Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Basuco de Guillaume Berger à la causerie de mercredi à la librairie Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Guillaume Berger et Joël PAUL et Mathieu Solier qui a participé à la causerie avec des lectures d'extraits.
Guillaume Berger et Joël PAUL et Mathieu Solier qui a participé à la causerie avec des lectures d'extraits.Guillaume Berger et Joël PAUL et Mathieu Solier qui a participé à la causerie avec des lectures d'extraits.

Guillaume Berger et Joël PAUL et Mathieu Solier qui a participé à la causerie avec des lectures d'extraits.

Avec Basuco le dernier roman de Guillaume Berger, le public et les amateurs de littérature ont pu faire un voyage en Amérique du Sud avec un auteur calédonien. Pas pour faire un voyage idyllique mais plutôt une plongée dans l’envers du décor. L’Amérique du Sud de Guillaume Berger n’est pas l’Amérique carte postale comme dirait Chantal Spitz. Le récit du voyageur est périlleux mais avec une réflexion sur l’homme européen conquérant, sur les rapports entre communautés qui a permis au Globe-trotter calédonien, le narrateur, de s’interroger sur les relations entre les humains de son île natale. Basuco, c’est un voyage existentiel, riche en expériences vécues souvent douloureuses d’où le sous-titre Un règlement de compte. Mais avec qui ? Avec le protagoniste Pierre, mais peut-être aussi avec la Terre entière car la descente aux enfers du gringo l’a profondément marqué.

 

Ce récit est le fruit d’une résidence d’écriture au château Hagen. Merci à la province Sud de prendre enfin soin de ses écrivains voyageurs SDF, ancien résident de sordides favelas malfamées ou de maison en briques d’abode. Tiby Hagen s’est probablement retourné dans sa tombe de voir Guillaume installé dans sa belle demeure. Mais il a aussi surement découvert, comme ceux qui connaissent Guillaume Berger, un auteur pétri de talent, qui écrit comme savent le faire une nouvelle génération d’écrivains calédoniens avec leurs tripes, sans tabou.

 

La causerie s’est déroulée dans la bonne humeur, la dégustation d’un vin blanc « bio » y a peut-être contribué mais Guillaume a tellement de verve qu’il suffit de le brancher et d’écouter pur être conquis.

 

Ce livre des éditions Humanis est vendu 1 791 XPF / 14.99€ actuellement avec 10 % pour le lancement chez Calédo Livres. L’auteur sera l’un des invités calédoniens du prochain SILO en Nouvelle-Calédonie.

Le public avec tous le ténors de la littérature calédonienne. Jean Vanmai président de l'AENC ici avec mon fils a honoré cette soirée de sa présence.Le public avec tous le ténors de la littérature calédonienne. Jean Vanmai président de l'AENC ici avec mon fils a honoré cette soirée de sa présence.
Le public avec tous le ténors de la littérature calédonienne. Jean Vanmai président de l'AENC ici avec mon fils a honoré cette soirée de sa présence.Le public avec tous le ténors de la littérature calédonienne. Jean Vanmai président de l'AENC ici avec mon fils a honoré cette soirée de sa présence.

Le public avec tous le ténors de la littérature calédonienne. Jean Vanmai président de l'AENC ici avec mon fils a honoré cette soirée de sa présence.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

La causerie de Guillaume Berger mercredi 07 août 2019

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Montage photo valise Joël PAUL Copyright © 2019 ecrivainducaillou.over-blog.com
Montage photo valise Joël PAUL Copyright © 2019 ecrivainducaillou.over-blog.com

Montage photo valise Joël PAUL Copyright © 2019 ecrivainducaillou.over-blog.com

« J’ai cru que ma première nuit dans cette pension colombienne serait la dernière de ma vie. Aujourd’hui encore, il m’arrive de me réveiller au milieu de la nuit, hurlant de terreur comme j’ai hurlé cette nuit-là et croyant revoir chaque balafre, chaque tatouage du forcené qui enfonçait la porte de ma chambre. Je ne saurais dire combien de temps je suis resté à genoux, les mains sur la tête, à bredouiller qu’on m’avait déjà volé mon passeport, ma carte bancaire et mes trois cents dollars de secours… »

 

 

 

Né en 1984 à Nouméa, Guillaume Berger quitte le territoire à 18 ans pour entreprendre des études supérieures en France, mais abandonne rapidement les bancs de l’Université et jongle entre petits boulots et nuits d’écriture. À 23 ans, il remporte le concours d’écriture de la Province Sud de Nouvelle-Calédonie et s’envole pour l’Amérique du Sud. Il vit plusieurs années en Argentine, dans une maison d’adobe sans électricité ni eau courante où il écrit ses deux premiers romans, L’Exil est mon royaume et Les enfants de salaud tiendront leur bière en enfer. Il revient s’installer en Nouvelle-Calédonie en 2012.Son troisième roman, Basuco, est paru en juin 2019. Son écriture a été finalisée lors de la résidence de la Province Sud au Château Hagen dont Guillaume a été le lauréat en 2017.

 

Il sera l'un des invités du prochain salon du livre océanien au mois d'octobre en Nouvelle-Calédonie

Fiche SILO

Fiche SILO

Partager cet article
Repost0

L'anthropologue Jean Guiart est décédé

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'anthropologue Jean Guiart est décédé
Photo Joël PAUL jean Guiart avec Frédéric Rognon parle de Leehnart le 19 juillet 2018 chez Calédo Livres

Photo Joël PAUL jean Guiart avec Frédéric Rognon parle de Leehnart le 19 juillet 2018 chez Calédo Livres

Papeete, le 5 août 2019 - L'anthropologue Jean Guiart est décédé dimanche 4 août à son domicile à Punaauia à l'âge de 94 ans. 
Anthropologue et ethnologue réputé, spécialiste des arts et des religions de l'Océanie Jean Guiart était né en 1925 à Lyon. Durant sa longue carrière, le professeur Jean Guiart a été directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Etudes (EPHE) de 1968-1973, puis directeur du Laboratoire d'ethnologie du Musée de l'Homme de 1973 à 1988. Pendant sa retraite, il réside à Nouméa où il fonde en 1997 sa propre société d'édition, Le Rocher-à-la-Voile, puis à Tahiti. 
Jean Guiart est connu pour avoir réalisé de nombreuses recherches sur les arts et les religions de l'Océanie, notamment sur la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu (ex-Nouvelles-Hébrides). Il a apporté une importante contribution à l'étude de la société canaque. (Merci à Frédéric Angleviel pour le partage de cette triste information)

Site de l'anthropologue suivre le lien

Jean Guiart au salon de Papeete en Novembre 2017 photo Joël PAUL

Jean Guiart au salon de Papeete en Novembre 2017 photo Joël PAUL

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

7ème édition du Prix Littéraire Alain Decaux de la Francophonie Les résultats sont enfin connus ! André Brial auteur inscrit dans la catégorie Asie-Pacifique a obtenu un prix.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

7ème édition du Prix Littéraire Alain Decaux de la Francophonie Les résultats sont enfin connus ! André Brial auteur inscrit dans la catégorie Asie-Pacifique a obtenu un prix.

Vous avez été très nombreux à avoir participé à la 7ème édition du Prix Littéraire Alain Decaux de la Francophonie : 830 nouvelles nous sont parvenues, provenant de 54 pays différents, (voir article) merci à tous pour votre enthousiasme !

 

Le jury « Plus de 18 ans » était composé de 250 lecteurs volontaires de la région Hauts-de-France, de tous âges et de tous milieux socioprofessionnels, qui se sont réunis à plusieurs reprises à la Fondation de Lille entre février et juin 2019.

 

Le jury « 15 – 18 ans » était quant à lui composé de deux classes de lycéens inscrits en Seconde au Lycée International Montebello de Lille, qui ont  constitués un jury dans le cadre de l’option « Littérature et Société », animé par leur professeure Céline QUERSIN au cours du printemps.

 

Les choix ont été difficiles : la qualité nouvelles et la richesse des thèmes abordés ont été tels qu’il a été très difficile au jury de les départager !

 

Voici les lauréats par catégorie :

 

AFRIQUE

Catégorie 15 – 18 ans : Anasthasia Pearl KEBA – Enfant Soldat (Maroc/Gabon)

 

Catégorie + de 18 ans : Gils DA DOUANLA – Anonyme (Cameroun)

 

AMÉRIQUES

Catégorie 15 – 18 ans : Maëva ELELOUE – Mon été 2018 (France, Guadeloupe)

 

Catégorie + de 18 ans : Joan SÉNÉCHAL – Paco Marche (Canada)

 

ASIE – OCÉANIE

Catégorie 15 – 18 ans : Umut Mert KARACAOĞLU – Le Crayon et le Pinceau (Turquie)

 

Catégorie + de 18 ans : André BRIAL – La Nuit du Solstice (France, Nouvelle Calédonie)

 

FRANCE-EUROPE

Catégorie 15 – 18 ans : Marius LALANDE – Symphonie du Nouveau-Monde (France, Gironde)

 

Catégorie + de 18 ans : Wictorien ALLENDE – Les Pierres Sèches (France, Bouche-du-Rhône)

 

HAUTS-DE-FRANCE

Catégorie 15 – 18 ans : Chloé DUPONT – La vie (Nord)

 

Catégorie + de 18 ans : Hervé BEGHIN – La doublure écossaise (Nord)

 

Chaque lauréat bénéficiera d’un prix de 400 €.

 

Des mentions spéciales ont été attribuées à trois nouvelles :

Dominique MERVEN – Les Jours Brisants (Île Maurice)

Albert DARDENNE – Le tragique destin du Petit Comte Arbour (Belgique)

Gladys COUTURIER – Rendez-vous sous le tilleul (France, Maine-et-Loire)

Sur décision du jury, ces trois nouvelles seront publiées dans le recueil édité, en plus des nouvelles lauréates.

(Source site de l'organisation du prix)

 

Dès le mois prochain un recueil de nouvelles sera disponible chez l'éditeur Humanis. 

La nouvelle primée (« La nuit des solstices ») fait partie du recueil.

 

Laissez-vous emporter à bord du Calvados pour une inoubliable traversée du Pacifique, dans le Paris misérable du XIXe siècle, au fond d’une cave nouméenne pleine de vieux livres ou sur un îlot perdu du Vanuatu.

Ici et là-bas, jadis ou maintenant... oserez-vous franchir la porte du jardin d’Olga ?

 

L’imaginaire très libre et le rythme captivant des nouvelles d’André Brial ont valu à l’une des nouvelles de ce recueil le Prix littéraire Alain Decaux 2019 dans la section Asie-Pacifique.

 

« Bien écrit, bien construit, récit captivant... » .

 « Nous avons apprécié la fin et le rebondissement. »

« Surprenant, bien écrit, (...) sujet prenant. »    ..

« Bonne construction, fluide, fin originale. »

Partager cet article
Repost0

Le livre Lexique français-iaai/ iaai-français, de Daniel Miroux, vient d'obtenir le prix catégorie scientifique du salon insulaire d'Ouessant.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Daniel Miroux au sénat coutumier pour la sortie de son livre

Daniel Miroux au sénat coutumier pour la sortie de son livre

Le livre Lexique français-iaai/ iaai-français, de Daniel Miroux, vient d'obtenir le prix catégorie scientifique du salon insulaire d'Ouessant.

 

Trente ouvrages étaient cette année en compétition. La cérémonie de remise des prix a eu lieu jeudi 11 juillet, dans la nouvelle salle polyvalente d’Ouessant (Finistère).

 

Jeudi 11 juillet, le 21e salon international du livre insulaire a remis ses prix littéraires dans la nouvelle salle polyvalente de l’île d’Ouessant. 30 ouvrages étaient en compétition pour remporter les deux Prix du livre insulaire 2019.

 

Avec la baisse des donations des partenaires et le faible nombre d’ouvrages présentés, certains Prix (jeunesse, beaux livres, fiction) n’ont pas pu être renouvelés cette année.

 

Le palmarès 2019

Grand prix du jury/des îles du Ponant. Bernadette Thomas, pour Jeanne, il était une femme (Éditions Livres sans frontières)

 

Prix sciences. Daniel Miroux, pour Le lexique français-iaai et iaai-français (Alliance Champlain)

 

Les résultats du concours de nouvelles, sur le thème de Robinson Crusoé, seront dévoilés quant à eux dimanche, à 11 h 30.

Plus sur Daniel Miroux sur ce blo(suivre ce lien)

Lexique français-iaai, iaai-français

Le iaai, langue austronésienne, fait partie du groupe des langues océaniennes. Il est principalement parlé dans l’ile d’Ouvéa, appelée aussi Iaai, située dans l’archipel des Loyauté en Nouvelle-Calédonie.

C’est une langue riche de par sa phonologie et son système vocalique. Elle se caractérise également par l’absence de voyelle nasale et par une expression de la possession la plus développée, des langues kanak.

Dès l’établissement des missionnaires protestants, au milieu du XIXe siècle, la langue iaai a eu sa propre écriture avec la fixation d’une orthographe qui sert encore de référence aujourd’hui. La publication de la Bible, le Tusi Kap, en 1901, marque la diffusion écrite du iaai. À l’époque de très nombreux textes notamment religieux ont été écrits dans la langue.

L’écriture a toutefois subi, depuis, une évolution à la fois par le souci des linguistes de la rendre plus proche de la réalité en doublant, entre autres, les voyelles longues et aussi par la disparition de certaines consonnes dans plusieurs catégories de mots, celles-ci n’étant plus prononcées par les locuteurs, probablement en raison de la proximité de la langue avec le français.

Signe de vitalité, les lecteurs pourront trouver dans ce livre de nombreux mots de création récente liés à la vie quotidienne actuelle.

Publié dans Culture Kanak

Partager cet article
Repost0

Lire, par Bernard et Cécile Pivot aux Editions Flammarion

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Lire, par Bernard et Cécile Pivot aux Editions Flammarion

Bernard Pivot, Cécile Pivot

Lire !

Bernard Pivot, lecteur professionnel («Apostrophes», Lire, JDD) et sa fille Cécile, ardente lectrice amateur, confrontent leurs raisons, plaisirs et manières de lire, leur usage des livres, dans des textes très personnels, joliment illustrés, où le public des librairies et des bibliothèques… Lire la suite

Hors collection - Essais

Paru le 14/03/2018

Genre : Essais littéraires

 

On en parle :

 

« Un recueil de textes enlevés, drôles, enthousiastes, inédits, convaincants, nécessaires. »

Jean-Christophe Buisson LE FIGARO MAGAZINE

 

« Magnifique ! »

François Busnel LA GRANDE LIBRAIRIE

 

« Entrons, admirons et lisons "Lire !" »

Pierre Vavasseur LE PARISIEN

 

« Un livre joliment illustré, joyeux et passionné ! »

Bernard Lehut RTL

 

« Père et fille nous font partager les ouvrages qui les ont aidés, façonnés. À commencer par ceux qui les ont fait grandir. »

FLOW

 

Plus sur le blog de son biographe

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Palmarès Concours de Nouvelles 2019

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

 Palmarès Concours de Nouvelles 2019
Palmarès Concours de Nouvelles 2019

Lauréats du CONCOURS DE NOUVELLES – 21è EDITION du SALON INTERNATIONAL DU LIVRE INSULAIRE

Le jury composé de Madeleine CHARLET , France PERTHUIS, Henry LE BAL et Jicky BARON a considéré que le cru 2019 était exceptionnel : nouvelles de grande qualité pour lesquelles les candidats ont fait preuve d’imagination nous emmenant de Suède jusqu’à Ouessant, avec des « Robinson » extrêmement différents. Plusieurs textes nous ont parus originaux et tenaient le lecteur en haleine.
L’écriture aussi était intéressante, parfois poétique, parfois des énumérations et des répétitions, des dialogues mais aussi une écriture décalée…

Nous avons parfois dû combattre nos différences dans nos choix, mais deux nouvelles sont sorties du lot.

Nous avons décidé d’attribuer le prix à la nouvelle intitulée:  « Le Minotaure » : Isaac découvre des pas sur la plage et nous entraîne dans un univers de caverne, de bête, de boîte qui envoie des signaux lumineux, L’auteur cite Orwell mais a aussi des références bibliques. Lecture de deux passages par France et Madeleine.

Le candidat est absent lors de la proclamation. Il s’agit de Philippe FONCHIN de Trégrom. Nous l’avons contact » et lui avons posté des livres pour une valeur de 150 euros.
Un second texte tout-à-fait décalé dans son écriture mérite une mention spéciale, il s’agit de « Vague Scélérate » Samedi ou les limbes de l’Atlantique, le titre est beau et drôle. L’auteur prend tout à contrepied ; Jean-Jean marin-pêcheur devient un Robinson ouessantin plein de gouaille… Texte à lire avec l’accent de l’Île. Beaucoup de détails savoureux pour les amoureux du caillou . Lecture de deux courts passages.
L’auteur Glen Peuly était présent lors de cette proclamation. Nous avons eu la surprise de découvrir qu’il s’agissait de Guy PELLEN, à qui nous avons le plaisir de remettre un ouvrage.

Ouessant Juillet 2019 (source site du salon)

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3