace et Witi Ihimaera. Il est l'éditeur de deux de nos invités : Russell Soaba (Papouasie Nouvelle-Guinée) et Titaua Peu (Polynésie française).

 Christian Robert vient régulièrement au SILO et le Salon du livre de Tahiti, dont il est l'organisateur, est un partenaire fidèle du salon calédonien.

 Le lancement de l'ouvrage Tiki qui était très attendu est son actualité du moment.

 Le livre Tiki paraît en coédition Au vent des îles et le Musée de Tahiti et des îles. Pas moins de 248 pages pour lever le voile sur le symbole fort de la culture polynésienne. Connaissance qui, jusque là, a été jalousement gardé par les prêtres et les chefs anciens. (voir photo de Tara Hiquily coauteur et le livre exposé)

L’actualité du moment pour l’éditeur Christian Robert c’est le lancement de Tiki hier soir."Premier ouvrage inédit sur les Ti'i ou Tiki, reflet de l'exposition éponyme, tente de lever le voile sur le mystère qui entoure ces statues anthropomorphes, emblématiques de la Polynésie." Tara Hiquily Conférence de presse de lancement, en présence de Miriama Bonno, Directrice du musée ; Tara Hiquily, coordinateur et Bruno Saura, co-auteur de l'ouvrage.
L’actualité du moment pour l’éditeur Christian Robert c’est le lancement de Tiki hier soir."Premier ouvrage inédit sur les Ti'i ou Tiki, reflet de l'exposition éponyme, tente de lever le voile sur le mystère qui entoure ces statues anthropomorphes, emblématiques de la Polynésie." Tara Hiquily Conférence de presse de lancement, en présence de Miriama Bonno, Directrice du musée ; Tara Hiquily, coordinateur et Bruno Saura, co-auteur de l'ouvrage.
L’actualité du moment pour l’éditeur Christian Robert c’est le lancement de Tiki hier soir."Premier ouvrage inédit sur les Ti'i ou Tiki, reflet de l'exposition éponyme, tente de lever le voile sur le mystère qui entoure ces statues anthropomorphes, emblématiques de la Polynésie." Tara Hiquily Conférence de presse de lancement, en présence de Miriama Bonno, Directrice du musée ; Tara Hiquily, coordinateur et Bruno Saura, co-auteur de l'ouvrage.

L’actualité du moment pour l’éditeur Christian Robert c’est le lancement de Tiki hier soir."Premier ouvrage inédit sur les Ti'i ou Tiki, reflet de l'exposition éponyme, tente de lever le voile sur le mystère qui entoure ces statues anthropomorphes, emblématiques de la Polynésie." Tara Hiquily Conférence de presse de lancement, en présence de Miriama Bonno, Directrice du musée ; Tara Hiquily, coordinateur et Bruno Saura, co-auteur de l'ouvrage.

Christian Robert aux derniers Silo à l'ADCK photos JP (en cliquant sur l'image "c'est plus meilleur beaucoup mieux")Christian Robert aux derniers Silo à l'ADCK photos JP (en cliquant sur l'image "c'est plus meilleur beaucoup mieux")
Christian Robert aux derniers Silo à l'ADCK photos JP (en cliquant sur l'image "c'est plus meilleur beaucoup mieux")Christian Robert aux derniers Silo à l'ADCK photos JP (en cliquant sur l'image "c'est plus meilleur beaucoup mieux")

Christian Robert aux derniers Silo à l'ADCK photos JP (en cliquant sur l'image "c'est plus meilleur beaucoup mieux")

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Bastien LALLEMANT invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Bastien LALLEMANT invité du prochain SILO 2017
Bastien LALLEMANT invité du prochain SILO 2017
Bastien LALLEMANT invité du prochain SILO 2017

Le SILO édition 2017 se tiendra à Poindimié

du 28 septembre au 1 octobre

Image en Une du journal JSD octobre 2015 et au salon du livre de Polynésie en 2015 (photo de lire en Polynésie)

Bastien Lallemant est né en 1972. Enfant, il étudie la musique (solfège, piano, flûte traversière) au conservatoire de Dijon. Il se met à la guitare à 14 ans. Adolescent, il participe à différents groupes de musique. En 1991, il débute des études d’art plastique à l’Ecole Nationale des Beaux-arts de Dijon et obtient en 1998 son DNSEP avec félicitations du jury. Parallèlement, il participe dès 1994 au groupe « Les joueurs de biques » avec lequel il autoproduira trois albums, et donnera quelques 300 concerts en France. Il écrit alors ses premières chansons.

En 2002, Bastien signe un contrat d’artiste avec le label Tôt ou Tard. S’ensuivent deux albums « Les premiers instants » (2003) et « Les érotiques » (2005). Ce second disque, réalisé par Albin de la Simone, et avec la participation de Bertrand Belin, scelle une grande amitié entre les trois artistes, d’où découleront de nombreux projets en commun et des scènes partagées. C’est aussi la rencontre avec JP Nataf et Jeanne Cherhal à l’occasion du disque « Plutôt tôt, plutôt tard ». En 2007, quittant le Label Tôt ou Tard, il se rapproche du Studio Acousti (Paris), et de son directeur Alain Cluzeau. Ce dernier lui propose de coproduire son nouvel album. Accompagné d’Albin de la Simone et de Bertrand Belin, ainsi que d’autres amis musiciens, il enregistre « Le verger » qui paraît en 2010 (Quai de scène / Acousti / L’Autre Distribution). Inspiré du roman noir, « Le verger » est un recueil de douze chansons à la manière de courtes nouvelles. Le disque est unanimement salué par la critique. En outre, la tournure très littéraire que revêt l’ouvrage ouvre à Bastien de nouvelles collaborations, notamment avec des festivals de littérature tels que les Correspondances de Manosques, Paris en toutes Lettres et avec La Maison de la Poésie à Paris. En 2011 paraît son livre « Une lentille dans les cailloux », dans lequel il témoigne, sous forme de lettres à sa fille, de son métier et de son écriture. Depuis la sortie de son album « Le verger » et jusqu’à ce jour, Bastien arpente les scènes, dans différentes formules, du solo au quatuor. Parallèlement, il a initié « les siestes acoustiques », sortes de concerts très particuliers pour public endormi, et auxquelles ont participé depuis quelques 80 éditions, une centaine d’artistes et d’auteurs (dont Albin de la Simone, Bertrand Belin, JP Nataf, Jeanne Cherhal, Seb Martel, David Lafore, Holden, Peter Van Poehl, Marie Modiano, Claire Diterzi, Vanessa Paradis, Olivier Melano, Rodolphe Burger, Camélia Jordana, Vincent Delerm, Olivier Adam… ). Bastien Lallemant écrit et interprète également des musiques pour des lectures. Il a collaboré avec Denis Podalydes, plus récemment avec Arnaud Cathrine, et joué ses créations à la Société des Gens de Lettres (Paris). En 2014 il crée aux côtés de François Morel et Eric Caravaca "Correspondances de Robert Doisneau" qui sera repris en compagnie de Daniel Pennac et Emmanuel Noblet. Dans le même temps il participe à "Lazare mon amour" de et avec Gwenaëlle Aubry, en compagnie de Théo Hakola, Maëva Le Berre et Léopoldine Hummel.

Depuis 2011, il collabore avec le dessinateur et auteur de BD, Charles Berbérian pour des « concerts dessinés ».

Bastien a participé à la dernière édition du SILO. Il devrait revenir à Poindimié pour enregistrer une sélection de berceuses kanak. 

Imaginée en 2010 par Bastien Lallemant, les Siestes Acoustiques se sont, depuis, baladées aux quatre coins de la France, de l'Europe voir même du Monde.

De la mensuelle Siestes dominicale au Théâtre de la Loge à Paris ou juste à coté de chez vous, Bastien et sa bande offrent à ceux qui le souhaitent, une heure hors du temps, hors du monde, en douceur et en musique.

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Kate HOLDEN invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Kate HOLDEN invité du prochain SILO 2017
Kate HOLDEN invité du prochain SILO 2017

Le SILO édition 2017 se tiendra à Poindimié

du 28 septembre au 1 octobre

Photo en Une Kate Holden news.com.au

Kate HOLDEN

Kate Holden est née à Melbourne en 1972. Elle a vécu à Rome, Shanghai et Londres avant de fréquenter l'Université de Melbourne pour y étudier la littérature classique. Elle débute sa vie professionnelle comme serveuse en pâtisserie et mannequin coiffure avant de sombrer dans le monde des addictions. Kate est l'auteure, entre autre, d'un ouvrage dans lequel elle raconte comment une jeune fille de bonne famille, cultivée et raisonnable, s'enfonce dans la spirale de la drogue et de la prostitution. "Dans ma peau, mémoire d'une prostituée" raconte un flirt avec le diable, la véritable histoire d’une femme qui découvre son pouvoir sur les hommes en même temps que sa vulnérabilité face aux dépendances de la drogue et du sexe.

En dehors de sa production littéraire, Kate Holden exerce une activité de journaliste, éditorialiste et critique dans la presse australienne.

Dans ma peau : Mémoires d'une prostituée de Kate Holden

François Mazin (Traducteur)

Éditeur : EDITIONS HÉLOÏSE D'ORMESSON (05/11/2009)

Comment une jeune fille de bonne famille, cultivée, raisonnable, sombre-t-elle dans la spirale infernale de la drogue et de la prostitution ? Des notes de Nirvana et des volutes de soirées estudiantines à la griserie des corps et l'extase des expériences illicites, il n'y a qu'un pas. Dans ma peau est l'histoire vraie d'un flirt avec le diable, d'une jeune femme qui découvre son ascendant sur les hommes, et sa vulnérabilité face à la dépendance. Un témoignage cru qui explique, avec une simplicité déconcertante, le mécanisme insidieux qui fait glisser une vie dans l'engrenage de l'addiction à l'héroïne et au sexe.

« C'est mon premier livre, que j'ai commencé à écrire lors de mon écriture scolaire par écrit et qui a été publié par Text Publishing en 2005. Il s'agit des cinq années de ma vie où j'étais travailleuse du sexe et un utilisateur d'héroïne à Melbourne. J'ai écrit de façon honnête, ouverte et authentique que je le pouvais ». Avait-t-elle déclaré dans un article d’Anna Dunkley en 2011 (Titre en anglais In my skin)

Prix Nita B. Kibble Dobbie (Meilleures débuts) 2005; Prix ​​australien de la librairie et de l'édition (Best New-comer) 2006. Énuméré dans la promotion Books Alive Great Read en 2006; Vote du public l'un des 5 meilleurs titres de The State Readers de State Library of Victoria en 2007/8. Choisi comme support de lecture pour le programme CAE 2009 de Melbourne / Glasgow.

Dans la vidéo (en anglais) qui suit Kate Holden parle de son addiction en 2015

Partager cet article
Repost0

Tim FLANNERY invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo du site d'info australien illawarra mercury du 26 juillet
Photo du site d'info australien illawarra mercury du 26 juillet

Photo du site d'info australien illawarra mercury du 26 juillet

Le SILO édition 2017 se tiendra à Poindimié

du 28 septembre au 1 octobre

Tim FLANNERY

Né en 1956, Tim Flannery est un scientifique australien qui partage son temps entre la recherche, l’enseignement et le militantisme écologique. Il est conseillé pour les questions environnementales auprès du Parlement fédéral australien, conseiller pour le Conseil pour l'avenir du monde et président du Conseil de Copenhague sur le climat. Il a publié plus de trente ouvrages dont beaucoup sont traduits en français (Les Faiseurs de pluie, Agissons pour sauver la planète, Penser la terre). Il y propose des solutions simples et concrètes pour sauvegarder une planète déjà endommagée, encourage inlassablement la prise de conscience collective et célèbre l'action individuelle.

Son engagement passionné contre le réchauffement climatique lui a valu d'être nommé Australien de l'année en 2007.

Bibliographie :

Les faiseurs de pluie, Éditions Héloïse d'Ormesson, 2006 (ISBN 2-35087-023-5)

Alerte rouge : Agir contre le réchauffement climatique, Éditions Héloïse d'Ormesson, 2010

Au plus secret des îles. Aventures dans le Pacifique, Éditions Noir sur Blanc, 2015

Penser la Terre. Plaidoyer optimiste pour notre futur, Éditions Buchet/Chastel, 2013

Sauver le climat. Tout est encore possible, Éditions Buchet/Chastel, 2015

Les changements climatiques sont aujourd’hui au cœur de l’actualité et nous commençons enfin à prendre la mesure de la catastrophe que nous subissons et dont nous sommes les premiers responsables.

Cette crise n’est pas inévitable, mais le temps presse. Tout peut encore changer si nous réagissons. Certaines solutions porteuses d’espoir s’esquissent un peu partout sur Terre, d’autres sont encore au stade de la théorie : capturer du carbone atmosphérique grâce à des plantations extensives d’algues, produire de la neige de CO2 en Antarctique, fabriquer du biochar, un charbon de bois enrichi en carbone...

Dans cet essai très documenté, Tim Flannery n’épargne ni les dirigeants des grandes puissances politiques ni les chefs d’entreprise tout autour de la planète et il démontre à quel point des intérêts à court terme ont des effets délétères.

Un cri d’alarme et d’espoir pour sauver la vie sur Terre. Une lecture indispensable pour tous ceux qui s’inquiètent de l’avenir.

Quelques uns de ses livres. (Un petit échantillon)

Tim FLANNERY invité du prochain SILO 2017
Tim FLANNERY invité du prochain SILO 2017
Tim FLANNERY invité du prochain SILO 2017
Tim FLANNERY invité du prochain SILO 2017

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Peter BAKOWSKI invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Peter BAKOWSKI invité du prochain SILO 2017
Peter BAKOWSKI invité du prochain SILO 2017

Le SILO édition 2017 se tiendra à Poindimié du 28 septembre au 1 octobre

Peter Bakowski (Date et lieu de naissance : 15 octobre 1954 (62 ans), Melbourne, Australie) est un poète australien qui a toujours été fasciné par les voyages. Son premier poème date de 1983 et faisait écho à une lettre de rupture reçue de sa ville natale de Melbourne alors qu'il séjournait dans une ferme au Texas. Il profitera de ce choc épistolaire pour partir pendant sept ans vivre une Aventure avec un grand A sur les routes américaines, mexicaines et africaines. Peter a été écrivain en résidence à Rome, Paris, Macau, Suzhou (Chine), et un peu partout en Australie. Ses poèmes sont publiés de façon régulière dans les magazines littéraires et sont traduits en français, allemand, polonais, italien, japonais, mandarin, arabe, indonésien et même bengali.

En 2015, les Éditions Doucey ont publié une édition bilingue d'une sélection de poèmes intitulée "Le cœur à trois heures du matin".

Recueil : Peter Bakowski | Le cœur à trois heures du matin

Un recueil de textes paru chez Bruno Doucey avec la traduction de Pierre Riant et Mireille Vignol des poèmes écrits de 1995 à 2014. Une poésie née de la rencontre avec les poètes de la Beat Generation quand Peter Bakowski voyagea aux États-Unis en 1983. Il retient leur leçon. « Des individus qui prennent leur responsabilité et disent ce qu’ils ressentent vraiment représentent la seule issue… », écrivait Allen Ginsberg.

Le Cœur à trois heures du matin rassemble, dans une édition bilingue, des poèmes écrits par Peter Bakowski entre 1995, année où fut publié In the human night , et 2014, date de son dernier recueil, Personal Weather . D'un texte à l'autre, même simplicité, même ton décalé, même propension à transmuer la quotidienneté en poème. La guerre en Bosnie, les mains usées d'un vieil homme, une intervention chirurgicale, la vie de Billie Holliday, les tourments d'un enfant bègue, l'autoportrait du 27 janvier 2001, la peinture de Diego Riveira, un cœur qui chavire, des rêves de liberté. Le poète, qui paraît avoir convié Prévert et Allan Ginsberg à sa table de travail, nous invite à faire un pas de côté pour voir le monde autrement. Un road movie poétique où chaque instant de vie est un instant sauvé

Bruno Doucey écrit dans sa présentation : « Le poète qui paraît avoir convié Jacques Prévert, Allen Ginsberg et Jack Kerouac à sa table de travail, nous invite à faire un pas de côté pour voir le monde autrement. » Par sa météo personnelle, Peter Bakowski transmute la réalité et nous invite à un voyage de grande ampleur aux confins de paysages humains qui ne font qu’un avec son univers intérieur.

Peter Bakowski se fait un devoir d'ordonner ses mots avec clarté et de célébrer la condition humaine.

Bibliographie :

Thunder Road, Thunder Heart _ In the Human Night _ The Neon Hunger _ The Heart at 3 a.m. _ Days That We Couldn’t Rehearse _ Beneath Our Armour _ Personal Weather _ Le cœur à trois heures du matin

The Courage Season

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Les Cap-Horniers causerie de Jacques Nozeran au musée maritime

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

image du site du musée maritime de Nouméa

image du site du musée maritime de Nouméa

Les derniers grands voiliers de légende

Jeudi 27 juillet à 18h,

entrée dans la limite des places disponibles, durée env. 1h"

Doubler le Cap Horn", une expression qui évoque des voiles claquantes sous la tempête sur la mer déchaînée des cinquantièmes hurlants...

Jacques Nozeran nous invite à revivre l'époque prodigieuse de ces grands voiliers, les cap-horniers, qui pendant 100 ans ont assuré le commerce maritime entre l'Europe et les ports du Pacifique en doublant ce cap mythique et dangereux au large de la pointe extrême de l'Amérique du Sud. A l'appui d'un diaporama richement illustré, un hommage est rendu à ces valeureux équipages et ces majestueux voiliers dont le déclin commence avec l'ouverture du canal de Panama en 1914.

(photo d'illustration Outre-mer 1er à l'occasion de l'émission sur les paquebots mixtes des Messageries Maritimes)

N’oubliez pas ce mercredi soir 19 juillet de venir découvrir LA SEVE BLEUE et échanger avec Nicole Chardon-Isch, à 18h à Calédo Livres

NB : Je suis l'auteur d'un roman "Le Calédonien" qui rend aussi, à ma manière, hommage aux Paquebots chers au coeur de Jacques Nozeran. Joël PAUL

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>