Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Une dédicace et une causerie pour le même prix, voilà ce qu’a offert Agnès Brot aux acheteurs de son nouveau livre François-Auguste Marceau, connu pour son anticléricalisme virulent, sa vie de débauche et son caractère cassant. Ce blasphémateur s’est converti à l'âge de 36 ans comme l’avait fait saint Paul qui se rendait à Damas pour persécuter des chrétiens en entendant la voix de Jésus. François-Auguste Marceau, brillant officier, décida, lorsqu’il fut touché par la grâce, de quitter la marine royale pour mettre son métier de marin au service de sa foi. Neveu de François Séverin Marceau général français de la Révolution et des Guerres de Vendée. Il avait un nom, il aurait pu facilement se faire un prénom dans l’armée et finir comme son oncle au Panthéon à Paris mais, Les voies du Seigneur sont impénétrables !

Après sa biographie sur Jean Lèques et L'épopée des religieuses missionnaires au XIX° siècle, la librairie Calédo Livre se métamorphosa ce samedi en Camp des saints comme dans le livre de Jean Raspail. En moins de temps qu’il faut pour le dire, chaises et livres exposés furent bousculés pour transformer l’espace de la dédicace en salon où l’on cause. La main de Dieu ou du moins sa présence était palpable. Les livres d’Agnès Brot feront de beaux cadeaux de Noël, Noël, n’est-ce pas une fête religieuse ? JP

Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau
Causerie improvisée avec Agnès Brot chez Calédo Livres pour parler de François-Auguste Marceau

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Samedi 30 novembre 2019 de 10h à 12h : Agnès Brot dédicacera son dernier ouvrage AUGUSTE MARCEAU. LE MISSIONNAIRE DES MISSIONNAIRES à Calédo Livres.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

 

Préface de Roch Wamytan, président du Congrès de Nouvelle Calédonie,

Postface de Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Guadeloupe.

 

Né à Châteaudun en 1806, François-Auguste Marceau choisit la Marine à l'issue de ses études à Polytechnique. Brillant officier, il fut l'un des premiers spécialistes et défenseurs de la marine à vapeur. Connu pour son anticléricalisme virulent, sa vie de débauche et son caractère cassant, il connut une conversion à l'âge de 36 ans. Il décida alors de quitter la marine royale pour mettre son métier de marin au service de sa foi. Il participa à la création de la Société Française d'Océanie destinée au transport des missionnaires dans le Pacifique. Comme commandant du trois-mâts L'Arche d'Alliance, il sillonna l’Océanie pendant 44 mois au service des missionnaires qui trouvèrent en lui une aide précieuse et un exemple de vie chrétienne. Marceau rêvait de fonder une marine missionnaire liée aux Maristes mais sa mort prématurée en 1851 à Tours l'en empêcha.

 

Au sommaire :

Préface, introduction : Le réveil des missions - Le voyage - L'arrivée en terre de mission - La correspondance de la marine

Discours du Père Rougeyron

Marceau avant sa conversion

Sa conversion, 1806-1841

Son amitié spirituelle avec Léon Papin-Dupont le saint homme de Tours

Le comte d'Eu

Le départ des maristes vers l'Océnaie

De l'idée de Louis-Victor Marziou et de Auguste Marceau, à propos du transport des missionnaires

Comment a été accueilli le projet de la Société Française de l'Océanie

Marceau voudrait créer une marine religieuse

Marceau et l'Arche d'Alliance

Le grand départ

Marceau parcourt l'Océanie au service des Missions

Marceau, missionnaire laïc, Marziou homme d'affaires chrétien, les difficultés de la Société française de l'Océanie

Postface - Annexes I, II - Bibliographie;

Un cahier de 16 pages de photos en noir et blanc hors-texte

 

L'auteur : Agnès Brot

Diplômée de l'institut d'études politiques de Toulouse. Agnès Brot est spécialiste de l'histoire de l'Église des XIX° et XX° siècles. Elle a aussi dirigé le Centre d'études Edmond Michelet.

Guillemette de la Borie est journaliste. Elle a longtemps travaillé pour la presse jeunesse (Pomme d'Api, Phosphore) puis pour La Croix. Elle est aussi l'auteur d'essais sur l'éducation, de biographies, de nouvelles et de romans (Presses de la Cité).

 

Du même auteur

Agnès Brot

Héroïnes de Dieu

L'épopée des religieuses missionnaires au XIX° siècle

Samedi 30 novembre 2019 de 10h à 12h : Agnès Brot dédicacera son dernier ouvrage AUGUSTE MARCEAU. LE MISSIONNAIRE DES MISSIONNAIRES à Calédo Livres.

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

L'association Ecrire en Océanie reprend ses activités avec de nombreux projets

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'association Ecrire en Océanie reprend ses activités avec de nombreux projets

L'association Ecrire en Océanie, qui œuvre pour la promotion de l'écrit en Nouvelle-Calédonie, avise le public de l'ouverture de son site internet et de la reprise de ses prestations : atelier d'écriture, correction de manuscrits et conseils, analyse de textes littéraires et causeries, publication en ligne de textes courts.

Le pôle édition a programmé pour 2020 l'édition d'un ouvrage de poésie, d'un album animalier, d'une nouvelle, d'un recueil de témoignages, du volume 3 des Littératures calédoniennes.

Pour le bureau, la présidente

Nicole ISCH

 

 Des informations sur cette association dynamique :

 

Cette association a été crée par Claudine Jacques en 2008. C’est maintenant Nicole Isch qui la préside. Nicole Isch NICOLE CHARDON-ISCH, née à la Martinique écrit des contes, nouvelles et poèmes où le réalisme se mêle à l'imaginaire. Elle anime des ateliers d'écriture et encadre des auteurs en tant que directrice de collection dans EEO qui promeut l'écriture.

Nicole Isch est Dr en Sciences du langage, CAPES lettres classiques va désormais s’occuper à plein temps de l’association. Elle a fait valoir ses droits à la retraite de l’enseignement depuis quelques mois.

 

Vocation

Ecrire en Océanie, association néo-calédonienne créée en juillet 2008, a pour vocation l’analyse des textes inspirés par la Nouvelle-Calédonie et la promotion de l’écrit en Océanie.

L’association ne cesse depuis lors d’être au plus près de la littérature d’émergence francophone.

 

Sous la présidence  de Nicole Isch, conseillée par Claudine Jacques, présidente d’honneur fondatrice, et assistée de sa gestionnaire administrative Anne-Laure Caunes-Desouches elle agit en proposant des prestations tels des ateliers d’écriture, des causeries ou des analyses   littéraires et pédagogiques, la création de concours ponctuels, la publication de textes des lauréats et l’édition de textes littéraires ; ainsi ont été publiés par l’association :

Firmin Mussard – Nicolas Kurtovitch – Ismet Kurtovitch – Frédérique Viole – Evelyne André-Guidici – Macate Wenehoua – Léopold Hnacipan – Noëlla Poemate – Waej Genin – Patrick Genin – Wali Wahetra – Isa Qala – Dick Samuel Ukeiwé – Mireille Pandolfi – Patricia Artigue, – Diego Jorquera – Manuel Touraille. Et bientôt Joël Paul – Anne-Marie Pralong-Valour, – Luc Camoui – Hamid Mokaddem, Georges Waxen Waheol, Nicole Isch et les élèves du Lycée Hôtelier et Commercial Escoffier.

 

Pôle éditorial

Outre les Nouvelles, l’association publie des textes de qualité en poésie et théâtre. Grâce aux subventions épisodiques, mais surtout par la vente des ouvrages édités, elle réussit à maintenir son pôle éditorial et à publier 2 à 5 ouvrages par an pour un tirage modeste.

 

Nos collections

Vague bleue, couverture blanche, dos carré-collé : nouvelles

Vague verte, couverture jaune : poésie

Vague violette, couverture rose : théâtre

Vague verte, couverture blanche : Un auteur une nouvelle

 

Capture d'écran émission Livres ensemble sur Calédonia

 

Une collection très prisée par les médiathèques et les enseignants, des textes courts et un petit prix pour faire connaissance avec nos auteurs du Caillou, photo ci-dessous capture d’écran de l’émission Livres Ensemble. JP

 

Couverture jaune : comptines

Couverture en relief : nouvelles fantastiques

Couverture illustrée : romans

Couverture noire : polar, roman policier, nouvelle policière

Collection d’analyses pédagogiques et littéraires

 

Lire en ligne sur le site Ecrire en Océanie suivre ce lien

Libraire écrire en Océanie suivre le lien

Partager cet article
Repost0

La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet. Conférence du samedi 30 novembre 2019 dès 14h30

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet. Conférence du samedi 30 novembre 2019 dès 14h30

La Société d'Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie

fête ses 50 ans !

Gabriel Valet 2018 photo JP

 

Dans le cadre du cinquantenaire de la Société d’Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie (SEH-NC), le musée maritime de Nouvelle-Calédonie a le plaisir d’accueillir trois conférences proposées par cette importante institution qui partage son action entre la recherche historique, la publication de ses travaux et la transmission du patrimoine calédonien. La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet, président de la SEH-NC, à 14h30.

Louis Antoine de Bougainville (1729-1811) nommé capitaine de vaisseau dirige en 1766, à bord de la Boudeuse, la première expédition française autour du monde qui durera 28 mois. Fort de son expérience, il sera également sollicité pour préparer plusieurs autres expéditions maritimes, dont celle de Lapérouse et celle de Nicolas Baudin sur les côtes australiennes.

 

Un grand spécialiste du comte de Bougainville vit en Polynésie et est président d’une association des amis de Bougainville, Philippe est un ami, je vous recommande ses livres comme celui-ci-dessous. JP

 

Le fabuleux destin du comte de Bougainville, par Philippe Prudhomme. Paru en mars 2018

 

C’est en avril 1768 que l’expédition montée par Louis-Antoine de Bougainville arrive à Tahiti. Son séjour n’a duré que neuf jours et pourtant, il a changé le cours de l’histoire océanienne ; la nôtre également, car la relation de cette exploration a exercé une véritable influence sur la société de son temps.

 

Issu d’une famille bourgeoise aisée, Louis-Antoine de Bougainville est le modèle de "l’enfant des Lumières". Il a réussi à inventer sa vie comme il l’a voulu malgré les embûches, les médisances et les coups du sort.

 

Epris de liberté et de grands espaces, il a traversé le vaste monde avec une chance incroyable et son œuvre littéraire singulière a bercé les rêves de générations de lecteurs en recherche d’un ailleurs plus heureux.

 

Jalousé, calomnié dénigré ce « chevalier des Temps Modernes » était avant tout une personnalité forte qui aimait la vie. Il écrivait avec lucidité « Faire son devoir, c’est déjà le chemin du bonheur ». Une devise qui l’a conduit au sommet de la gloire, nous communiquant, à travers le temps, une conception idéale du bonheur que nous partageons encore avec lui, aujourd’hui.

 

Site de l'auteur : htt://lesamisdebougainville.wifeo.com

PRUDHOMME PHILIPPE

Chevalier des Palmes académiques pour services rendus Outre-mer, Philippe Prudhomme, Professeur de lettres-histoire. Il a suivi ses études à l'UER d'histoire de la Sorbonne où il a été marqué par son professeur Michel Mollat le grand médiéviste et père fondateur de l'histoire des "Grands Voyageurs". En histoire moderne il a suivi l'enseignement de Roland Mousnier sur la société "d'ordres".

 

En 1968 il se passionne pour la Révolution Française et c'est en bon disciple d’Albert Soboul qu'il entreprend ses premières recherches sur le rôle de la Franc-maçonnerie avant 1789. Après sa réussite au CAECET, il enseigne au lycée professionnel Benjamin Franklin près de Melun puis choisit de s’expatrier. Curieux hasard du destin, il a enseigné dans toutes les îles du Pacifique où Bougainville a séjourné. C'est donc en toute logique qu'il s'est très vite passionné pour l'épopée de ce célèbre navigateur pourtant très mal connu.

 

D'abord, en écrivant la biographie romancée d'Ahutoru premier Tahitien ayant séjourné en France, en 1769. Il a voulu réparer une injustice de l'histoire faite à ces deux personnages qui ont tant marqué de leur souvenir le "Siècle des Lumières" et qui furent injustement occultés quelques années après leur retour par le mystérieux naufrage de La Pérouse.

 

Il crée en 2008 l'association des Amis de Bougainville et un site internet devenu la référence sur cette période de la vie polynésienne.

 

Auteur éclectique et humaniste, il n'hésite pas à sortir des sentiers battus et, refusant tout dogmatisme, sa passion pour le siècle des "Lumières" comme son essai "Diderot et Bougainville" ne l'empêche pas de se pencher sur les problèmes du monde actuel en s'essayant au roman policier.

 

Son premier polar "On rit jaune à Tahiti" a reçu le prix des Etudiants de l'université de Polynésie française.

 

Membre de l'Association des Ecrivains de Langue française, il alterne avec fougue les ouvrages consacrés à notre époque et se replonge avec délectation dans le 18ème. Entre la réalité sordide et les valeurs qui ont fait la France. Dernièrement, il publie un conte original pour adultes et adolescents sur l'addiction dans notre société où il établit une parabole touchante entre la condition animale et celle des humains : "Les histoires d'ânes ne sont pas forcément des âneries".

 

En janvier 2016 il a été nommé responsable scientifique de la mission organisée par le Service Hydrographique d'Outre Mer et la marine nationale sous l'égide du Ministère de la culture de Polynésie française pour la recherches d'éventuelles ancres perdues par Bougainville dans la passe dite de "La Boudeuse" en 1768.

Partager cet article
Repost0

Appel à contribution pour un recueil collectif de nouvelles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Appel à contribution pour un  recueil collectif de nouvelles

Pour l'inspiration appuyez sur le bouton

Utilisation pédagogique : L'idée est de regrouper des textes permettant de lancer des études transversales entre les cours d'histoire et les cours de lettres ; et cela dans le cadre de l'adaptation continuelle des programmes et  l'appréhension des milieux locaux.

Typologie : éviter les articles historiques classique pour mêler histoire et fiction, écriture littéraire et approche historique ; aussi bien des nouvelles classiques que des approches théâtrales, poésies, etc.

Le calendrier est simple : remise des nouvelles avant le 1er mars 2020.

Taille : 3000 à 30.000 signes, soit 1 à 10 pages A4.

Divers : une ou éventuelles deux nouvelles par auteur ; times new roman, 12, justifié, corrections par les auteurs, puisque les coordonnateurs non ni les compétences ni les moyens de payer un relecteur salarié. Le contrat sera signé par Frédéric Angleviel pour une question technique : Edilivre ne donne de royalties que lorsque l'on arrive à 75 euro, donc si on partageait les royalties entre tous les auteurs, on n'arriverait jamais à l’autofinancement. Là, FA pourrait récupérer environ 100 euro de royalties au bout de deux ans (l’espoir fait vivre !). Edilivre prend à sa charge l'option de la couverture couleur (150 euro) et l'envoi d'un exemplaire gratuit à chaque auteur.

 

Ouvert à tous, forces du dedans et du dehors, auteurs débutants et confirmés.

Pas de concours, pas de prix, mais un exemplaire de l’ouvrage remis à titre gracieux à chaque participant.

Nos meilleurs sentiments

Paul Fizin & Frédéric Angleviel

 

A votre disposition pour toutes informations complémentaires

Toutes les bonnes volontés sont la bienvenue.

Les coordonnateurs, Paul FIZIN et Frédéric ANGLEVIEL

Contacts : paulfizin@gmail.com & fr.angleviel@ilcloud.com

le premier recueil de cette série paru en 2019 en vente sur le site Edilivre et à Calédo Livres

le premier recueil de cette série paru en 2019 en vente sur le site Edilivre et à Calédo Livres

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

L’association Livre mon Ami lance un appel à candidature pour la création du visuel de l’affiche de l’année 2020.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L’association Livre mon Ami lance un appel à candidature pour la création du visuel de l’affiche de l’année 2020.
L’association Livre mon Ami lance un appel à candidature pour la création du visuel de l’affiche de l’année 2020.

DATE LIMITE VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2020 !

 

Règlement :

 

Le candidat doit résider en Nouvelle-Calédonie.

 

Le concours est anonyme. Le projet présenté sera accompagné des renseignements suivants sous enveloppe séparée et cachetée :

Nom, Prénom. Date de naissance.

Adresse. N° de téléphone et impérativement une adresse courriel.

La mention manuscrite datée et signée : « Si son projet est élu par le jury le candidat donne droit à l’association Livre mon Ami d’utiliser le visuel proposé pour les affiches, marque-pages et autres supports pour l’année 2020.

 

Candidat mineur : il n’y a pas de condition d’âge mais tout candidat mineur devra accompagner son envoi d’une autorisation parentale signée qui sera jointe aux renseignements demandés : « Je soussigné(e) Nom, Prénom Adresse père, mère, tuteur… autorise mon fils, ma fille : Nom, prénom à participer au concours « Affiche Livre mon Ami 2020″ et certifie que mon enfant est l’auteur(e) de cette production ».

Participation d’une classe : en cas de participation d’un établissement scolaire, l’enseignant veillera lui-même au respect du droit à l’image des élèves. La mention, signée de l’enseignant, figurera sur le courrier : « Je soussigné(e), nom, prénom, établissement, fonction (et discipline en charge pour le secondaire), certifie que le présent projet est une production collective de la classe de (indiquer la classe).

 

Les lauréats des concours pour les affiches 2017, 2018, 2019 ne peuvent pas concourir.

 

Les écoles, collèges et lycées peuvent participer. Livre, Mon Ami précise alors que, en cas de sélection et par commodité, le chèque de 50000F sera fait à l’APE de l’établissement pour qu’elle récompense la classe ou l’équipe lauréate.

 

Le projet taille A4 verticale (portrait) sera présenté sous forme numérisée format Bitmap, PNG ou JPG sans compression sur clé USB, Cédérom ou dévédérom.

Si le fichier source est une image vectorielle, celle-ci pourra éventuellement être en plus insérée sur le support numérique.

 

– Il devra avoir une bonne résolution : 600 DPI au moins pour du A4 soit de 3508 X 4961 pixels minimum.

 

– Il devra être accompagné d’une impression couleur au format A4 et sera envoyé ou déposé à l’association (adresse et plan ici) avant vendredi 13 décembre 2020 à 15h00.

 

Cahier des charges :

 

Le projet est en mode portrait.

Le projet rendu ne devra présenter que le visuel. L’association se charge des textes. La partie haute (en général) sera alors occupée par le nom de l’association, la partie inférieure par les titres des ouvrages.

Le visuel devra évoquer nos lecteurs (filles et garçons de 10 à 12 ans), la Nouvelle-Calédonie (On pourra élargir à l’Océanie) et la notion de lecture-plaisir.

Il est conseillé d’aller consulter sur le site de Livre mon Ami les affiches primées ces dernières années.

L’utilisation, dans une composition, d’images ou photographies qui relèvent de droits d’auteurs est interdite.

Le Jury composé du bureau de l’association choisira le projet au cours du CA de décembre. Sa décision est sans appel.

 

Le lauréat verra les affiches et les marque-pages portant son visuel dans les écoles et collèges et recevra la récompense de 50000 CFP.

 

Association Livre, mon ami

BP 15432 – 98804 Nouméa Cedex

téléphone 27 87 86

livremonami'lagoon.nc

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

VAI en avant-première française au quai Branly le 28 novembre 2019

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

VAI en avant-première française au quai Branly le 28 novembre 2019

N. Whippy,'O. Guttenbeil-Likiliki, M. Freshwater, A. Jo Aumua, M. George, M. A. McCartney, D. Fuemana, B. Arahanga

 

Un panorama inédit de courts et longs métrages dédié aux langues autochtones, proposé par Greta Morton Elangué et Amalia Cordova à l'occasion de l'Année International des Langues Autochtones de l'UNESCO.

 

VAI (Site Quai Branly)

FIDJI, TONGA, SAMOA, NIUE, AOTEROA, ÎLES SALOMON | 2019

Nicole Whippy,'Ofa-Ki-Levuka Guttenbeil-Likiliki, Matasila Freshwater, Amberley Jo Aumua, Mīria George, Marina Alofagia McCartney, Dianna Fuemana, Becs Arahanga

- 1h30

- langues fidjienne, tongienne, roviana, samoane, māori des Îles Cook, niuean, anglaise et māori d’Aotearoa

- VOSTF

Ce nouveau long-métrage plein d’audace des producteurs de Waru (2017) est un hommage rendu au rôle des « Pasifika Sisters », ou femmes du Pacifique, quant au maintien et revendication de leur culture.

« La mer est ce qui nous rassemble, nous qui transpirons et pleurons de l'eau salée. »

Tourné à Fidji, Tonga, Kuki, Samoa, Niue, Aotearoa (Nouvelle-Zélande), ainsi qu’aux îles Salomon, le film raconte le voyage d'une femme, Vai, jouée tour à tour par huit actrices autochtones différentes. Avec pour fil conducteur l’élément marin, qui se dit vai dans chacun de ces pays, chaque épisode met en exergue la diversité des cultures de ces îles du Pacifique.

Donnant l’opportunité à neuf réalisatrices wahine de faire entendre leur voix en reprenant le contrôle sur leur propre histoire, le film rend compte de la complexe réalité de l’ensemble des enjeux sociétaux contemporains rencontrés par les femmes dans le Pacifique.

 

Catégorie : Cinéma (dans le cadre d'un cycle)

Durée : 01:30

Lieu : Salle de cinéma

Date :

Le jeudi 28 novembre 2019 de 19:50 à 21:20

Accessibilité : Handicap moteur

Public : Tous publics

Gratuit (dans la limite des places disponibles)

 

Dans le cadre de : Films d'auteur / Langues ancestrales

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de DumbéaRemise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Ce samedi 23 novembre à partir de 14h00 la remise des prix a eu lieu devant un public nombreux et une partie des participants.

Après le mot d’ouverture de la responsable de la bibliothèque Sabrina Rosa-Asik et d’une représentante de la Ville de ville de Dumbéa, des extraits des nouvelles ont été lus d’une formidable manière par une professionnelle qui est par ailleurs enseignante qui a fait participer ses élèves avec des textes en espagnol et en français. Ces deux dames ont rivalisé de talent pour lire les beaux textes en lice, le sujet se prêtait à l’émotion et il y en a eu. Ces lectures étaient ponctuées de musique ou de bruitages adaptés à chaque lecture. Bravo aux lectrices !

La grande gagnante au centre de la photo a raflé deux prix celui du public et le 1er prix
La grande gagnante Estelle Poncet au centre de la photo a raflé deux prix celui du public et le 1er prix

   Ces lectures ont été suivies de la remise des prix en présence du jury et l’après-midi s’est terminée autour d’une collation à laquelle était conviés les participants et les membres du jury.

 

Ce concours a été organisé dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la Femme.

Le thème : « Lettre à ma mère » devait apparaître dans la nouvelle en plus du titre. La mère étant une source inépuisable d’inspiration. Les participants ont tous reçu un cadeau.

-1er prix et prix du public : Estelle Poncet

-2e prix : Séverine Abdelkader

-3e prix : Katia Cateine

Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa
Remise des prix du concours de nouvelles Lettre à ma mère de la médiathèque de Dumbéa

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Rémy Moyen auteur d’Arrêt sur images, 1984-1989, Les événements, un livre rare mais encore disponible.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Rémy Moyen auteur d’Arrêt sur images, 1984-1989, Les événements, un livre rare mais encore disponible.

Arrêt sur images, 1984-1989 Broché – 2004 disponible sur Amazone d’occasion suivre le lien Une nouvelle version a été publié s’adresser à votre libraire Calédo Livre ou le distributeur Pacific Book in.

 

Rémy Moyen est un formidable témoin des événements. Ancien pêcheur de langoustes, Rémy Moyen deviendra photographe à Nouméa. Il collabore, en freelance, à différents titres de la presse locale, puis ouvre un labo de développement. Jusqu'au jour où, sans hésiter une seconde, il accepte de devenir correspondant permanent de l'Agence France Presse. Nous sommes en 1984, l'année où les Événements embrasent la Nouvelle-Calédonie.

 

Rémy Moyen est un ami, retraité actif , il est licencié en natation au CNC et nage régulièrement. JP voir son maillot, oublié à plusieurs reprises dans le vestiaire

 

RÉMY MOYEN - PHOTOGRAPHE AU GRAND CŒUR (court extrait d’un article de Made In)

Voyageur dans l'âme, le photographe Rémy Moyen a posé en 1975 ses valises et ses objectifs en Nouvelle-Calédonie.

 

Photo : Rémy Moyen by Rémy Moyen

Paru dans : Made In N°32 décembre 2014

 

Derrière son objectif, Rémy Moyen a été un témoin de l'histoire calédonienne. Alors qu'il décide de mettre un terme à son métier de reporter-photographe, une version actualisée de son ouvrage sur les Événements, Arrêt sur images, vient d'être publié. Un témoignage photographique poignant.

Si Rémy Moyen cultive désormais son jardin et redonne vie à une vieille Mini, personne n'a oublié le photographe aux yeux bleus et aux boucles blondes rebelles qui collaborait à de nombreux magazines locaux. Et surtout pas, les journalistes qui l'ont côtoyé... Derrière son objectif, Rémy a passé presque quarante années à capter la vie du Caillou. Parti de la métropole en stop avec trois autres copains, ce baroudeur dans l'âme pose en 1975 son sac à dos en terre calédonienne, territoire dont il ne sait pas grand-chose, mais avec l'envie de goûter aux frissons de l'ailleurs. « L’envie de découvrir le Pacifique Sud, précise-t-il, s'est déclenchée après la sortie du film de Barbet Schroeder, La vallée, qui se déroule en Nouvelle-Guinée.»

 

SOIF DE LIBERTÉ

Il passe son enfance et son adolescence à Madagascar, pays de son cœur, où son père est préfet ; puis il commence des études de kinésithérapeute à Montpellier. Mais il y étouffe.

 

« Le décalage était grand entre la vie à Madagascar aux parfums de liberté et celle de la métropole où je me sentais à l'étroit », se souvient Rémy. Pour répondre à l'appel du large qui le démange, il participe en tant que photographe en 1971 au premier raid Paris-Persépolis en 2CV, organisé par Citroën. Une expérience d'un mois qui le réjouit. L'année suivante, direction l'Afrique, avec un ami et toujours en 2CV, jusqu'à Bangui. « Une traversée inoubliable du Nord au Sud, notamment ces incroyables paysages du désert du Sahara. »

 

CORRESPONDANT DE L'AFP … (suite) suivre le lien pour l'article en totalité

 

PS : Depuis 2017, la mini dont il est question dans l’article roule. Verte comme une olive et aussi petite, c’est une réussite dont il peut être fier, une voiture de collection restaurée amoureusement.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

A l'occasion de la sortie du conte "Les Fables du caillou", retrouver Bernard Berger en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique samedi 23 novembre de 10h00 à 12h00.

 

"Le géant qui pleurait" est un conte original destiné aux enfants de 3 à 6 ans.

 

Bonus : Scannez le livre grâce à l'appli "Fables Audio" et laissez Hmej Wenehoua vous conter les fabuleuses aventures de Timek.

 

Retrouvez d'autres histoires des fables du caillou en dessin animé sur Fables du caillou de Bernard et Stephan Berger

 

La Brousse en Folie Productions

La Brousse en Folie Productions est le développement des Éditions La Brousse en Folie.

Depuis 2016 quatre dessins animés de 13 minutes sont réalisés chaque année.

Le géant qui pleurait conte Les Fables du caillou, en dédicace à la boutique Les Arts du Pacifique

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>