Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alain Funel un bénévole au service de la culture récompensé avec douze autres personnes.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo Joël PAUL octobre 2019

Photo Joël PAUL octobre 2019

Il est aussi très présent dans les associations qui œuvrent autour de la littéraire et de la langue française.

Article LNC du 01/01/2019

 

Alain Funel, Délégué Régional Outre-mer Nouvelle Calédonie

 

Portrait de Alain Funel, Délégué Régional Nouvelle-Calédonie du site de la fondation du bénévolat :

 

Pourquoi êtes-vous devenu bénévole ?

J’aime apporter mon aide aux personnes autour de moi, dans le culturel, le social, le sport et d’autres domaines

 

Votre définition du bénévolat ?

Donner sans attendre en retour

 

Votre meilleur souvenir ?

Être manager d’un groupe de string band (musique Vanuataise) pendant 6 ans

 

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à s’engager ?

Ca apporte beaucoup de joie, peu de reconnaissance mais beaucoup d’amitiés

 

Alain Funel avait déjà été récompensé comme en 2018 :

 

Remise des diplômes de la Promotion 2017 - GRAND EST qui a eu lieu le mercredi 31 janvier 2018 à la Maison du Sport du Comité Territorial Olympique et Sportif Français (affilié au C.N.O.S.F).

 

De gauche à droite devant : Alain FUNEL (vermeil), Jacques MAUBOUSSIN (vermeil), Mme Sylvia TUIHANI adjointe à la mairie de Dumbéa, Yvon CARIOU (vermeil), Daniel FOUCAUD (or), Pascal CHUVAND (argent),

 

De gauche à droite à l’arrière : Avec la casquette Philippe THEPINIER (or), Jean-Claude OUTYOUTE (or), Giuseppe DE MARIA (or), Albert KERAVEC (délégué régional), derrière Roger GASTALDI (or), Joël GUILLERM (or), Jean-Louis DUCOIN (vermeil).

 

Absent : Jean WASMAN (vermeil) décédé.

 

Yvon CARIOU - Délégué Régional adjoint du C.N.B de Nouvelle-Calédonie.

Alain Funel présent dans toutes les manifestations en rapport avec la francophonie

 

Partager cet article
Repost0

1878 : deux regards sur l’Histoire sur CASOAR, blog né de la collaboration d’élèves ou anciens élèves spécialisés en arts et anthropologie de l’Océanie à l’École du Louvre de Paris.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

1878 : deux regards sur l’Histoire

PUBLIÉ LE 30 octobre 2019

     C’est un tout petit livre rouge qui ne paye pas de mine. Mais il contient trois choses essentielles : les carnets de campagne d’un artilleur bourguignon, un récit de guerre kanak1 et une présentation d’Alban Bensa. Il est publié par Anacharsis, maison d’édition dont la devise est « Rencontres entre cultures », au sein de la collection Framagouste (qui entend dépasser les « chatoiements d’un exotisme de pacotille »)2 parmi un ensemble de témoignages, de récits de voyage, et de portraits sans fars du colonialisme… Suivre ce lien pour la suite

 

1878

CARNETS DE CAMPAGNE EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Michel Millet

 

Précédé de La Guerre d’Ataï, récit kanak

Présentation d’Alban Bensa

Nouvelle édition

 

En 1878, les Kanak de Nouvelle-Calédonie, écrasés par la machine coloniale française, se révoltent sous le commandement du chef Ataï. La France fait donner la troupe, et c’est ainsi que Michel Millet débarque à Nouméa comme simple artilleur.

 

Michel Millet consigne dans ses Carnets de campagne les marches et contremarches à pousser dans la forêt moite un canon qui s’enlise, parle des privations, du sommeil rare, des ennemis invisibles, des colons et des bagnards, de cette Grande Insurrection noyée dans le sang.

 

Mais les carnets de Michel Millet ne sont pas un simple document. Tout juste alphabétisé, il entre en littérature par effraction. Ignorant toutes les conventions, orthographiques, syntaxiques ou grammaticales, il se fabrique une écriture sans équivalent, qui parvient, à force de volonté, à une puissance saisissante. Ses phrases, en touches impressionnistes, souvent pleines d’humour, peignent cette armée française en campagne, évoquant comme par inadvertance le Casse-pipe de Céline. Et sous sa plume surgissent les atmosphères de la Grande Terre plongée dans le chaos : villages de cases brûlés, colons massacrés, têtes de Kanak tranchées et portées en trophées...

 

La Guerre d’Ataï, telle que la dénomment les Kanak, est encore aujourd’hui dans les mémoires ; la traduction d’un récit contemporain face au texte de Millet dévoile, entre la parole kanak et l’écriture au ras du sol du soldat français, l’abîme d’incompréhension qui sépare les deux mondes. Une déchirure que l’on cherche toujours à exprimer par de justes mots.

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

La Société d'Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie fête ses 50 ans ! Avec des conférences au musée maritime

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La Société d'Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie fête ses 50 ans ! Avec des conférences au musée maritime

 

Samedi 30 novembre 2019 dès 14h30

Dans le cadre du cinquantenaire de la Société d’Etudes Historiques de la Nouvelle-Calédonie (SEH-NC), le musée maritime de Nouvelle-Calédonie a le plaisir d’accueillir trois conférences proposées par cette importante institution qui partage son action entre la recherche historique, la publication de ses travaux et la transmission du patrimoine calédonien.

La vie et l’œuvre de Louis Antoine de Bougainville, par le Professeur Gabriel Valet, président de la SEH-NC,  à 14h30

Louis Antoine de Bougainville (1729-1811) nommé capitaine de vaisseau dirige en 1766, à bord de la Boudeuse, la première expédition française autour du monde qui durera 28 mois.

Fort de son expérience, il sera également sollicité pour préparer plusieurs autres expéditions maritimes, dont celle de Lapérouse et celle de Nicolas Baudin sur les côtes australiennes.

Ernest Massoubre, industriel et homme politique, par Jerry Delathière, vice-président de la SEH-NC, à 15h45

Ernest Massoubre (1888-1943), industriel et homme politique calédonien est le créateur, à Nouméa, des Forges françaises de l’Océanie (ateliers Massoubre), spécialisées dans la réparation de navires. Devenu maire de Nouméa dans les années trente, il participe au ralliement à la France Libre et accueille les troupes américaines en mars 1942.

La collection de coquillages et animaux marins de Joseph Banuelos cédée au général Alexander Patch, par Jean-François Burcke, membre du Conseil d’Administration de la SEH-NC, à 17h

En 1942, lors de sa présence en Nouvelle-Calédonie, le Général Patch admire la collection de coquillages et poissons que possède, dans son hôtel de La Foa, Joseph Banuelos. Ce dernier, lui promet alors de la lui donner si les Américains remportent une grande victoire… Cette collection repose aujourd'hui à la Smithsonian Institution, à Washington.

Durée env. 1h pour chaque conférence

Entrée libre dans la limite des places disponibles

(Source Musée maritime)

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

10e édition de Paris Games Week avec nous, du 30 octobre au 3 novembre 2019 avant WEG-019, du 9 au 11 Novembre à la maison des artisans de Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

10e édition de Paris Games Week avec nous, du 30 octobre au 3 novembre 2019 avant WEG-019, du 9 au 11 Novembre à la maison des artisans de Nouvelle-Calédonie

Ecoutez la musique qui accompagne cet article

PGW, la Paris Games Week est de retour du 30 octobre au 3 novembre 2019. Ce grand rendez-vous est l'occasion de tester de nombreux jeux en avant-première, de rencontrer les influenceurs et les joueurs pros et de découvrir les formations du jeu-vidéo, pour faire de sa passion sa vocation.

En savoir plus sur (suivre le lien)

 

Sur le Caillou la fête approche :

Atelier / Rencontre avec Crisse

Public · Organisé par Bibliothèque Bernheim et SCI - FI CLUB

Mercredi 6 novembre 2019 de 14:00 à 17:00

Didier Crisse est invité cette année pour le WEG, un partenariat bibliothèque Bernheim et au Sci-Fi Club.

Auteur et dessinateur de bande dessinée, comme "L’épée de cristal, Kookaburra, Atalante ou Lunna".

Il sera donc présent le 9 et le 10 Novembre pour vous dédicacer ses ouvrages, mais il vient aussi avec des dessins originaux (A partir de 3 000f l’original).

 

Donc si vous êtes intéressé pour le découvrir et/ou pour une dédicace,

rendez-vous au WEG-019, du 9 au 11 Novembre à la maison des artisans.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Yuri Kuroda, violoniste de grand talent à Nouméa invitée par le Trio Passion

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Extrait de son talent écoutez !

 

Yuri Kuroda, violoniste de grand talent, charme son public par la grâce, la ferveur et la délicatesse de son archet.

 

   Née à New York, elle commence ses études de violon à l’âge de cinq ans avec Satoru Arai, au “Suzuki Talent Institute” à Kyoto.

   En 2003, elle travaille avec Maître Gérard Poulet dans sa classe à l’Ecole Normale de Musique de Paris, où elle obtient le “Diplôme Supérieur de Concertiste” à l’unanimité.

   Lauréate de nombreux concours internationaux, Yuri se produit régulièrement en soliste dans le monde entier.

   Elle est l’invitée de salles prestigieuses parmi lesquelles on cite : Théâtre des Champs-Elysées, Salle Gaveau, Salle Cortot, Palais Prinz Carl en Allemagne, Tokyo Opera City Hall, Kyoto Concert Hall au Japon…

    Elle joue sur un violon de Guarnerius (1697) aimablement mis à sa disposition par un mécène japonais.

 

Invitée pour la première fois à Nouméa par Trio Passion, pour un magnifique récital en solo avec son instrument exceptionnel.

 

   De Bach à Paganini, le programme saura sans aucun doute susciter les émotions fortes ou à fleur de peau, et émerveiller les oreilles ! (Source eticket)

 

Et aussi à la Villa Cachée, une occasion de découvrir ce lieu. Merci à mon copain Luc Camoui d’avoir attiré mon attention sur la présence de cette violoniste de grand talent. JP

Yuri Kuroda, violoniste de grand talent à Nouméa invitée par le Trio Passion
Yuri Kuroda, violoniste de grand talent à Nouméa invitée par le Trio Passion

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Causerie sur le livre Yeiwene,Yeiwene de Hamid Mokaddem et Le Oui minoritaire de Luc Énoka Camoui et Georges Waixen Wayewol en présence des auteurs

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie sur le livre Yeiwene,Yeiwene de Hamid Mokaddem et Le Oui minoritaire de Luc Énoka Camoui et Georges Waixen Wayewol en présence des auteurs

La causerie se passera à la médiathèque communale de Pouébo le Jeudi 31 0ctobre 2019 de 18h à 19h.

 

 

YEIWENE YEIWENE Construction et Révolution de Kanaky (Nouvelle-Calédonie)

 

Trois hommes, trois militants, Jean-MarieTjibaou, Éloi Machoro et Yeiwene Yeiwene ont marqué dans les années 80 l'irruption du peuple kanak sur la scène internationale. Tous les trois ont été assassinés et ont donné leur vie pour l'émancipation de leur peuple. À l'extérieur de Kanaky ( Nouvelle-Calédonie ),  Yeiwene Yeiwene est relativement peu connu et souvent présenté comme le "lieutenant" de Jean-Marie Tjibaou. Par cet ouvrage, Hamid Mokaddem entend démontrer l'importance de ce leader, de par sa personnalité indépendante et sa contribution politique décisive. Il voudrait inciter les jeunes Kanak à s'emparer de leur histoire trop souvent écrite par d'autres.

    En s'appuyant tout autant sur les documents et archives que sur les récits des acteurs, témoins et familiers de Yeiwene Yeiwene, il retrace ainsi les évènements qui ont vu la naissance du mouvement national kanak jusqu’à la séquence révolutionnaire des années 80 aux accords de Matignon-Oudinot et de Nouméa. Un outil précieux pour 2018 année du référendum sur l’avenir de ce territoire colonisé depuis 1853.

 

    Hamid Mokaddem est professeur agrégé de philosophie à l’Institut de formation des maîtres de Nouméa. Il vit et travaille en Nouvelle-Calédonie depuis 1989. Auteur de plusieurs ouvrages dont Ce souffle venu des ancêtres... L’œuvre politique de Jean-Marie Tjibaou, aux éditions Expressions et de nombreux articles scientifiques sur l’Océanie.

 

En vente à Nouméa au prix de 1 710 XPF / 14.31€ et par le net sur Book’in Pacific

 

Hamid Mokadden sera l’un des invités du salon Lire en Polynésie

Dates du salon : du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019

Lieu : La Maison de la Culture/ TFTN

Thème : Histoires d’îles

 

Le Oui minoritaire (édition Courte Echelle-Transit/Expressions 2018)

Collection Kanaky-Calédonie, La Courte Échelle / Éditions du Transit, 2019

 

Reportage, document politique, actualité

Lors du référendum du 4 novembre 2018, à la question « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? », 56,7 % des électeurs ont répondu non et 43,3 % oui. Le score des indépendantistes a été plus fort que prévu et a rendu espoir au peuple kanak.

 

Les textes de ce livret sont ceux d’acteurs impliqués dans le devenir souverain du pays (Hamid Mokaddem, Luc Énoka Camoui, Georges Waixen Wayewol, Aurore Hamene). Un chercheur du Japon (Makoto Katsumata) exprime également son point de vue.

Ce livre est disponible chez Calédo Livres au prix de 855 XPF / 7.16€

Plus sur ecrivainducaillou

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

L'ACCORD DE NOUMÉA Lexique et repères pour la sortie par Jean-Baptiste Manga et Luc Steinmetz, co-auteur du lexique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'ACCORD DE NOUMÉA Lexique et repères pour la sortie par Jean-Baptiste Manga et Luc Steinmetz, co-auteur du lexique

L'Accord de Nouméa a constitué une véritable boussole de la vie politique, économique, sociale et même culturelle de la Nouvelle-Calédonie. La sortie de cet accord est délicate et porte de lourds enjeux que cet ouvrage aide à connaître.

 

Collection : Portes océanes

OCÉAN PACIFIQUE Nouvelle Calédonie

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE

DATE DE PUBLICATION : 23 OCTOBRE 2019

Livre papier : 12 chez L’Harmattan

Jean-Baptiste Manga est docteur en droit, historien et chercheur. Il enseigne en Nouvelle-Calédonie.

Luc Steinmetz est juriste et historien. Il est reconnu comme un spécialiste de la vie politique calédonienne.

 

Du même auteur :

DES PÉRÉGRINATIONS DU DROIT DES PEUPLES À DISPOSER D'EUX-MÊMES

Nouvelle-Calédonie - Nunavut

Jean-Baptiste Manga

Préface du professeur Jean-Yves Faberon ; Prologue du Père Roch Apikaoua

Que devient le principe des peuples à disposer d'eux-mêmes à l'heure de la mondialisation ? Reste-t-il ce qu'il était à l'origine ? A supposer qu'il se transforme, quelles en sont les causes et comment se traduit-il dans les formes politiques, les structures de droit public et au-delà ? Pour y répondre, la Nouvelle-Calédonie et le Nunavut, deux entités aux trajectoires différentes, servent de champ d'investigation intéressant car elles représentent deux formes d'exercice du principe, et deux "utopies concrètes" où se construisent des solutions originales.

 

NB : On oublie trop souvent que deux directeurs de collection des éditions L’Harmattan sont calédoniens. Les livres de ces collections sont marginalisés. À peu près 80 livres depuis 10 ans ont beaucoup de mal à trouver un public.  JP

Exemple de livres dans cette collection

Exemple de livres dans cette collection

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Sylvain Derne, lauréat du Prix Lagneau, est actuellement à Paris présenter son roman Le souffle des Invisibles.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Sylvain Derne, lauréat du Prix Lagneau, est actuellement à Paris présenter son roman Le souffle des Invisibles.

L’auteur originaire de Nouvelle-Calédonie Sylvain Derne, lauréat du Prix Lagneau, est actuellement à Paris.

.Il sera présent à la MVAC 1-2* (5 bis rue du Louvre, 75001) ce mardi 29 octobre à 16h pour présenter son roman « Le souffle des Invisibles ».

Venez nombreux !

 

*Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 12e arrondissement

Partage d’une information SIAPO France une association vraiment dynamique.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

2019 : 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires... c’est bientôt

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photos JP 2017
Photos JP 2017
Photos JP 2017

Photos JP 2017

Photo JP 2017

Photo JP 2017

Encore une quinzaine de jours à attendre et le plus beau salon littéraire du Pacifique débutera. Ci-dessous présentation de ce salon des îles qui a pour thème, « Histoires d’îles ». Un merveilleux souvenir pour moi, j’ai eu le privilège d’y assister en 2017. JP

 

PRÉSENTATION DE L’AETI

 

L’Association des Editeurs de Tahiti et des îles (AETI) est une association loi 1901. Elle est composée des éditeurs suivants :

 

• Editions Au vent des Iles

• Editions Haere Po

• Editions des Mers Australes

• Société des Etudes Océaniennes

• Editions Maevalulu

• Editions Rocher à la voile

• Editions Univers polynésien

• Editions ‘Ura

• Association Littérama’ohi

 

Les objectifs de l’Association

• Créer une dynamique dans le secteur des métiers du livre

• Encourager les auteurs locaux

• Diffuser le livre à un plus large public

• Créer l’occasion de rencontres et d’échanges

• Représenter le secteur de l’édition de la Polynésie française lors de rencontres internationales

 

Les actions menées

• Création du Salon du Livre en Polynésie française en 2002

• Participation aux mini-salons du livre en Polynésie : îles Australes, îles Marquises (Ua Pou depuis 2016, Nuku Hiva), Moorea, Taravao, Raiatea, Bora Bora, Papara, Noël en livres (2014), Huahine (depuis 2016) et Hao (archipel des Tuamotu) en prévision pour 2019

• Participation aux salons internationaux : Salon du livre de Paris, Salon du livre jeunesse de Montreuil, Salon International du Livre d’Océanie en Nouvelle-Calédonie (SILO)

• Création de partenariats avec les collectivités françaises du Pacifique. Ainsi, un pavillon Océanien a été créé pour le salon du livre de Paris, en 2006, pavillon cofinancé par la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française

 

À PROPOS DE LIRE EN POLYNÉSIE

À l’initiative de l’Association des Éditeurs de Tahiti et des îles et grâce au soutien de partenaires publics et privés, la première édition du Salon du Livre s’est tenue en l’an 2002 avec pour objectif de réunir tous les acteurs œuvrant pour la diffusion et la promotion du livre en Polynésie française. Fort du succès rencontré auprès du public et des participants, cette initiative a été reconduite les années suivantes en privilégiant la rencontre d’auteurs du Pacifique, dans une optique d’ouverture régionale. Créant ainsi une dynamique intra-pacifique, des liens forts ont été tissés, qui ont permis de rapprocher les iliens de toute la zone géographique, passant au-delà de la barrière de la langue. Cet événement est, depuis sa seconde édition, co-organisé par l’AETI et la Maison de la Culture de Papeete - TFTN.

 

L’ambition

Devenir un événement culturel majeur du Pacifique. À l’instar du FIFO (Festival International du Film d’Océanie), ce salon devient un moment fort, au retentissement médiatique national. Faire reconnaître la littérature polynésienne et générer un véritable marché du livre, viable économiquement.

 

Une progression constante

Le premier salon, en 2002, a reçu la visite d’à peu près 3000 personnes, hors scolaires. Nous en étions en 2015 entre 6 500 et 7 000 visiteurs, auxquels il faut rajouter quelques 1500 scolaires. Taux de fréquentation maintenu en 2018, bien que les scolaires représentent à eux seuls un flux de près de 2 000 visiteurs. De nombreux visiteurs souhaitent découvrir le monde du livre et ses acteurs installés pendant ces quatre jours de fête littéraire. Les exposants ont remarqué le désir grandissant de rentrer en discussion avec eux.

 

Une dimension éducative et sociale

Le Salon du livre “Lire en Polynésie” s’inscrit dans une volonté générale d’initiation du jeune public aux livres. C’est pourquoi l’Association donne la part belle à la jeunesse. Apporter aux jeunes une connaissance approfondie sur les diverses formes de la littérature jeunesse est le meilleur moyen de les sensibiliser et de les inscrire dans une démarche de découverte et de connaissance. Aussi, il est certain que des ateliers d’écriture, de lectures, des rencontres avec des auteurs et des professionnels du métier du livre apporte une proximité avec les jeunes et ne peut que susciter leur intérêt.

Depuis 2015, le partenariat établit avec le Centre de lecture (antenne de la DGEE dédiée au livre) ne cesse de se développer et rencontre un franc succès, notamment grâce aux cycles de rencontres dans les établissements scolaires proposés sur Tahiti et Moorea, avec deux à trois auteurs et illustrateurs jeunesse invités au Salon « Lire en Polynésie ».

 

Une dimension économique

Un des objectifs du salon est de favoriser la reconnaissance des acteurs du métier du livre par les visiteurs et par les invités. Il s’agit de fédérer ces métiers, de faire exister la production littéraire locale et de soutenir la filière du livre. Pour cela, des rencontres avec les publics scolaires permettent de leur faire découvrir la chaîne du livre et l’ensemble de ses métiers.

 

Une dimension artistique et festive.

Le salon du livre est un rendez-vous où se côtoient des artistes, où se croisent dans un esprit de rencontres et d’échanges conviviaux, poètes, auteurs, conteurs, chercheurs, passionnés et bien d’autres encore. Des prix, des points de rencontre entre les auteurs et le public, des lectures, des conférences, des débats, des spectacles montrent que le projet va bien au-delà d’une manifestation, et que c’est bien autour de l’échange, de la création, du livre et de l’écriture que ce salon trouve son unité.

De même, les échanges entre écrivains invités et locaux permettent de créer des liens littéraires qui perdurent au-delà de la manifestation et mènent parfois à la réalisation de projets littéraires communs.

EN BREF

Dates du salon : du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019

Lieu : La Maison de la Culture/ TFTN

Thème : Histoires d’îles

Les invités : Nous nous efforçons d’inviter des auteurs de référence en accord avec le thème du salon et de permettre des échanges entre invités du Pacifique, des invités internationaux et métropolitains et les acteurs locaux (écrivains, illustrateurs, traducteurs, éditeurs, libraires…), professionnels du livre et lecteurs. Le rayonnement régional de la manifestation bénéficie d’un fort ancrage territorial, issu de partenariats empiriques avec des acteurs publics et privés, engagés en faveur de la Culture et de la lecture publique, en particulier.

 

« Lire en Polynésie » est ainsi une belle occasion pour notre littérature du Pacifique de rencontrer les littératures d’ailleurs. Les échanges et les rencontres sont autant d’opportunités qui permettront à nos auteurs d’être connus et reconnus dans le pacifique mais aussi au sein d’une littérature mondiale.

 

Au programme de cette 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires...

Le thème retenu pour ce salon 2019 est Histoires d’îles, l’occasion pour les littératures insulaires de se rencontrer, de se découvrir, d’échanger et de se retrouver autour de ce qui les rapproche, les unit mais aussi de ce qui les rend uniques.

 

Une quinzaine d’invités, auteurs, illustrateurs, artistes et acteurs du monde du Livre, donnent rendez-vous aux lecteurs du Fenua lors de présentations d’ouvrages, rencontres, tables rondes, conférences et dédicaces. Les éditeurs polynésiens présenteront près de 30 nouveautés, accompagnés des écrivains locaux. Des ateliers d’illustration et d’écriture, des projections de films et documentaires sont proposés au public, avec un programme d’animations spécifique dédié à la jeunesse et aux familles le weekend.

 

Des histoires

À Découvrir, écouter, lire et savourer, à offrir, à échanger et partager, à écrire, lire et dessiner, à voir et à chanter…

 Le plein d’histoires pour petits et grands.

Photos 2017 JPPhotos 2017 JP

Photos 2017 JP

2019 : 19ème édition de Lire en Polynésie : les îles et leurs histoires... c’est bientôt

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Marché Lucien et Drôles Histoires de Pétoche en images

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Marché Lucien et Drôles Histoires de Pétoche en imagesMarché Lucien et Drôles Histoires de Pétoche en imagesMarché Lucien et Drôles Histoires de Pétoche en images
Marché Lucien et Drôles Histoires de Pétoche en images
Fil L'enchanteur animateur à contacter 79 96 09

Fil L'enchanteur animateur à contacter 79 96 09

Josiane Boudière en plein show
Josiane Boudière en plein show Josiane Boudière en plein show Josiane Boudière en plein show
Josiane Boudière en plein show Josiane Boudière en plein show

Josiane Boudière en plein show

Le Marché de Lucien est un événement populaire ouvert à tous qui se tient tous les derniers samedis de chaque mois, organisé autour de valeurs telle que le partage, l’écocitoyenneté, et les savoir-faire alternatifs.

 

Venez découvrir en famille,

de 9h à 15h,

des exposants et des associations proposant de l’artisanat,

des produits maraîchers, et des animations !

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>