Le dernier Bob Cooper, l’Astéroïde

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le dernier Bob Cooper, l’Astéroïde

Après Le mercenaire, Le chant du Datt, La phobie de l’Ogre et L’imposteur les éditions Paterna Paternis publient un nouvel ouvrage de Bob Cooper, L’astéroïde. J’ai bien aimé ce dernier Bob Cooper, un roman, comme ses précédents. Avec ce pseudonyme, Jean-Marie Creugnet se lâche mais se relâche pas, il peut avec les romans de Bob se permettre de combler les vides que les historiens n’ont pas remplis pour laisser son imagination reconstituer les ambiances où les anecdotes croustillantes qui parsèment ses livres.

L’Astéroïde commence par le récit des souvenirs d’enfance de Kerry en Irlande. Des souvenirs que Bob Cooper , le journaliste australien, alors qu’il était malade avait recueillis après une rencontre avec l'Irlandais devenu guérisseur. Kerry résidait à la Conception sur la commune du Mont-Dore en 1910. Kerry avait vécu une enfance malheureuse avant de découvrir son don, celui de voir l’aura des plantes et des gens et de s’en servir pour guérir.

Il lui faudra affronter la douleur de perdre sa mère, assassinée par son ivrogne de père, puis de fuir des bandits. Deux rencontres, un médecin qui fut son premier patient (en secret) et Bibi rencontré avant son embarquement pour l’Australie l’aideront à sortir de l’enfance et à s’instruire. Il deviendra Wizard, le magicien, à cause de ses dons. La vision d’un astéroïde décuplera son envie de connaissance des phénomènes paranormaux. C’est un peu pour voir les astéroïdes de l’hémisphère Sud qu’il s’embarque à bord de la Lady Frolic en 1840, il avait 15 ans.

De véritables aventures commencent alors en mer, en Australie, puis en Nouvelle-Calédonie où il débarquera avec les santaliers à L’ile des Pins. Vous découvrirez avec le livre de Bob Cooper sous la plume et la rigueur pour les faits historiques de Jean-Marie Creugnet une histoire passionnante. Ce livre, comme les autres romans de l’auteur, est écrit avec une documentation abondante au point de ne pas arriver à trier l’historique du romancé.

En 2013, Jean-Marie Creugnet avait bénéficié d’un portrait dans Endemix avec en illustration cette photo sur le perron de la maison du livre. Il souhaite continuer d’écrire pour raconter à sa manière la Nouvelle-Calédonie jusqu’à l’après guerre première Guerre mondiale pour finir en beauté avait-il confié au journaliste. JP (Ce roman est disponible à librairie Caledo Livres et dans les bonnes librairies de Nouméa)

D'autres articles de Joël PAUL sur CaledoniaPost

Le dernier Bob Cooper, l’Astéroïde
Le dernier Bob Cooper, l’Astéroïde
Le dernier Bob Cooper, l’Astéroïde

Publié dans Ecrivain calédonien

Commenter cet article