Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

42 articles avec divers

Károly Sándor Pallai, "Mosaïque des océans", un océaniste à découvrir

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L’ouvrage d’un océaniste hongrois, que je viens de découvrir et parcourir (un peu) avant de m’y remettre, parce que j’y ai vu des noms de gens connus ici, me semble remarquable. Ils sont impressionnants, pour moi, ces jeunes cerveaux bien pleins, comme le sien. (Károly Sándor Pallai écrit et publie de la poésie en dix langues). C’est probablement pour cela que je ne comprends pas toujours les messages de Paul Tavo notre intellectuel du Vanuatu, mon ami Face Book. JP

 

Károly Sándor Pallai, Mosaïque des océans : Idées, identités et enjeux dans les littératures contemporaines de la Caraïbe, de l'océan Indien et de l'Océanie (Sous la direction de Adrián Bene

 

Référence bibliographique : Károly Sándor Pallai, Mosaïque des océans : Idées, identités et enjeux dans les littératures contemporaines de la Caraïbe, de l'océan Indien et de l'Océanie (Sous la direction de Adrián Bene), Presses de l'Université de Pécs (Département d'Études Françaises), collection "Acta Romanica Quinqueecclesiensis (III.)", 2017. EAN13 : 9789634291169.

 

Dans Mosaïque des océans, Károly Sándor Pallai réunit les idées et les réflexions d’une dizaine d’écrivains, de poètes et d’acteurs culturels majeurs de la Caraïbe, de l’océan Indien et du Pacifique pour la première fois pour donner naissance à des échanges enrichissants, pour montrer les parallèles, les superpositions et inclusions au niveau des textes, des sujets abordés, des questions, des principaux enjeux et problèmes ainsi que les éventuelles différences et divergences des opinions.

Il s’agit notamment d’auteurs caribéennes : Gerty Dambury (Guadeloupe), Suzanne Dracius (Martinique), indianocéaniens :  Jean-Louis Robert (Réunion), Jean-François Samlong (Réunion), Umar Timol (Maurice), Khal Torabully (Maurice) et océaniens : Stéphanie Ari’irau Richard-Vivi (Polynésie française), Flora Devatine (Polynésie française), Vaimu’a Muliava (Wallis-et-Futuna), Chantal Spitz (Polynésie française), Paul Tavo (Vanuatu)…

L’ouvrage est disponible en ligne dans son intégralité en accès libre :

http://francia.btk.pte.hu/sites/francia.btk.pte.hu/files/files/pallai_karoly_sandor_acta_iii.pdf

Pour en savoir plus sur ce chercheur :

Károly Sándor Pallai est océaniste, chercheur, traducteur, poète et éditeur. Il a soutenu une thèse de doctorat avec félicitations du jury sur les littératures contemporaines de le Caraïbe, de l’océan Indien et de l’Océanie dans laquelle il a consacré une analyse psychologique et philosophique détaillée à l’identité dans les œuvres littéraires (La micrologie de l’identité archipélique). Membre de plusieurs sociétés savantes et littéraires (États-Unis, Australie, île Maurice, France, Colombie, Grèce, Thaïlande, Pays-Bas), il écrit et publie de la poésie en dix langues.

Auteur d’articles sur l’histoire littéraire de la Polynésie française (Topoï de contre-exotisme dans l’écriture de Titaua Peu; Corporéité, histoire et mémoire dans la littérature polynésienne contemporaine; Langue(s), identité(s), folie(s), dans Les gens 2 la folie de Philippe Neuffer; Histoire et identité dans l'écriture de Chantal Spitz; Jegyzetek a polinéziai irodalom történetéhez; Discontinu et fragmentaire dans l'écriture contemporaine de la Polynésie française), de Suriname (Suriname kortárs költészete) et des îles néerlandaises de la Caraïbe (A karibi holland szigetek költészete).

Il est le premier traducteur hongrois de plusieurs langues étrangères (papiamento, saramaka, hindoustani caribéen, créole seychellois, haïtien, guadeloupéen).

Il a été le premier chercheur à consacrer des articles à la poésie contemporaine de Wallis et Futuna (Identité, héritage et histoire dans la poésie contemporaine de Wallis-et-Futuna; Histoire, mythe et le paradigme identitaire dans la poésie wallisienne et futunienne).

Après avoir consacré des articles à la littérature seychelloise (Résonances, langages, écritures; Konzigezon filozofik size poetik; Paradigms of Space and Corporeity in the Contemporary Poetry of the Seychelles; Mondes multiples, chiralité; Lapoezi kontanporen seselwa), en 2017, il a publié une monographie sur la poésie seychelloise contemporaine (Subjectivités seychelloises, Presses de l’Université de Pécs, Département d’Études Françaises, 113 p.) consacrée à l’analyse psychologique et philosophique de l’identité dans les textes poétiques.

Dans Microlectures polynésiennes (Presses de l’Université de Pécs, 2017), il étudie les notions de l’île, de l’insularité, de l’héritage, de la pluralité linguistique et des langues dans les œuvres poétiques et romanesques de la Polynésie française… (Source FABULA)

Biographie (« exfiltrée » de son site)

Károly Sándor Pallai est chercheur doctorant à l’Université de Budapest – ELTE. Il est le concepteur, le fondateur et l’éditeur en chef de la revue électronique Vents Alizés, conçue pour assurer une diffusion d’accès libre étendue aux auteurs de l’océan Indien, de la Caraïbe, du Pacifique et d’ailleurs. Il est également le créateur et le directeur de la maison d’édition Edisyon Losean Endyen, créée pour améliorer l’accessibilité de la production littéraire de l’océan Indien, de la Caraïbe et du Pacifique.

Il est membre du comité de lecture de la revue littéraire seychelloise Sipay. Il écrit et publie des poèmes en français, en anglais, en créole seychellois, en hongrois et en espagnol. Ses poèmes étaient publiés en France, aux États-Unis, aux Philippines, aux Seychelles, en Hongrie, au Canada.

Son recueil, Soleils invincibles a paru en 2012, sa pièce de théâtre, Mangeurs d’anémones en 2013 (Éditions Arthée). En reconnaissance de son travail théorique, poétique et éditorial, il est choisi et primé dans le concours national « 50 jeunes talents hongrois » du magazine La femme. En 2013, Le Ministre de la Culture des Seychelles lui décerne un certificat de reconnaissance ministérielle pour ses activités réalisées pour la promotion de la littérature et de la culture seychelloises.

Károly Sándor Pallai - Nationalité : Hongrie Né à : Miskolc , le 5 juin 1986

Source : http://pallaikaroly.com

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Les pépites de l’Obs (2)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Bibliobs rubrique littéraire de l’Obs propose pour l’été dans l’hémisphère nord une rubrique « La Book Machine » : ce bon génie qui trouve le livre fait pour vous avec les 150 meilleurs romans, récits et polars du moment, sélectionnés par le service littéraire de "l’Obs". voir plus sur l’Obs JP

Exemple :

Le Fabuleux et triste destin d’Ivan et Ivana, par Maryse Condé

JC Lattès, 250 p., 19 euros.

L’écriture, Maryse Condé y est venue tard, à 42 ans, après douze années de galères en Afrique. Elle ne s’est jamais arrêtée. Son œuvre, que l’on étudie beaucoup aux Etats-Unis, ne se limite pas au grand succès remporté en 1984 par «Ségou », puissante saga historique sur le naufrage de l’empire bambara aux XVIIIe et XIXe siècles (« Ségou » vient d'entrer dans la collection « Classics » de Penguin). Elle compte une vingtaine de titres qui vont d'« Heremakhonon » à « la Vie sans fards », remarquable autobiographie qui court sur la première moitié de son existence, en passant par « les Derniers rois mages », « la Belle créole » ou « Histoire de la femme cannibale ».

Elle n’est jamais arrêtée d’écrire, mais à 80 ans, affaiblie par la maladie, la romancière de « la Vie scélérate » dit tirer sa révérence avec « le Fabuleux et triste destin d’Ivan et Ivana », qu'elle a dicté à son mari faute de pouvoir désormais utiliser elle-même un ordinateur. Ce sont les tribulations de deux jumeaux qui, après neuf mois fusionnels, restent fous amoureux alors que toutes les lois humaines condamnent leur passion. Ce couple maudit n’est pourtant pas née, prévient-elle, d’une méditation sur l’inceste, mais d'un événement passé inaperçu quand il y a eu l'attentat contre “Charlie Hebdo” : « Une policière municipale d'origine martiniquaise a été abattue par un terroriste. Ce terroriste était noir et venait du Mali. Il ne la connaissait pas mais s’en foutait, il l’a tuée. Pour moi, c’était un effondrement, un bouleversement terrible. C’était la fin de la négritude. La fin de la croyance selon laquelle les noirs sont des frères. »

A l'arrivée sa fable créole est un roman dont le réalisme magique, à la fois tragique et plein de fantaisie, navigue de la Guadeloupe à la banlieue parisienne en passant par les coulisses maliennes du djihadisme. C'est parfois drôle, souvent intelligent, toujours sensible. C'est même une manière assez gonflée de réfléchir aux liens entre la colonisation, ce fléau d'hier, et le terrorisme islamiste, cette plaie contemporaine. La preuve, en tout cas, que Maryse Condé reste une grande conteuse.

Grégoire Leménag

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

14 juillet d’Éric Vuillard (un article de Télérama)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

14 juillet d’Éric Vuillard (un article de Télérama)

Héros malgré eux, ils ont écrit l'Histoire de la Révolution française. Un bel hommage à ces hommes et femmes anonymes, évincés du mythe.

Au fond, il n'y a pas de petites gens. Et s'il y en a, ils sont capables de choses inouïes. Chaque nouveau récit d'Eric Vuillard nous le rappelle. L'auteur nous a appris, avec Congo (2012), La Bataille d'Occident (2012) ou Tristesse de la terre (2014), à regarder autrement ces héros malgré eux, ces hommes ou femmes qui font l'Histoire avant d'être dévorés par elle, jusqu'à l'oubli. Avec 14 juillet, il ne trahit pas cet engagement. Cette prise de la Bastille, la République l'a érigée en mythe, mais où sont passées la chair, la poussière sous les semelles, la peur au ventre de celles et ceux qui l'ont faite ? Reprenons l'assaut depuis le début. En partant des jardins de Versailles, parmi les gueuses et les gueux qui, sans y croire peut-être, sans le savoir sûrement, allaient faire basculer le destin du pays — et de l'humanité. Michelet ou Lavisse nous ont laissé les portraits des « grands » hommes ? Vuillard donne un nom aux petits. Comment s'appelaient-ils, d'ailleurs ? « Ce jour-là, à la Bastille, il y a Adam, né en Côte-d'Or, il y a Aumassip, marchand de bestiaux, né à Saint-Front-de-Périgueux, il y a Béchamp, cordonnier, Bersin, ouvrier du tabac, Bertheliez, journalier, venu du Jura, Bezou, dont on ne sait rien, Bizot, charpentier, Mammès Blanchot, dont on ne sait rien non plus, à part ce joli nom qu'il a et qui semble un mélange d'Egypte et de purin. » Des riens du tout, des invisibles, des intouchables, des « pauvres filles venues de Sologne et de Picardie, [...] mordues par la misère et parties en malle-poste, avec un simple ballot de frusques. Nul n'a jamais retracé leur itinéraire de Craponne à Paris [...]. Nul n'a jamais écrit leur fable amère. »

14 juillet leur rend justice. Et nous fait bondir de 1789 à 2016, d'une incise l'autre, de cette petite voix discrète qui, à intervalles réguliers, vient nous dire : « Hier, c'est aujourd'hui ! », et qui est aussi la signature de Vuillard. Car ces individus sans droits, qui ont ébranlé un régime archaïque et donné un nouveau « sens » à l'Histoire, nous parlent. Ils auraient pu se briser les poings sur la pierre de la Bastille, ils nous laissent la liberté et l'égalité en héritage. Et l'idée que ce qui a été fait une fois... Comme d'habitude, Eric Vuillard n'entre pas par effraction dans l'esprit de ses « héros ». Il ne leur invente pas des motivations, ne leur dresse pas de stèle. Il raconte simplement, avec un talent fou, les hésitations, mais aussi la trouille, la générosité et le grain de folie de ces « ci-devant » du 14 juillet — ses soeurs et ses frères, et finalement les nôtres aussi. — Olivier Pascal-Moussellard

| Ed. Actes Sud, 208 p., 19 €.

Olivier Pascal-Moussellard (Télérama)

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Encore deux films à ne pas rater en juillet à l'îlot Taragnat VDC

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Encore deux films à ne pas rater en juillet à l'îlot Taragnat VDC
Encore deux films à ne pas rater en juillet à l'îlot Taragnat VDC

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

« Bleus d’ici, soirs » à Nouméa et « Vue du ciel » à Colmar des expositions originales à ne pas rater.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

« Bleus d’ici, soirs » à Nouméa et « Vue du ciel » à Colmar des expositions originales à ne pas rater.
« Bleus d’ici, soirs » à Nouméa et « Vue du ciel » à Colmar des expositions originales à ne pas rater.

La galerie Lec Lec Tic accueille Clarisse Fontaine tandis que Christophe Vinot et Alain Linker se produisent en métropole.

Du 3 juillet au 15 juillet 2017

" Bleus d’ici, soirs "

Information de notre poète expatrié Alain Linker

En ces jours estivaux n'oubliez pas de visiter une exposition hors du commun à l'Hôpital SCHWEITZER à Colmar.

Du 7 juillet au 6 août 2017

"Vue du Ciel"

Christophe VINOT au pinceau, Alain LINCKER en Poésie d'images et de couleurs. Des tableaux grands formats vus du ciel, des espaces sublimes à portée de cils tout près de chez-vous à Colmar.

 « Au partage des arts, j’ai mêlé mes mots au pinceau de l’artiste. Et quel artiste ! Nul comme lui n’a plongé ses couleurs jusqu’au cœur des fluides : L’eau… ses émergences. L’océan accroché au berceau des lagons.  Sous le reflet des îles, colliers d’émaux, archipel d’étoiles : Autant de trésors, de paradis retrouvés... Saisissements de lumières... Suprême alchimie ! » A.L

« Bleus d’ici, soirs » à Nouméa et « Vue du ciel » à Colmar des expositions originales à ne pas rater.

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Deux concours sont ouverts à l’occasion du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Deux concours sont ouverts à l’occasion du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

L’Île Ô Livres

Concours de création d’un Doudou

Parrainé par l’auteur illustrateur et invité LOL2017 : Édouard Manceau.

Le concours est ouvert à tout public jusqu’au 21 juin dernier délai.

• Lieu de collecte : déposer les doudous à la Médiathèque municipale de Rivière-Salée 4, rue Raphaël

Ménard – Centre commercial de Rivière-Salée, Tél. : 41 54 02

• Remise des prix sur le site du festival, le dimanche 2 juillet en présence du parrain du concours l’auteur illustrateur Edouard Manceau.

Concours de Code-Barres

Les participants devront impérativement remettre leur œuvre :

  • Soit à la médiathèque municipale de la rivière salée, située 4 rue

Raphael Ménard à la Rivière salée

  • Soit l’envoyer par courrier à l’adresse suivante :

Association “Lire En Calédonie”

BP 318

98 836 DUMBEA GA

La date limite de réception des œuvres est fixée au : Mercredi 21 juin 2017

FB LÔL : https://www.facebook.com/lilolivres.LOL.nc/?pnref=story

Deux concours sont ouverts à l’occasion du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Françoise Nyssen, une battante humaniste au ministère de la Culture

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Françoise Nyssen, chez elle, à Arles, au côté de Sam Stourdze, le futur directeur de l'autre vedette culturelle locale, les Rencontres de la photographie. Nulle doute que la nouvelle ministre de la Culture la défendra autant que les livres. MaxPPP/PHOTOPQR/LA PROVENCE

Françoise Nyssen, chez elle, à Arles, au côté de Sam Stourdze, le futur directeur de l'autre vedette culturelle locale, les Rencontres de la photographie. Nulle doute que la nouvelle ministre de la Culture la défendra autant que les livres. MaxPPP/PHOTOPQR/LA PROVENCE

Extrait d’un article de Alexis Lacroix, publié le 17/05/2017 dans l’Express

La nouvelle ministre de la Culture est une figure singulière de la vie littéraire française, pédégère d'Actes Sud et engagée pour le livre. Françoise Nyssen, portrait.

Il faut toujours se méfier des rumeurs. Tandis que la ville bruissait de la nomination imminente rue de Valois de l'académicien Erik Orsenna, les artisans du premier gouvernement Macron-Philippe mitonnaient une surprise. Et de taille : confier le poste très envié -mais aussi très délicat- de protecteur des arts et des lettres à une autre figure influente de la scène littéraire hexagonale, l'éditrice Françoise Nyssen, PDG des éditions Actes Sud.

Un hasard ? La ministre, qui a notamment accroché à son tableau de chasse les traductions de la série Millénium, de Stieg Larsson, est à la fois liée à un territoire -les Bouches-du-Rhône- et peu avide de mondanités parisiennes.

L'un des plus gros succès des éditions Actes Sud, la maison de Françoise Nyssen: les Millénium de Stieg Larsson... puis David Lagercrantz. 

Françoise Nyssen: à elle seule, une référence d'excellence et un tempérament singulier. Hors modes. D'aucuns diraient "hors-milieu". En tout cas, à côté, ou à l'écart, de la "bulle" mondano-médiatique. Et, surtout, attachée à la dimension intuitive de son métier.

Une enfant du livre

Née en 1951, fille d'Hubert Nyssen, qui a créé les éditions Actes Sud, à Arles, en 1978, la nouvelle ministre de la Culture est une enfant du livre comme il y a des enfants de la balle. "Françoise a été entièrement façonné par les livres. En un certain sens, elle leur doit tout", glisse, admiratif, un ami de longue date.

Oui, presque tout. Après son détour par la biochimie et une agrégation scientifique, Françoise Nyssen se perfectionne à l'Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine (Belgique) de 1975 à 1978, avant de rejoindre la direction de l'Architecture du ministère belge de l'Environnement et du cadre de vie. C'est au cours de l'année 1980 qu'elle est rattrapée par la passion familiale et rejoint le seul univers qui la passionne vraiment, celui de l'édition… Suite

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

« Concours Histoires courtes » du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

A l’occasion du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

L’Île Ô Livres et Les Nouvelle-Calédonienne organisent

Du 5 mai au 1er juillet 2017

Le grand concours d’écriture « d’Histoires courtes ».

 

Le Groupe MELCHIOR organise du 5 mai au 1er juillet 2017 pour son support Les Nouvelles calédoniennes un concours d’écriture dont la participation est gratuite, sans obligation d'achat en partenariat avec L’association Lire en Calédonie, coorganisatrice avec la Ville de NOUMEA du festival L’ÎLE Ô LIVRES.

Lien LNC : https://concours.lnc.nc

FB LÔL : https://www.facebook.com/lilolivres.LOL.nc/?pnref=story

 « Concours Histoires courtes » du 2e festival du livre jeunesse de Nouvelle-Calédonie

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Le salon du livre « Pirogue 2017 » du 26 avril au 29 avril au Vanuatu

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo de l'Alliance de Simane avec Jean-Brice Peirano au micro
Photo de l'Alliance de Simane avec Jean-Brice Peirano au micro

Photo de l'Alliance de Simane avec Jean-Brice Peirano au micro

Wednesday 26 April 2017, 17:00 till Saturday 29 April 2017, 19:00

Pirogue proposera des rencontres avec des auteurs venus de France, Nouvelle-Calédonie ou du Vanuatu : Frédérique Viole, Noëlla Poemate, Anne-Cerise Luzy, Simane Wenethem, Ykson, Vincent Vuibert, Frédéric Ohlen, Marc Trillard, Marcel Melthérorong, Paul Tavo, Jacques Gédéon, Patrick Rory, Bergmans Iati...

Ainsi que des éditeurs et des professionnels du livre...

Le salon est organisé par l'Alliance française de Port-Vila dans le cadre de la convention de Coopération régionale Vanuatu/ Nouvelle Calédonie / France avec le soutien de la Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie, du Poemart, d'Aircalin et de l'Ambassade de France au Vanuatu.

La photo choisie pour l'affiche de Pirogue 2017 est signée Stephanie Ephraim Lekal, lauréate nationale du concours photo organisé par la Fondation Alliance française sur le thème du sport.

Á noter que « Pirogue 2016 » était le premier Salon du livre de Port-Vila. Il s’était déroulé du 20 au 24 avril à l’Alliance française.

Mon frère, Jean-Brice, directeur de la Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie, lui en matière de livre, c'est un grand, respect mon frère, tu es un grand, je t'aime comme une frère, vive le livre océanien, "on est là". PAUL TAVO sur Facebook

Mon frère, Jean-Brice, directeur de la Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie, lui en matière de livre, c'est un grand, respect mon frère, tu es un grand, je t'aime comme une frère, vive le livre océanien, "on est là". PAUL TAVO sur Facebook

Livres (photo Alliance)

Livres (photo Alliance)

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Pâques est la fête la plus importante du christianisme

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

« La résurrection de Jésus-Christ » par Altdorfer.

« La résurrection de Jésus-Christ » par Altdorfer.

Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le Nouveau Testament situe le surlendemain de la Passion, c'est-à-dire « le troisième jour ». La solennité, précédée par la Semaine sainte, commence le dimanche de Pâques.

Le pluriel de Pâques ne fait pas référence à une pluralité de dates. La langue française distingue en effet la Pâque originelle juive (ou Pessah) et la fête chrétienne de Pâques. La première commémore la sortie d'Égypte et la liberté retrouvée des enfants d'Israël. La fête chrétienne est multiple. Elle commémore à la fois la dernière Cène instituant l'eucharistie, la Passion du Christ et sa résurrection.

La date de Pâques est fixée au premier dimanche après la première pleine lune qui suit le 21 mars, donc au plus tôt le 22 mars, si la pleine lune tombe le soir du 21, et au plus tard le 25 avril. Il ne s'agit pas de la lune observée, mais d'une lune dite ecclésiastique, méthode de calcul traditionnelle approchée. Les Églises occidentales, ayant adopté à la fois la réforme grégorienne du calendrier et une correction concomitante pour le cycle lunaire, ont souvent un jour de célébration différent de celui des Églises orthodoxes, le décalage pouvant être de 0, 1, 4, ou 5 semaines, selon les années.

Certaines Églises chrétiennes choisissent de pratiquer la Pâque quartodécimaine en concordance avec la Pâque juive. (Source Wikipédia)

Illustration « La résurrection de Jésus-Christ » par Altdorfer.

Albrecht Altdorfer, né à Altdorf ou à Ratisbonne vers 1480 et mort à Ratisbonne le 12 février 1538, est un peintre, graveur et architecte allemand de l'époque de la Renaissance, contemporain d'Albrecht Dürer

Aussi un livre pour les enfants

Pénélope la poule de Pâques - Avec des stickers et des pochoirs (Broché)

Hubert Ben Kemoun, Jess Pauwels chez PÈRE CASTOR-FLAMMARION PARU LE : 05/04/2017

Résumé : Á Pâques, Pénélope, la poule en chocolat, est si bien cachée que les enfants ne la trouvent pas ! Les jours passent, et Pénélope désespère. Tout le monde l'a oubliée ! Finalement, elle prendra son envol pour pondre des œufs en chocolat et devenir la Reine de Pâques !

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>