Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le dernier film d'Alan Nogues à voir très prochainement !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

En avant première au Centre Tjibaou mercredi 27 avril à 18h30 sur entrée libre et gratuite

 Sur Nc1ère le mardi 10 mai dans l'émission "Itinéraires"

Visions fulgurantes d'un écosystème digne d'une autre planète, Terre de Métal est l'histoire d'une fascination. Celle de l'homme envers les puissances détenues par l'un des sous-sols les plus riches que la Terre n'ait jamais portée. Exploration de la relation mystérieuse entre l'homme et son environnement, à la frontière des genres et des idées, du botaniste Benjamin Balansa à la fièvre du Nickel Rush, de Fritz Sarasin à Jean Mariotti, en passant d'un contexte d'hier jusqu'à nos jours, plongez dans l'histoire d'une Nouvelle-Calédonie vue à travers le prisme déformant de ses métaux lourds.

Prod : Emotion Capturée / France Télévisions / ADCK / IRD

 Réalisateur : Alan Nogues - Musique : Loik Brédolese - Durée : 52min

Avec Farlan Moss David Djemaoun Vincent Kerrigui Louis Georges Viale Thierry Salesne et les voix de Didier Bernard et Laurent Rossini

 Musique originale: Loik Brédolèse de Greow records

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article

Repost 0

Les Marquisiens et leur Art Au vent des îles de Karl von den Steinen

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les Marquisiens et leur Art Au vent des îles de Karl von den Steinen

Les Marquisiens et leur Art

Le Coffret

 Karl von den Steinen,

 Au vent des îles, 2016,  Beaux livres, art

Ces trois volumes qui auraient dû n’en faire qu’un, pour la première fois réunis dans un coffret dans cette nouvelle édition, représentent en effet une somme de connaissances remarquable et inégalée sur l’art du tatouage en Polynésie précédé de données historiques et ethnographiques (volume I), la culture matérielle et l’art du tiki (volume II) abondamment illustrés et complétés par « Les collections » (volume III) regroupant une partie de l’iconographie évoquée dans les deux volumes précédents.

Les Marquisiens et leur art est un ouvrage incontournable pour qui s’intéresse à la civilisation marquisienne et la Polynésie orientale. Résultat d’une étude détaillée des différentes formes d’expression artistique – alors menacées de disparition -, menée par Karl von den Steinen, médecin allemand dans l’archipel à la fin du XIXe siècle. C’est un ouvrage de référence dès sa première parution en 1925. Son succès depuis près d’un siècle n’a jamais été démenti même si le lectorat francophone a dû attendre 2005 pour en bénéficier grâce à la traduction initiée par le musée de Tahiti et des îles. Ces trois volumes qui auraient dû n’en faire qu’un, pour la première fois réunis dans un coffret dans cette nouvelle édition, représentent en effet une somme de connaissances remarquable et inégalée sur l’art du tatouage en Polynésie précédé de données historiques et ethnographiques (volume I), la culture matérielle et l’art du tiki (volume II) abondamment illustrés et complétés par « Les collections » (volume III) regroupant une partie de l’iconographie évoquée dans les deux volumes précédents. Une œuvre qui allie la rigueur méthodologique à la rencontre véritable de la population et participe ainsi à la sauvegarde d’un volet remarquable de l’histoire des civilisations. Une coédition « Au vent des îles » et « Le Musée de Tahiti et des îles.

Prix de vente public : 13 800 XPF / 115,64€

Les Marquisiens et leur Art  Volume 1 : Le Tatouage

 Karl von den Steinen,

 Au vent des îles, 2016,  Beaux livres, art,  9782367340739

Ce premier volume, consacré à l’étude du tatouage marquisien, rend compte de l’importance et de la qualité de l’enquête réalisée pendant six mois par Karl von den Steinen dans l’archipel des Marquises à la fin du XIXe siècle. Abondamment illustrée, cette présentation est précédée des données historiques et ethnographiques et d’une étude comparative du tatouage dans les différents archipels polynésiens. Les développements décrivent non seulement les figures ornementales mais tentent d’en comprendre l’origine et le sens et de déterminer des styles et leur évolution. L’auteur établit également des liens avec l’art du tiki analysé dans le deuxième volume.

Prix de vente public : 4 500 XPF / 37,71€ 

Pacific Book’in

Les Marquisiens et leur Art Au vent des îles de Karl von den Steinen

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article

Repost 0

Les îles Loyauté au quai Ferry de Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les îles Loyauté au quai Ferry de Nouméa

La vitrine des îles, ce samedi 16 avril 2016 au quai Jules Ferry, après deux journées consacrées à l’artisanat et au tourisme, a fait le plein.

C’était la foule des grands jours, les produits étaient beaux et pas chers, les expositions valaient le coup d’œil. On a pu y voir une pyramide (c’est exceptionnel) d’ignames du chef, l’igname sacrée. De belles sculptures, en particulier celles de Marjorie Tiaou, la seule femme sculptrice d’Ouvéa en photo en Une. Bravo à la province des îles qui permet aux producteurs de transporter leurs marchandises gratuitement. JP

les ignames sacrées

les ignames sacrées

La petite viêt n'est pas des îles, c'est une kinh de la Vallée des Colons chez monsieur Paul (:
La petite viêt n'est pas des îles, c'est une kinh de la Vallée des Colons chez monsieur Paul (:
La petite viêt n'est pas des îles, c'est une kinh de la Vallée des Colons chez monsieur Paul (:
La petite viêt n'est pas des îles, c'est une kinh de la Vallée des Colons chez monsieur Paul (:

La petite viêt n'est pas des îles, c'est une kinh de la Vallée des Colons chez monsieur Paul (:

Publié dans Culture Kanak

Partager cet article

Repost 0

Jean-Marie TJIBAOU, une parole kanak pour le monde. Eric Waddell

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Jean-Marie TJIBAOU, une parole kanak pour le monde. Eric Waddell

Jean-Marie Tjibaou, leader charismatique du mouvement indépendantiste kanak des années 1980, est incontestablement une figure emblématique de l’histoire contemporaine de la Nouvelle-Calédonie. Un visage et une parole qui ont par ailleurs largement dépassé les côtes de l’archipel océanien, tant par sa stature d’homme d’Etat que par la portée universelle de son message. Cette biographie d’Éric Waddell est le fruit d’une longue recherche. Publiée d’abord en anglais en 2008, cet ouvrage, désormais traduit par Patrice Godin, est une source d’informations indispensables pour connaître et comprendre le parcours d’un homme d’exception, dont le destin est intimement mêlé à l’histoire de la Nouvelle-Calédonie.

A noter que "DES LIVRES ET NOUS » l’émission mensuelle de NC 1er du mardi 12 avril, à la MLNC (Maison Célières) recevra Emmanuel TJIBAOU et  Gérard CORTOT autour du livre  « Jean-Marie Tjibaou, une parole kanak pour le monde » (traduction en français par Patrice Godin de l’ouvrage d’Eric Waddel, éd° Au vent des îles, 2016).

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article

Repost 0

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL COUTUMIER KANAK par Antoine Leca

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL COUTUMIER KANAK par Antoine Leca

« Cette introduction au droit civil kanak, sonne comme un appel à la découverte du phénomène juridique, dans une société encore dominée par la pratique des rapports de forces politiques inhérente à une société en phase de décolonisation. 
Elle arrive au moment où l’assemblée du peuple kanak (regroupant l’ensemble des chefferies) sous l’initiative du sénat coutumier, vient de proclamer publiquement la Charte du peuple kanak, nouveau document de référence qui fait d’ailleurs l’objet de nombreuses citations dans le présent ouvrage.
 Ce livre établit les lignes de rapprochement pour les étudiants et les praticiens du droit entre les deux systèmes de droit civil existant en Nouvelle-Calédonie, le droit civil métropolitain/calédonien et le droit civil coutumier kanak en sachant que chaque système a sa logique propre et son système de valeurs.
 Ces deux systèmes – kanak et occidental – peuvent cohabiter intelligemment […] 
Le professeur Leca démontre une fois de plus qu’être juriste en Nouvelle-Calédonie implique que l’on soit aussi anthropologue, ethnologue, linguiste, bref que l’on s’intéresse, au-delà du droit enseigné à l’université, à la vie des populations autochtones ». 


Paul VAKIE, Président du Sénat coutumier

Antoine Leca,

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’Université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et s’intéresse à la Nouvelle-Calédonie depuis près de trois décennies. Il était déjà sur le territoire en décembre 2015 pour un colloque avait présenté son livre intitulé Introduction au droit civil coutumier kanak.

A noter une nouvelle parution, une petite encyclopédie de la coutume, un ouvrage grand public qui a été présenté hier, mardi 05 avril dans la collection 101 mots pour comprendre du centre de documentation pédagogique (CDP) Dirigée par Léon Wamytan, Antoine Leca et Florence Faberon. 51 auteurs sont intervenus sur cet ouvrage. Ci-dessous l’intervention de Florence Faberon le jeudi 31 mars 2016 au séminaire co-organisé par l’IEP d’Aix-en-Provence et la Maison de la Mélanésie, Nouméa, avec le soutien du programme Legitimus et l’Université de Rouen et l‘Université d’Auvergne :

Florence Faberon

Maître de conférences Université de Clermont-Ferrand

101 mots pour comprendre la coutume kanak et ses institutions : portée d'un ouvrage innovant

101 mots pour comprendre la coutume kanak et ses institutions” est une encyclopédie de poche de 101 entrées, codirigée par Léon Wamytan, Antoine Leca et Florence Faberon, sur le thème complexe de la coutume kanak. De “Académie des langues kanak” à “Valeurs kanak”, des textes courts (deux pages chacun) résument pédagogiquement les diverses facettes de la coutume kanak qui déterminent la vie même du Kanak, de son essence à son existence de chaque moment. Cette volonté d’une appréhension globale et en même temps aussi simple que possible est une innovation remarquable de cet ouvrage. Il en est une autre, sans précédent : les auteurs ne sont pas seulement pluridisciplinaires ; ils sont aussi pluriethniques avec, pour la première fois, une forte majorité de Kanak. Sur les 50 auteurs, les deux-tiers sont kanak. Pour nombre d’auteurs, une de leurs qualités est qu’ils écrivent sur ce qui fait leur vie.

Photo de www.ncpresse.nc

Photo de www.ncpresse.nc

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article

Repost 0